Michael Saylor compare Dogecoin à un jeu de hasard

Partager l’article

Dogecoin, un altcoin sans cas d’utilisation réel, est devenu un “mème crypto”. Le PDG de MicroStrategy, Michael Saylor considère qu’investir dans ce token est semblable à un jeu de hasard. Il voit le verre à moitié vide en ce qui concerne l’absence de cas d’utilisation réels pour les cryptos. Dans une interview avec Sven Henrich (NorthmanTrader), il exprime clairement ce qu’il pense de Dogecoin

Sponsorisé



Sponsorisé

Dogecoin ne serait-il qu’un jeu de hasard ? : Michael Saylor met en garde

Michael Saylor et MicroStrategy sont considérés comme des figures de proue de l’adoption de Bitcoin (BTC). La société a investi des milliards de dollars dans le BTC au cours des derniers mois. Avec ces investissements, MicroStrategy possède désormais 105 084 bitcoins d’une valeur actuelle de près de 3,7 milliards de dollars.

Cependant, pour lui, Dogecoin n’est pas vraiment un investissement à long terme. Il y voit plutôt un jeu sur un mème, bien que selon lui cela n’est pas quelque chose qui soit mal en soi.

Sponsorisé



Sponsorisé

« Je vais acheter Dogecoin avant qu’Elon Musk n’aille à Saturday Night Live ; c’est comme dire je vais à Vegas et je parie sur le noir. Nous ne devrions pas dire aux adultes qu’ils ne devraient pas le faire. S’ils veulent parier sur les résultats sportifs ou s’ils veulent jouer à Vegas, ou s’ils veulent parier sur un mème… Tant que c’est dans vos moyens et que vous n’appauvrissez pas votre famille. »

Michael Saylor

Plus spécifiquement, il conseille de choisir des investissements dans les cryptomonnaies en favorisant les tokens qui possèdent des cas d’utilisation sérieux. Saylor a également parlé de Bitcoin, affirmant que la cryptomonnaie est la réponse ultime à la quête de stabilité financière de l’humanité.

Michael Saylor pense que le marché aurait été plus grand sans réglementation 

Après avoir émis ses avis tranchés sur Bitcoin ou Dogecoin, le PDG de MicroStrategy a résumé son analyse sur les questions de la réglementation des cryptomonnaies : 

« Je pense que le marché serait plus grand sans cela. »

Michael Saylor

Il estime que les courtiers décentralisés et les applications décentralisées présentent un risque réglementaire plus important car ils sont « trop ambitieux » 

« Si les régulateurs ne sont pas satisfaits en ce moment des bourses proposant des contrats à terme Bitcoin et Ethereum à Londres (L’avertissement à Binance), ils ne seront certainement pas satisfaits des bourses DeFi proposant des contrats à terme Bitcoin/Ethereum. »

Michael Saylor

Les commentaires ont été faits dans une vidéo YouTube publiée le 3 Juillet 2021 sur la chaîne par Sven Henrich, le fondateur de NorthmanTrader.

En partageant la vidéo, Henrich a déclaré qu’ils avaient eu une discussion approfondie, critique mais divertissante sur Bitcoin et d’autres cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Noé est de formation rédacteur publicitaire. Après des années d'expériences dans des groupes tels que Publicis ou DDB, son intérêt pour la crypto-monnaie l'a conduit à intégrer l'équipe BeInCrypto où il rédige maintenant des articles sur des sujets qui le passionnent allant des NFT à la blockchain dans sa globalité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous