Voir plus

Le régulateur financier de Singapour enquête sur Binance

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • En raison d'examens poussés de Binance à travers le monde, c'est au tour de l'Autorité monétaire de Singapour de passer en revue la plateforme.
  • Binance a déjà fait l'objet de surveillance internationale ces derniers temps.
  • Le Mas va lancer un challenge mondial autour des CBDC.
  • promo

Ayant déjà fait l’objet d’examens approfondis à travers le monde, Binance est désormais analysé par l’Autorité monétaire de Singapour (MAS).

L’entité légale de Binance dans la région : Binance Asia Services Pte, a jusqu’alors opéré en état de sursis. Et ce pendant que l’Autorité monétaire de Singapour, le MAS, étudiait sa candidature à l’autorisation de fournir des services de paiements en ligne au travers de tokens. L’autorité de régulation financière britannique (FCA) s’était entendu sur un accord similaire dans son régime légal d’enregistrement temporaire, lequel a d’ailleurs récemment été prolongé jusqu’en Mars 2022.

Un représentant du MAS a dit que d’autres compagnies subissaient des évaluations similaires, et pouvaient continuer leur affaires. “Nous sommes conscient des actions prises par d’autres autorités de régulations contre Binance et nous donnerons suite comme il se doit” a déclaré l’autorité.

Les problèmes de Binance

L’examen survient alors que Binance se retrouve examiné à un niveau mondial. La FCA a publié un avertissement à destination des consommateurs à propos de Binance Markets. De ce fait, l’entreprise n’est plus autorisée à faire la promotion ou la vente des ces produits sur le marché britannique. La FCA a aussi souligné que ni Binance Markets ni aucune autre entité de groupe Binance “ne détenait une forme d’autorisatoin au Royaume Uni.” Binance a vu ses contrôles se durcir au Japon et au Canada également.

Toutefois, Binance Asia Services est une entité légale à part et n’offre aucun produits ou services. Derrière l’entité de Singapour se trouve Vertex Ventures Holdings. Cette dernière se concentre sur le développement local de l’univers de la blockchain, ainsi que sur les services rendu aux utilisateurs de la région. La plateforme d’échange espère obtenir un permis qui l’a rendrait plus légitime dans ses affaires à Singapour. C’est effectivement déjà le cas de sociétés comme Gemini Trust Co. LLC basée à New-York ou Crypto.com à Hong Kong.

Le challenge du MAS autour des monnaies numériques de banque centrale

Alors que le MAS apparait critique face à l’usage de cryptomonnaies, il semble enthousiaste par rapport au potentiel de monnaies numériques de banque centrale (CBDC). Plutôt cette semaine, le MAS a annoncé le lancement d’un challenge mondial pour la vente au détail de CBDC. Le MAS espère attirer les compagnies de la FinTech ainsi que les institutions financières du monde entier. Il les invite à leur soumettre des solutions innovantes concernant un instrument de CBDC, sa distribution et son infrastructure.

Jusque 15 finalistes pourront être sélectionnés pour recevoir un programme de parrainage venant d’experts de l’industrie. Sur ces finalistes, un maximum de 13 gagnants seront sélectionnés, qui recevront chacun un prix de 50 000 dollars singapouriens. (environ 32 000€ au cours actuel)

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé