Voir plus

Les émetteurs de cryptomonnaies doivent être soumis aux mêmes conditions que les que les autres fournisseurs d’actifs, selon le vice-président de la BCE

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le vice-président de la Banque centrale (BCE), Luis de Guindos, estime que les mêmes conditions devraient s'appliquer aux émetteurs de cryptomonnaies que celles exigées des autres émetteurs d'actifs financiers.
  • Le vice-président de la BCE a déclaré que l'application cohérente des conditions réglementaires est nécessaire pour prévenir le blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme.
  • Le vice-président a déjà parlé des cryptomonnaies, généralement sur un ton très moqueur.
  • promo

Le vice-président de la Banque centrale européenne (BCE), Luis de Guindos, estime que les mêmes conditions devraient s’appliquer aux émetteurs de cryptomonnaie que celles exigées des autres émetteurs d’actifs financiers.

Bien qu’il dise qu’il n’interdirait pas les cryptomonnaies, le vice-président de la BCE a déclaré qu’une application cohérente des conditions réglementaires est nécessaire pour empêcher le blanchiment d’argent ou le financement du terrorisme.

Luis de Guindos a fait cette déclaration lors d’une présentation la semaine dernière à la troisième Université d’été européenne annuelle. Cet événement est parrainé par le Parlement européen et la collaboration de la Commission européenne.

Ce que dit le vice-président sur les actifs numériques

Le vice-président de la BCE a déjà parlé des cryptomonnaies, généralement sur un ton très moqueur. Par exemple, il a déclaré que les actifs crypto ne devraient pas être considérés comme un « vrai investissement » car leur valeur sous-jacente est difficile à discerner. Il a également averti que les acteurs du marché devraient se préparer à davantage de fluctuations de prix.

“Lorsque vous avez des difficultés à découvrir quels sont les véritables fondements d’un investissement, alors ce que vous faites n’est pas un véritable investissement”, a déclaré Luis de Guindos. “C’est un actif avec des fondamentaux très faibles et qui va être soumis à beaucoup de volatilité.” Sceptique depuis le début, le vice-président a également déclaré que “[les cryptomonnaies] ne sont pas un moyen de paiement”. De plus, il a ajouté qu’elles ont peu de fondamentaux économiques et sont basées “uniquement sur la rareté”.

De Guindos a également souligné que la performance des cryptomonnaies n’est pas liée à la performance d’autres types d’actifs, ce bien que beaucoup considèrent cet aspect des actifs basés sur la blockchain comme avantageux pour la diversification du portefeuille. Ces actifs, a-t-il assuré, “n’ont aucun impact sur la stabilité financière”.

Bitcoin affecte les marchés

Cependant, les recherches récentes du géant bancaire singapourien DBS sont parvenues à une conclusion contradictoire. Les analystes de DBS ont réussi à déterminer si des mouvements drastiques du cours de Bitcoin avaient un effet notable sur le marché.

Il s’est avéré que le Bitcoin et le S&P 500 ont montré une corrélation positive plus élevée après un mouvement extrême. Cela “suggère qu’un plus grand sentiment de valeur résiduelle pourrait devenir plus couplé au sentiment sur les marchés de Bitcoin”, après une forte oscillation.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé