D’après Messari, l’USDT devrait surpasser Bitcoin en termes de transactions

Partager l’article
EN BREF
  • D'après un chercheur de Messari, Tether pourrait présenter une sérieuse concurrence à Bitcoin.

  • L'usage des stablecoins s'est considérablement accentué sur les blockchains publiques.

  • Un rapport récent du GAFI suggère qu'un stablecoin centralisé pourrait être nécessaire.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Bien que les cryptomonnaies de taille telles que Bitcoin maintiennent leur dominance, les stablecoins semblent gagner du terrain. À tel point qu’ils présentent plus de volume de transactions sur des blockchains majeures.

Il existe des milliers de différentes cryptomonnaies, mais certaines s’avèrent clairement plus populaires que d’autres. Bitcoin, par exemple, est la monnaie numérique la plus demandée au monde, et maintient cette position depuis des années.

Cela dit, une série de tweets publiés le 20 juillet 2020 par Ryan Watkins, chercheur chez Messari, suggère que cette dominance pourrait être menacée.

Bitcoin surpassé ?

D’après M.Watkins, Bitcoin fait face à une compétition de taille avec Tether (USDT), un stablecoin très populaire. L’USDT aurait d’ailleurs surpassé Bitcoin en tant que cryptomonnaie la plus prisée sur les blockchains publiques, d’après des données récentes au sujet du boom DeFi et du second trimestre de 2020.

Capitalisation de marché des stablecoins| Source: Messari

Un autre tweet a fait référence non seulement à la croissance des USDT, mais également à celle de l’ensemble des stablecoins. Ryan Watkins a affirmé que la base monétaire des stablecoins s’est accrue de 2,4 milliards de dollars durant le premier trimestre de l’année. En conséquent, la valeur de sa base monétaire totale s’élevait à environ 8 milliards de dollars.

Le second trimestre a affiché une croissance considérable. Cette fois, il s’agissait de 3,8 millions de dollars de plus. Pour l’heure, la base monétaire totale est maintenant d’environ 12 milliards de dollars.

Volume de transactions annuelles de stablecoins| Source: Twitter

Cette croissance des stablecoins est particulièrement évidente lorsqu’on prend en compte leur usage sur les blockchains publiques. Pour le second trimestre de 2020, par exemple, les blockchains publiques ont géré environ 144 millions de dollars en transactions de stablecoins.

Si on inclut les 12 jours suivant la fin du deuxième trimestre, il s’agit alors de 270 milliards de dollars.

Les blockchains et les stablecoins

Depuis le début de l’année, le volume de transaction des stablecoins s’élève à environ 508 milliards de dollars. Ces alternatifs de monnaies fiduciaires sont même en train de ratrapper certains grands noms de l’industrie. Ces derniers mois, les transactions de stablecoins ont constitué plus de 40% de la valeur combinée des règlements quotidiens de Bitcoin et d’Ethereum.

Volumes de règlements à la journée | Source: Twitter

Avec la réputation de ces monnaies numériques très reconnues, il s’agit d’une donnée importante. Si les stablecoins continuent à leur faire de la concurrence à un tel niveau, cela pourrait être le signe de changements de taille au sein de l’industrie. Il existe toutefois des informations divisées au sujet des blockchains publiques responsables de ces transactions.

Actuellement, Ethereum, Bitcoin et Tron sont les trois blockchains publiques à afficher une quantité importante de transaction de stablecoins.

Parmi ces blockchains, Ethereum est peut-être la plus populaire. Des données de Messari révèlent qu’Ethereum compte 65% de l’usage complet de stablecoin. De plus, elle contient 8% de la valeur totale des transactions de stablecoins.

Ethereum est en montée

Ethereum possède 65% de tous les stablecoins émis | Source: Twitter

Au premier trimestre de l’année Ethereum a égalé Bitcoin en termes de valeur de règlements à la journée. Depuis, il l’a surpassé. M. Watkins prédit qu’il s’agira d’un changement permanent, sachant que l’activité économique sur la blockchain Ethereum s’est considérablement accrue.

Plusieurs facteurs contribuent à la demande pour les stablecoins, l’un d’entre eux étant la DeFi. Apparemment, la nouvelle mania de minage de liquidité serait à l’origine de l’émission de nouveaux stablecoins. En retour, cela a permis au Dai de monter à 1,02$, ce après le patch de distribution de Compound du 30 juin.

Le Dai comme l’USD Coin (USDC) ont vu une hausse de leurs émissions lors de cette même période. Les émissions d’USDC sont ainsi passées de 355 millions de dollars à 1,1 milliard de dollars, avec 250 millions en USDC envoyés sur Compound. Pour le Dai, les émissions sont montées à 72 millions de dollars, tandis que Compound a reçu l’équivalent de plus de 78 millions de dollars.

De plus, malgré les récents piratages de plateformes DeFi et l’incertitude à l’égard de la nouvelle version d’Ethereum, de nouveaux progrès ont été faits. À vrai dire, les adresses actives d’Ethereum sont toujours en hausse, et ont atteint il y a peu un nouveau sommet depuis deux ans.

Un parcours semé d’embûches

Cela dit, tout ne fut pas sans heurts. Le 2 juillet 2020, un rapport du Groupe d’action financière (GAFI ou FATF en anglais) a souligné de nouveaux standards qui s’appliqueront à plusieurs stablecoins. Le rapport sous-entend ainsi qu’il serait nécessaire de créer une version centralisée de ces derniers.

Les stablecoins sont également une source de controverse au sein de l’industrie. Certains puristes affirment que ces monnaies ne sont pas valides, en raison de leur taux équivalent à celui d’une monnaie fiduciaire. Dans sa série de tweets, Ryan Watkins a toutefois démontré que malgré cela, les stablecoins continuent à gagner en popularité.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto? Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now