Dissection de projet : Analyse de CheCoin

Partager l’article
EN BREF
  • CheCoin ne peut pas être décrit comme étant un token utilitaire.

  • CheCoin a été construit via un exemple de contrat, ces fonds sont sous le contrôle total de son propriétaire, et peu ou pas de coins ont été brulé, ce qui laisse la possibilité d'un rug pull.

  • CheCoin aborde alors un marché complexe, remplis de concurrents, sans véritable promesse de changement, rendant difficile au projet de pouvoir véritablement se démarquer sa concurrence direct et indirect.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

CheChoin est un token inspiré d’un acteur majeur de la révolution cubaine, Che Guevara. L’idée derrière le projet est de créer un token à “rendre à la communauté”.

Sponsorisé



Sponsorisé

L’un des protocoles qui présente le mieux CheCoin sont les Rewards (récompenses), payés en Binance Coin (BNB). Via cette fonction de réclamation automatique, il suffit de détenir CheCoin pour recevoir chaque heure des dividendes en BNB.

Le projet se décrit comme :

Sponsorisé



Sponsorisé

Un projet communautaire et une expérience sociale inspirée de la légende de Che Guevara.

CheCoin

Tokenomique

Intéressons nous un instant sur sa tokenomie. La tokenomie peut être définis comme étant l’étude de comment les cryptomonnaies fonctionnent dans un système fermé et ouvert.

Un système fermé peut être définis comme étant tout ce qui impacte directement le projet, tandis qu’un système ouvert correspond davantage à l’aspects tokenomique d’un projet affecte son marché. Il nous a paru alors intéressant de nous focaliser sur cet aspect pour CheCoin, étant donné qu’on y retrouve là les éléments les plus notables du projet.

  • La réserve totale du projet est de 100 000 000 000 CheCoin.
  • 7% de chaque achat/vente sont prélevés et redistribués à tous les détenteurs. Environ 200 000 tokens sont nécessaire pour profiter de ce mécanisme de redistribution.
  • 5% de chaque transaction est alloué au marketing BNB, ce qui selon le projet, permettra à l’équipe de financer des projets les plus ambitieux et de récompenser sa communauté.
  • 3% de chaque transaction est converti en espèces pour Pancakeswap.

Rappelons que c’est grâce à la tokénomie que l’utilité d’un projet peut être dévoilé. CheCoin ne peut pas être décrit comme étant un token utilitaire, simplement parce que son token ne répond à aucune réel applications autre que la gratification budgétaire. De ce que nous pouvons observer, l’objectif de CheCoin est de tout simplement faire augmenter les revenus de sa communauté.

Il est par ailleurs légèrement étrange de constater ce genre de comportement, lorsque le projet est inspiré par Che Guevara, un ancien partisan communiste.

Ce n’est pas la première fois qu’un projet s’associe avec une personnalité réelle pour appuyer sa cause. Il existe de nombreuses autres coins qui reprennent le même schéma, tel que le Putin Coin, le Trump Coin ou encore le Mao Coin.

Analyse de sûreté du projet

Pour vérifier le niveau de sûreté de CheCoin, nous allons utiliser Token Sniffer. Cet outil analyse les contrats intelligents et vérifie s’il existe un risque de scam ou de rug pull.

La majorité des résultats affiché par Token Sniffer est positive. Cela dit, l’outil a noté trois points problématiques au sujet du token.

Pas de contrat intelligent similaire : Il existe des contrats similaires qui ont été déployés avant celui-ci. En d’autre termes, CheCoin a probablement utilisé un modèle de smart contract pour construire son token.

Propriété renoncée ou source ne contenant pas de contrat de propriété: Le contrat contient une fonctionnalité de propriété qui n’a pas été renoncée, cela permet au créateur ou au propriétaire de modifier le comportement du contrat (par exemple, désactiver la vente ou créer de nouveaux tokens).

Au moins 95% des liquidités verrouillées/brûlées : Il n’y a pas assez de liquidités bloquées/brûlées, ce qui pourrait permettre de retirer des montants importants.

Pour résumer, CheCoin a été construit via un exemple de contrat, ses fonds sont sous le contrôle total de son propriétaire, et peu ou pas de coins ont été brulées, ce qui laisse la possibilité d’un rug pull.

Analyse de son utilité et potentiel

Il est difficile de faire un constat de l’utilité de CheCoin, étant donné que son principe est de tout simplement récompenser les détenteurs de CheCoin qui maintiennent leur position, ce qui leur rapporte en retour, des dividendes grâce aux transactions d’achat et de ventes d’autres utilisateurs. CheCoin ne répond donc pas à l’application d’un service ou d’un produit.

Un token utilitaire peut être décrit comme un token qui répond aux besoins de son produit ou de son service. CheCoin n’apporte aucune solution sur ces deux aspects caractéristiques d’un token utilitaire. Peut-on alors toujours maintenir cette qualification?

Cela ne veut pas dire pour autant que le token n’a aucune utilité intrinsèque, mais simplement que celle-ci n’a pas les visées traditionnelles, qui sont désormais évident à chaque qu’on analyse un projet. En particulier l’utilité qu’elle apporte.

Il existe de nombreux autres projets qui adoptent des promesses similaires à CheCoin, tels que SafeMoon, l’un de ces compétiteurs et l’une de ces sources d’inspiration. Le charme de ces projets revient bien souvent au fait qu’ils rapportent des gains conséquents à court terme. Pourtant, du fait qu’ils ne répondent à aucune application réelle, et que ces pièces sont extrêmement nombreuses, un nombre infime de ces projets réussissent à se faire connaitre par la majorité de la communauté, et même dans le domaine du mainstream.

CheCoin aborde alors un marché complexe, remplis de concurrents, sans véritable promesse de changement, rendant difficile au projet de pouvoir véritablement se démarquer sa concurrence directe et indirecte.

Le projet n’est pas doxxé, ce qui veut dire que ses créateurs restent anonymes. Il nous est donc incapable de vérifier leurs expériences ou la véracité de leurs propos. Un autre point à soulever, est que le propriétaire du projet a l’accès total au fonds de CheCoin, tout en gardant son anonymat.

Il s’agit d’un point peu rassurant, que nous pouvons éventuellement atténuer par le fait que le projet se fait actuellement auditer par Certik et Hashex. De plus, un mécanisme “anti-dump”, en d’autres termes contre les ventes massives, a été intégré. Les ventes sont ainsi limitées à moins de 0,1% de l’offre totale, et un supplément de 1% est appliqué à toutes les ventes.

Le whitepaper de Checoin, quant à lui, décrit les mécanismes de sa tokenomie, sans pour autant aller dans les détails. Aucune analyse de sa concurrence ou description détaillée de ses mécanismes n’y est présentée.

Analyse de sa communauté

CheCoin présente une communauté massive pour son jeune âge. Lancé en août, le projet compte les réseaux sociaux suivants :

Il est étrange de constater la disparité de membres entres les deux plateformes sociales. Le compte Telegram de CheCoin est principalement dominé par des meme, et par l’utilisation de bots.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Depuis 2017, Dhoulkifli se spécialise dans l'analyse de crypto-projets, notamment les ICO. Il a travaillé pour plusieurs acteurs privés et publics en tant qu'analyste, médiateur, rédacteur et chercheur.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous