L’univers DeFi continue de croître malgré des rapports de gains en baisse

Partager l’article
EN BREF
  • Au 2ème trimestre de 2020, les actifs DeFi se sont accrus de 200%, surpassant le BTC et l'ETH.

  • Les gains DeFi ont pourtant chuté de 42%, principalement en raison de MakerDAO et Synthetix.

  • Aave a décroché un placement de 3 millions de dollars de la part de fonds de capital de risque crypto.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le milieu de la finance décentralisée continue de s’étendre, bien que certains rapports indiquent des revenus en baisse au cours du dernier trimestre. Un nouveau sommet maximum pour la DeFi nous montre toutefois qu’il s’agit toujours de l’élément le plus haussier de l’industrie des cryptomonnaies.

Une fois de plus, les marchés de la DeFi ont atteint un nouveau sommet en date en termes de valeur totale bloquée (TVL). Cette valeur s’élève maintenant à 2,55 milliards de dollars et ne montre aucun signe de ralentir son rythme de sitôt. Depuis le début de l’année 2020, la TVL de la DeFi s’est accrue de 270%, la majorité de cette hausse s’étant produite au cours du dernier mois.

Graphique de TVL DeFi – DeFi Pulse

Un rapport sur les performances des jetons durant le second trimestre, publié par le média Bankless, s’est penché en détails sur le milieu DeFi au cours des trois derniers mois. On y a retrouvé des révélations assez surprenantes.

Les nouveaux venus de la DeFi envahissent le marché

Cette enquête a étudié tout l’univers DeFi, de ces rapports de gains à l’estimation des tokens et l’usage du DEX. Avec un nouveau modèle SAFG (Agreement for Future Governance ou accord de gouvernance des contrats futures en français), les protocoles peuvent conformément distribuer des jetons à leurs utilisateurs dans pratiquement n’importe quelle juridiction, afin d’offrir sur leur plateforme des services à la valeur ajoutée.

D’après DeFi Rate, la structure du contrat SAGF est directement incluse au sein du protocole et ne requiert donc aucune surveillance d’avocat ou d’une tierce partie.

C’est un mécanisme simple et sans permission de distribution de jetons, au sein duquel la participation dans un jeton X et les gains d’un jeton Y permettent de pouvoir voter au sujet de futurs changements.

Ce modèle a montré le chemin pour une foule de lancements de nouveaux jetons au cours du dernier trimestre, lesquels ont eu un impact de taille sur l’écosystème DeFi. Durant ce second trimestre, la DeFi s’est principalement caractérisée par sa remontée suite au crash crypto de la mi-mars. Ce dernier avait entraîné une perte de 50% des monnaies numériques en l’espace de quelques jours.

La DeFi est non seulement parvenue à se rétablir, mais a également traversé un “boom”, surpassant de loin les marchés des cryptomonnaies qui ne sont pas encore revenus à leurs sommets de février.

Lucas Campbell, analyste de la DeFi, affirme que l’estimation des jetons est maintenant plus facile, sachant que les protocoles peuvent suivre leurs gains en temps réel. Cela permet alors d’utiliser des modèles d’évaluation traditionnels tels que le price earning ratio (PE ratio, ou “ratio cours sur bénéfices”). Ce modèle, basé sur un calcul de capitalisation de marché par son bénéfice net, est maintenant déployé afin d’estimer la valeur des tokens DeFi.

L’analyste a ainsi calculé le PE ratio de chacun des meilleurs tokens, et a remarqué que la mania de fermes de liquidités a engendré d’impressionnants résultats pour la plupart de ces jetons.

Graphique de performance des tokens au trismestre 2 – Bankless

En moyenne, les actifs DeFi se sont accrus de 199% au second trimestre, surpassant l’ETH comme le BTC, lesquels ont affiché une hausse respective de 70% et 43%.

Le BNT de Bancor a affiché la meilleure performance du trimestre, avec une hausse de 546% suite à l’annonce de l’actualisation V2 du protocole de liquidité. Le LEND, d’Aave, le suit de près en seconde place avec un gain de 514% sur la même période de trois mois.

Uniquement en termes de PE ratio, lequel a été calculé en divisant les gains annualisés du second trimestre par sa capitalisation de marché au 7 juillet, Augur est premier avec un ratio de 26 673. Gnosis vient en seconde place avec moins de la moitié, soit 12 480, tandis que le protocole DEX 0x affiche un ratio bien plus facile à maintenir de 251. Bancor se trouve trouve tout en bas du classement, avec un ratio de seulement 92.

Un PE ratio élevé pourrait indiquer qu’un actif est surévalué, ou que les actionnaires s’attendent à une prochaine hausse de taille du taux de croissance. Cette montée en flèche du cours des tokens combinée à un déclin des gains a généralement entraîné une hausse du PE ratio pour l’ensemble de ces jetons.

Les gains de la DeFi sont-ils vraiment en baisse ?

Le rapport de Bankless a également révélé que les gains de la DeFi ont baissé durant le second trimestre. Ces pertes sont principalement attribuées à deux protocoles : MakerDAO et Synthetix. Après avoir affiché des gains de 5,57 millions de dollars au premier trimestre, ces résultats ont chuté de 42%, passant à 3,91 millions de dollars durant les trois mois suivants.

En mars, MakerDAO a supprimé ses taux d’intérêt du Dai (DSR) ainsi que ses frais de stabilité, dans l’espoir de faire remonter le jeton à 1$. Le stablecoin s’est échangé jusqu’à 1,08$ durant le crash crypto, c’est pourquoi tous les efforts ont été mis en place pour le ramener à ce cours. Cela a pourtant engendré un déclin des gains trimestriel de 87%, passant de 1,2 millions de dollars au premier trimestre, à 152 000$ au second trimestre.

Synthetix est la seconde cause d’une baisse générale des gains de la DeFi. Le protocole aurait en effet présenté un rapport erroné de ses gains du trimestre précédent. D’environ 2 millions de dollars, ces rapports ont été réajustés à la quantité plus réaliste de 267 000$ au second trimestre.

Cela dit, tout n’est pas négatif. La croissance reliée aux nouveaux acteurs de la DeFi ont dépeint une image bien plus équilibrée pour ce second trimestre, contrairement à un milieu d’abord principalement dominé par Maker et Synthetix, lesquels détenaient plus de 50% de tous les gains rapportés au premier trimestre.

Graphique des gains trimestriels de la deFi – Bankless

Kyber, Compound et dYdX font partie des protocoles ayant affiché les meilleurs gains au second trimestre, avec 634 000$, 624 700 000$ et 624 300 000$. Balancer, Ren, Gnosis et Loopring sont parmi les nouveaux venus dans le classement des gains de la DeFi. Ce trimestre, ces derniers ont tous lancé un token ou une actualisation de taille de leur protocole. Le rapport se conclut de la manière suivante :

Nous commençons donc à observer un écosystème incroyablement varié pour les protocoles DeFi, lesquels se lancent peu à peu dans la compétition pour un morceau de part de marché.

Aave décroche un placement de 3 millions de dollars

Sur un sujet relié, le protocole de crédit flash Aave vient de se voir accordé un placement de 3 millions de dollars de part de Framework Ventures et Three Arrows Capital. D’après une annonce officielle, les deux fonds ont ainsi acheté des jetons LEND, natifs d’Aave, directement depuis la compagnie.

Le LEND est l’un des jetons les plus performants de l’année au sein de l’entière industrie crypo, avec une croissance de plus de 1 500% depuis le 1er janvier.

Ce placement a été réalisé alors que le LEND ne valait encore que 0.10$. Aujourd’hui, avec sa valeur actuelle de 0,26$, les deux porteurs détiennent l’équivalent de plus de 7 millions de dollars. Michael Anderson, de Framework Ventures, a fait la déclaration suivante :

Nous croyons qu’un important mouvement du marché ou emprunt/prêt en faveur des marchés de protocoles d’argent décentralisé aura lieu. Aave semble placé pour bénéficier considérablement de ce changement sous-jacent.

En termes de valeur totale bloquée, Aave est monté en quatrième place du classement, ce d’après DeFi Pulse. La TVL sur sa plateforme s’est ainsi accrue de 240% en six semaines seulement, montant à un nouveau sommet en date de 218 millions de dollars.

Aave est l’un des nombreux gagnants du boom DeFi de cette année, tandis que les anciens piliers et leaders tels que MakerDAO, qui a récemment amélioré sa gouvernance, s’efforcent de tenir le rythme face à ces nouveaux venus en pleine montée.

 

Vous souhaitez vous joindre à la communauté BeInCrypto? Rejoignez gratuitement notre groupe Telegram pour des nouvelles exclusives, des conseils de trading et une foule d’interactions avec d’autres passionnés de cryptomonnaies.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now