Voir plus

RWA : Qu’est-ce que les Real World Assets ? On vous explique tout

12 mins
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Certaines jetons basés sur la blockchain représentent des actifs physiques du monde réel enregistré de manière virtuelle sur un réseau, comme par exemple des obligations, des liquidités et des biens immobiliers, entre autres. Cet article explore ainsi l’univers des actifs du monde réel tokenisés (ou RWA, de l’anglais real-world assets), allant du fonctionnement de leurs tokenisations à leurs avantages, en passant par leur importance dans la finance décentralisée (ou DeFi, de l’anglais decentralized finance).

Les actifs RWA, c’est quoi au juste ?

Les actifs du monde réel (RWA), ou real-world assets, sont comme leur nom l’indique des biens ou actifs du monde physique, au contraire des actifs purement numériques, et auxquels une valeur peut être attribuée. Ils comprennent ainsi les œuvres d’art, les matières premières, les obligations d’État et l’immobilier. La tokenisation des actifs constitue l’un des cas d’utilisation les plus prometteurs de la blockchain, conduisant à la conversion d’actifs du monde réel en jetons numériques. Ces “real-world assets”, alors transformés en jetons numériques, sont ensuite stockés sur un réseau de blockchain.

La tokenisation des actifs du monde réel modifie ainsi la manière dont nous accédons et gérons nos actifs physiques. En essence, ce processus ouvre une nouvelle porte, en permettant la création d’un véhicule d’investissement numérique basé sur la blockchain et lié à des actifs tangibles, comme l’art, des matières premières et de l’immobilier.

Ainsi, différentes parties peuvent alors échanger ces biens directement ou les fractionner et les proposer à l’achat à de nombreuses personnes. L’immobilier fractionné, notamment, constitue un excellent exemple de propriété fractionnée.

La tokenisation des RWA est un secteur de marché en pleine croissance dans l’économie crypto, car presque tout ce qui a de la valeur peut maintenant être tokenisé et stocké sur la blockchain. Actuellement, la valeur marchande potentielle des actifs tokenisés dans le monde réel est considérée comme se chiffrant en milliers de milliards de dollars.

Classement de TVL des RWA: DeFiLlama

Selon les données de DefiLlama, le volume total bloqué (TVL) des “real-world asset tokens” s’élevait à plus de 4 milliards de dollars à la date du 29 mars 2024.

En quoi les RWA sont-ils si important pour la finance décentralisée (DeFi) ?

L’avènement de la finance décentralisée a bouleversé les marchés financiers traditionnels en offrant des solutions innovantes ciblées sur l’emprunt, le prêt et le trading. La tokenisation des RWA par la blockchain fait d’ailleurs partie des caractéristiques les plus prometteuses de la “DeFi“.

En plus de relier le monde virtuel de la blockchain au monde réel des actifs physiques, les RWA ont également le potentiel de démocratiser l’investissement, d’accroître l’accessibilité et de débloquer des opportunités de liquidité dans l’espace DeFi. En effet, les plateformes de finance décentralisées utilisent des actifs réels tels que des œuvres d’art et des biens immobiliers comme garantie pour les emprunts et les prêts. Cela permet aux emprunteurs de contracter des prêts dans divers crypto-actifs, tels que les stablecoins, tandis que les prêteurs perçoivent des intérêts en retour.

Pour aller plus loin : Les meilleures plateformes de finance décentralisée (DEX) pour échanger vos actifs.

De plus, les actifs du monde réel jouent un rôle crucial pour rendre la DeFi plus pertinente et polyvalente ; en effet, les actifs tokenisés du monde réel permettent en effet aux gens de transformer des actifs généralement difficiles à vendre, tels que l’art ou l’immobilier, ce en les convertissant en pièces divisibles sur un réseau de blockchain qui peuvent être facilement transférées.

Les fonds indexés de la finance décentralisée pourraient ainsi utiliser les RWA pour donner aux investisseurs de nouvelles possibilités de s’exposer à une myriade d’actifs par le biais d’un seul investissement, ce qui contribue à répartir les risques. En outre, ces actifs offrent de nouvelles options pour des investissements moins risqués au sein de l’écosystème DeFi. En proposant des actifs liés à des biens stables, les investisseurs DeFi peuvent potentiellement s’engager sur des marchés qui ne sont pas aussi volatils que le secteur de la crypto-monnaie.

Tokens adossés à des matières premières par market cap: Rapport de CoinGecko sur les RWA

Si les real world assets offrent au secteur de la DeFi la possibilité d’être plus polyvalent, leur intégration dans la finance décentralisée pose toutefois des défis réglementaires, qui nécessitent un mécanisme solide pour sécuriser les jetons adossés à des actifs et garantir leur sécurité.

Comment fonctionne la tokénisation ?

La tokenisation des actifs du monde réel permet de transformer le concept de propriété des actifs physiques, ce en convertissant les droits en un jeton numérique qui peut être vérifié et stocké sur un réseau de blockchain.

L’utilisation de la technologie blockchain dans la tokenisation d’actifs réels permet d’offrir divers avantages, comme la propriété fractionnée, une liquidité accrue, la sécurité et la transparence.

Le processus commence par la sélection et l’évaluation d’un actif du monde réel qui sera alors converti en jetons numériques, comme de l’art, de l’immobilier ou des actions. La valeur de l’actif réel étant déterminée à ce stade, une décision est également prise quant au nombre de jetons numériques en lesquels l’objet sera divisé.

Il faut ensuite créer un cadre juridique solide pour définir les droits de propriété du ou des jetons en question. Ce cadre juridique garantira également que les participants respectent toutes les règles applicables. Les développeurs créent ensuite des contrats intelligents, ou smart contracts, qui précisent comment les jetons numériques seront créés, gérés et échangés.

L’étape suivante consiste à sélectionner une plateforme blockchain compatible. Plusieurs blockchains proposent la fonction de tokenisation. N’oubliez pas qu’une bonne blockchain de tokenisation doit également disposer de fonctions avancées de contrats intelligents qui permettent d’automatiser des processus essentiels. L’étape suivante est la création de jetons numériques en question, qui représentent la propriété de l’actif physique.

Chaque jeton représente un petit fragment de la valeur de l’actif et est développé à l’aide de la norme de jeton de la blockchain concernée. Une fois créée, la blockchain garde une trace des propriétaires de chaque jeton et enregistre les données de transaction de chaque jeton, garantissant la transparence et la validité et réduisant ainsi le risque de fraude. Les investisseurs peuvent ensuite acheter et échanger les jetons numériques sur les bourses et les marketplaces appropriées.

Quels sont les avantages des RWA ?

Les actifs tokenisés du monde réel ont permis de révolutionner le secteur de l’investissement et de la gestion d’actifs. La tokenisation de ces actifs présente en effet une foule d’avantages :

Les avantages des RWA :

  • Accessibilité et inclusivité : La tokenisation des RWA permet d’instaurer une propriété fractionnée, abaissant la barrière d’entrée pour les actifs de grande valeur. Elle améliore également l’accessibilité financière et l’inclusivité pour les petits investisseurs qui ne peuvent pas participer aux marchés financiers traditionnels.
  • L’automatisation de la propriété des actifs : L’utilisation de smart contracts dans la DeFi permet de gérer et de transférer automatiquement les RWA tokenisés sans besoin de tierce partie. Les smart contracts peuvent également simplifier le règlement des actifs tokenisés du monde réel en automatisant divers processus tels que les contrôles de conformité, les transactions de compte et le règlement.
  • Une diversification des investissements : Les investisseurs de la DeFi peuvent investir dans d’autres actifs numériques en dehors de la sphère des monnaies numériques. De plus, les actifs du monde réel peuvent potentiellement offrir aux investisseurs une chance d’obtenir un rendement des activités d’emprunt et de prêt dans le paysage de la DeFi.
  • Une meilleure liquidité : La tokenisation et la fractionnalisation des RWA contribuent également à accroître la liquidité des exchanges et des protocoles DeFi. Les investisseurs peuvent ainsi facilement et rapidement échanger des positions sans intermédiaire.
  • Une volatilité réduite : Les RWA tokenisés sont beaucoup plus stables que les crypto-monnaies. Leur intégration dans l’écosystème DeFi contribue ainsi à créer une certaine stabilité, ce en réduisant le risque d’effondrement des cours et en fixant les taux d’intérêt. Cela rend la DeFi plus attrayante pour les utilisateurs et les investisseurs ordinaires.
  • Trading de RWA tokenisés : Alors que les plateformes de tokenisation permettent aux utilisateurs de tokeniser les RWA et de les représenter sur la blockchain, les plateformes DeFi permettent aux utilisateurs d’accéder, de gérer et d’échanger des RWA de manière transfrontalière et décentralisée.
  • Ouvrir de nouveaux véhicules d’investissement : La tokenisation des actifs du monde réel améliore la liquidité des actifs historiquement illiquides, tels que l’immobilier, créant ainsi de nouvelles opportunités d’investissement. Cela permet de combler le fossé entre la finance numérique et la finance traditionnelle en apportant les actifs illiquides sur la chaîne et en débloquant leur valeur.

Les risques et inconvénients des RWA

Comme la plupart des innovations, les “real world assets” ne sont pas sans certains risques. Bien que ces actifs gagnent du terrain auprès des entreprises traditionnelles, vous devez toujours faire vos propres recherches et vous informer sur les défis et les risques potentiels associés à la tokenisation des RWA.

Certains des risques de ces actifs :

  • La garde des actifs physiques : Si la tokenisation permet une propriété fractionnée des RWA, elle présente également un risque au niveau de la garde de la propriété des actifs physiques, qui doit être fiable pour inclure la connexion au monde réel.
  • Des problèmes de liquidité : Bien que les actifs tokenisés du monde réel contribuent à améliorer la liquidité, le volume d’échange de certains actifs tokenisés peut être limité, ce qui affecte leur liquidité dans l’économie crypto.
  • La volatilité du marché : En tant qu’actifs numériques, les actifs tokenisés sont soumis à de fortes fluctuations de leurs prix et à la volatilité du marché. Cela s’avère particulièrement vrai pour les actifs réels tokenisés sur des marchés de niche ou émergents.
  • Des préoccupations en matière de sécurité : En tant qu’instrument d’investissement encore nouveau, ces actifs ne disposent pas d’un mécanisme robuste de protection des investisseurs, ce qui laisse place à la fraude. De plus, les actifs tokenisés du monde réel peuvent être exposés à des cybermenaces telles que le piratage, les bugs de smart contracts et les dysfonctionnements techniques.
  • Une réglementation floue : Un défi important auquel la tokenisation des RWA est confrontée est un cadre réglementaire peu clair. L’écosystème de la tokenisation des actifs physiques ne cesse d’évoluer, tout comme son cadre réglementaire. Cela signifie que les investisseurs sont confrontés à une certaine incertitude lorsqu’ils veulent se conformer aux lois locales qui ont un impact sur la tokenisation des actifs du monde réel.

Quelques examples de RWA

Forte d’une croissance continue, la tokenisation des RWA a engendré plusieurs cas d’utilisation, parmis lesquels :

  • La tokenisation des œuvres d’art et des objets de collection : La tokenisation d’une œuvre d’art ou d’un objet de collection contribue à transformer la propriété, en permettant aux collectionneurs et aux amateurs d’investir dans des œuvres d’art de grande valeur grâce à la propriété fractionnée. Des plateformes comme Angelo ou Maecenas permettent ainsi aux collectionneurs d’art d’acheter des œuvres d’art fractionnées.
  • La tokenisation des obligations : Les jetons numériques créés à partir d’obligations peuvent être utilisés pour obtenir un rendement. Un bon exemple est notamment celui des obligations du gouvernement américain qui ont été tokenisées et peuvent être échangées sur la blockchain.
  • La tokenisation de l’immobilier : La tokenisation de l’immobilier constitue un aspect particulièrement prometteur des RWA tokenisés. En effet, l’immobilier tokenisé crée un nouveau véhicule d’investissement pour les investisseurs à petite échelle qui peuvent acheter et posséder une fraction d’une propriété spécifique et même obtenir des revenus locatifs. Cela permet aux investisseurs de s’exposer à des actifs qui sont traditionnellement difficiles à acquérir en raison de contraintes financières. De plus, la propriété fractionnée permet également le crowdfunding pour le développement immobilier. Ark7 constitue un bon exemple de société d’investissement immobilier fractionné.

Savoir utiliser ces nouveaux actifs

La tokenisation des actifs du monde réel crée un nouveau changement de paradigme dans l’investissement et la gestion des actifs. Cette approche a donné lieu à des cas d’utilisation innovants pour les RWA, ce dans divers secteurs :

L’art et des objets de collection

L’industrie de l’art et des objets de collection est en passe d’être révolutionnée par la tokenisation, laquelle a permis aux investisseurs de posséder et d’échanger des pièces d’objets de collection et d’œuvres d’art de grande valeur, transformant ainsi l’accès à ce qui était auparavant un marché privé.

Les crédits carbone

Les crédits carbone sont des actifs négociables qui représentent une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ils peuvent être tokénisés sur la blockchain, suivis et vendus à diverses entreprises. Cela pourrait améliorer leur liquidité tout en aidant les entreprises à se conformer aux réglementations sur les émissions et à compenser les émissions nécessaires.

Le capital investissement

Les investissements en capital-investissement, ou private equity, sont un instrument d’investissement alternatif qui permet d’acquérir ou d’investir dans des entreprises privées. Ces types d’investissements ont tendance à être risqués et illiquides. Toutefois, ils peuvent également être rentables. La tokenisation du capital-investissement ouvrirait des portes à un plus grand nombre d’investisseurs pour accéder à cette classe d’actifs et renforcerait la compétence de ce marché.

L’immobilier

L’immobilier constitue une classe d’actifs relativement stable et importante à échelle mondiale. Il s’agit également de l’un des actifs les moins liquides, car il n’est pas facile de l’acheter et de le vendre rapidement. La tokenisation dans le monde de l’immobilier peut créer une propriété fractionnée, ce qui peut contribuer à rendre l’immobilier beaucoup plus accessible aux petits investisseurs qui n’ont pas le capital nécessaire pour acheter une propriété entière.

Le rôle de la technologie régulatoire dans une économie tokénisée

La technologie blockchain continue de développer de nouveaux cas d’utilisation dans de multiples secteurs d’activité. Cette croissance rapide entraîne la nécessité pour les marchés de se conformer et de disposer d’une manière uniforme d’aborder cette technologie innovante. Avec différentes lois juridictionnelles liées aux RWA à l’échelle mondiale, le trading de ces actifs peut s’avérer une tâche ardue avec la nécessité d’une réglementation commune.

La tokenisation de la blockchain peut fournir des solutions potentielles pour remédier à l’absence de cadre réglementaire. Différents réseaux de blockchain peuvent permettre d’automatiser divers cadres juridiques et de conformité par le biais de smart contracts. En d’autres termes, il s’agit d’utiliser la technologie pour la gouverner. Cela renforcerait la sûreté des transactions transfrontalières des actifs pondérés en fonction des risques.

La technologie de la blockchain continue de développer de nouveaux cas d’utilisation dans de multiples secteurs d’activité. Cette croissance rapide entraîne la nécessité pour les marchés de se conformer et de disposer d’une manière uniforme d’aborder cette technologie innovante. Avec différentes lois juridictionnelles liées aux RWA à l’échelle mondiale, le trading de ces actifs peut s’avérer une tâche ardue avec la nécessité d’une réglementation commune.

La demande d’une norme universelle pour les RWA tokenisés est constante, afin de renforcer la confiance des investisseurs. La tokenisation a le pouvoir de transformer les marchés et de créer de nouvelles opportunités en construisant un système réglementé et normalisé qui permet aux blockchains d’être interopérables.

Le lien entre les marchés traditionnels et numériques

Les real-world assets ont beaucoup à offrir car ils peuvent contribuer à combler le fossé entre la finance traditionnelle et la finance numérique. En tant qu’innovation, le marché des RWA se développe rapidement, et de nombreuses entreprises explorent déjà leurs différents cas d’utilisation. Des sociétés de gestion d’actifs comme BlackRock, notamment, utilisent déjà la technologie blockchain pour tokeniser des actifs traditionnels et les proposer à leurs clients comme nouveaux véhicules d’investissement financier. Avec l’arrivée d’autres entreprises, cela a continué à créer de l’espace pour l’émergence de nouvelles opportunités.

Foire aux Questions

Qu’est-ce que les real word assets ?

Comment fonctionne le processus de tokénisation des RWA ?

Qu’est-ce que la tokénisation des actifs immobiliers ?

Quels sont les risques de la tokénisation ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé