Voir plus

Cryptos RWA : un marché de 2 000 milliards de dollars pour la poule aux œufs d’or ?

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • McKinsey prévoit que le marché des actifs financiers tokenisés pourrait atteindre 2 000 milliards $ d'ici 2030.
  • La tokenisation pourrait démocratiser les investissements en les rendant accessibles à davantage d'investisseurs.
  • Les défis comprennent les obstacles réglementaires et la nécessité de moderniser l'infrastructure existante.
  • promo

Dans un rapport récent, McKinsey & Company prévoit que le marché des actifs financiers tokenisés (RWA) pourrait atteindre 2 000 milliards $ d’ici 2030.

Cette projection optimiste montre tout le potentiel de la tokenisation des actifs du monde réel et des jetons qui en découlent : les cryptos RWA. Elle souligne également l’importance stratégique pour les institutions financières qui se tournent vers la blockchain.

Démocratiser les investissements : les RWA ouvrent des portes aux petits investisseurs

L’analyse de McKinsey suggère que la tokenisation des actifs se déroulera par vagues. La première vague se concentrera sur les classes d’actifs ayant des rendements sur investissement éprouvés et une capacité de scalabilité.

Cela inclut les espèces et dépôts, les obligations et les notes négociables en bourse (ETNs) ou encore les fonds communs de placement. D’ici 2030, la capitalisation boursière totale tokenisée pourrait atteindre environ 2 000 milliards $, principalement grâce à ces classes d’actifs.

« Les scénarios pessimistes et optimistes varient respectivement d’environ 1 000 milliards $ à environ 4 000 milliards $ », ont ajouté les analystes de McKinsey.

En savoir plus : voici 10 cryptos RWA à fort potentiel pour 2024.

Échelle potentielle de l'adoption de la tokenisation.
Échelle potentielle de l’adoption de la tokenisation. Source : McKinsey

Cette figure contraste fortement avec la projection de septembre 2022 proposée par ADDX et BCG, qui estimaient que le marché mondial de la tokenisation des actifs illiquides pourrait atteindre 16 000 milliards $ d’ici 2030. Ces projections divergentes mettent en lumière les différentes perspectives sur la vitesse et l’ampleur de l’adoption de la tokenisation. Malgré tout, une chose est sûre, c’est que l’adoption semble être en cours.

Les petits investisseurs sont désormais inclus

De plus, le rapport souligne que l’un des aspects les plus convaincants de la tokenisation est son potentiel de démocratiser l’accès à des investissements traditionnellement exclusifs. En réduisant le minimum à investir pour détenir un actif, la tokenisation d’actifs (RWA) permet à un plus large éventail d’investisseurs de participer.

Cette démocratisation est évidente dans des régions comme la Thaïlande et les Philippines. L’émission d’obligations tokenisées dans ces zones a permis aux petits investisseurs d’être inclus grâce à une propriété fractionnée.

Les accords de rachat constituent également un cas d’utilisation réussi pour la tokenisation. Des institutions financières comme Goldman Sachs traitent actuellement des volumes de plusieurs milliards de dollars par mois en utilisant des plateformes tokenisées.

« Du côté opérationnel, l’exécution activée par les smart contracts automatise la gestion quotidienne du cycle de vie (par exemple, l’évaluation des garanties et les compléments de marge). Cela réduit les erreurs et les échecs de règlement et simplifie les rapports. Le règlement instantané 24/7 et les données on-chain optimisent également un bon nombre de fonctionnalités », ont détaillé les analystes de McKinsey.

Prochain objectif : surmonter les défis réglementaires

Malgré les avantages évidents et la dynamique croissante, le rapport reconnaît que l’adoption généralisée de la tokenisation fait face à plusieurs défis, y compris des obstacles réglementaires. Un défi majeur réside dans la complexité de moderniser l’infrastructure existante dans une industrie lourde en réglementations.

« Dans de nombreuses juridictions, la certitude réglementaire et légale pour s’engager avec toute forme d’actifs numériques fait défaut, et des nécessités critiques doivent encore être fournies », a détaillé le rapport.

En plus des défis réglementaires, le rapport de McKinsey souligne l’importance de surmonter certains problèmes afin d’atteindre une véritable échelle dans la tokenisation. Ce défi provient notamment de la nécessité d’atteindre une certaien conformité, et d’offrir un maximum de liquidité.

En savoir plus : qu’est-ce que sont les RWA ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Lynn-Wang.png
Lynn Wang
Lynn Wang est une journaliste expérimentée chez BeInCrypto, traitant de nombreux sujets tels que les actifs réels tokenisés (RWA), la tokenisation, l'intelligence artificielle (IA), l'application réglementaire et les investissements dans l'industrie crypto. Auparavant, elle dirigeait une équipe de créateurs de contenu et de journalistes pour BeInCrypto Indonésie, se concentrant sur l'adoption des cryptomonnaies et de la technologie blockchain dans la région, ainsi que sur les évolutions...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé