Gary Gensler : “Les gens souffriront” si les marchés des cryptomonnaies restent non réglementés

Partager l’article
EN BREF
  • Gary Gensler, président de la Securities and Exchange Commission (SEC), a déclaré qu'il pensait que "des gens souffriront" si les marchés des cryptomonnaies ne sont pas réglementés.

  • Lors d'une interview avec l'ancien procureur fédéral Preet Bharara, M. Gensler a également fait part de ses préoccupations concernant les sociétés d'acquisition à vocation spéciale (SPAC).

  • M. Gensler a fait remarquer que la croissance démesurée du marché des cryptomonnaies, qui a récemment atteint près de 2 000 milliards de dollars, souligne la nécessité d'une action réglementaire.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler, a déclaré qu’il pensait que “des gens souffriront” si les marchés des cryptomonnaies ne sont pas réglementés.

Lors d’une interview avec l’ancien procureur fédéral Preet Bharara, Gary Gensler a également exprimé ses inquiétudes concernant les sociétés d’acquisition à vocation spéciale (SPAC). Il estime que ces dernières pourraient vulnérabiliser les investisseurs du marché public.

M. Gensler sur la crypto et les SPAC

M. Gensler a fait remarquer que la croissance démesurée du marché des cryptomonnaies, qui a atteint près de 2 000 Mds$ récemment, souligne la nécessité d’une action réglementaire.

“Cela ne va pas bien se terminer si cela reste en dehors de l’espace réglementaire”, a-t-il noté. “Si nous pensons d’un domaine qui s’est multiplié par 10 au cours des 18 derniers mois – pas seulement en termes de valeur des actifs, mais dans les prêts sous-jacents et bien plus encore – qu’il va rester en dehors de ces cadres de politique publique et réussir… Nous allons nous retrouver avec un problème et beaucoup de gens souffriront.”

M. Gensler s’est également inquiété de la manière peu rigoureuse dont les SPAC pourraient potentiellement dépenser l’argent des investisseurs. Les SPAC fonctionnent comme des sociétés fictives cotées en bourse qui acquièrent ensuite d’autres sociétés, ce qui les rend effectivement publiques. Selon M. Gensler, les SPAC sont structurellement incitées à trouver un accord de fusion, “même s’il ne s’agit pas d’une fusion particulièrement intéressante.” Il a déclaré que cela pourrait potentiellement se produire aux dépens des investisseurs auprès desquels elles lèvent des fonds.

La responsabilité de la SEC

Certains pensent que les régulateurs finiront par trouver les cryptomonnaies incompatibles avec les marchés réglementés. Par exemple, le milliardaire Ray Dalio a suggéré que les régulateurs “tueront Bitcoin s’il devient trop populaire. Si suffisamment de personnes utilisent un système échappant à son contrôle, le gouvernement prendra des mesures pour empêcher l’achat de bitcoins. Dalio a souligné que le gouvernement américain avait procédé à une interdiction similaire d’achat d’or pendant la Grande Dépression.

Toutefois, M. Gensler a laissé entendre que ces préoccupations étaient peut-être exagérées, comparant le rôle de la SEC à celui du code de la route et des arbitres sportifs. En fin de compte, selon lui, tout dépend de la volonté des acteurs de la crypto “de se conformer aux lois contre le blanchiment d’argent, à la conformité fiscale et autres”, car les régulateurs “ont une responsabilité envers le public américain.”

Plus tôt, Gensler s’était décrit comme “technologiquement neutre” lorsqu’il s’agit de remodeler les marchés financiers et les titres. Cependant, il a ajouté qu’il n’était pas neutre lorsqu’il s’agit de s’assurer que les investisseurs “obtiennent une divulgation complète et équitable” lorsqu’ils placent leur argent dans des cryptomonnaies ou des SPAC.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:[email protected]">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant