70% des paires de trading sont désormais libellées en Tether (USDT)

Partager l’article
EN BREF
  • Tether (USDT) est la paire de trading la plus populaire depuis 18 mois.

  • Le déclin de BitMEX aurait accentué la domination de Tether (USDT) sur le Bitcoin (BTC).

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Le Bitcoin (BTC) était de loin la paire de trading la plus populaire sur les exchanges de cryptomonnaie. Aujourd’hui, la domination appartient à Tether (USDT).



Le volume de trading quotidien du Tether est souvent deux fois supérieur à celui du BTC.

 



Tether domine le volume de trading

Environ 70 % du volume de trading sur les exchanges est maintenant libellé en USDT, tandis que 15 % est libellé en Bitcoin et 4 % en autres stablecoins (PAX, USDC)

Historique du volume selon le dénominateur – Source : The Block

Au premier trimestre 2017, les paires de trading libellées en BTC représentaient près de 50 % du volume, alors que seulement 5 % en Tether. De plus, les paires en dollar représentaient environ 40 % du volume selon les données compilées par The Block Research.

Cette tendance s’explique notamment par le déclin de la domination de l’exchange de produits dérivés BitMEX. Selon Larry Cermak de The Block Research, BitMEX n’accepte que la BTC comme garantie et le rayonnement de la plateforme en 2017 a contribué à la domination du Bitcoin comme paire de trading de base.

Aujourd’hui, des concurrents comme OKEx, Huobi et Binance volent des parts de marché à BitMEX et favorisent souvent le Tether comme garantie.

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

SUJETS LIÉS

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.

SUIVRE CET AUTEUR