La panne de Facebook confirme les pièges de la centralisation, mais pas pour Bitcoin

Partager l’article
EN BREF
  • Bitcoin est le seul nœud de blockchain qui n'a jamais de problèmes, déclare le directeur technique de Tether, Paolo Ardoino.

  • Les limites de la centralisation ont miné les réseaux cryptos tels que Ethereum et Solana.

  • Facebook est un cas classique où de multiples éléments sont confiés à si très peu de personnes.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La récente panne de Facebook, au cours de laquelle le géant de la technologie et ses réseaux sociaux frères, WhatsApp et Instagram, ont été inactifs pendant six heures, confirme l’inconvénient de la centralisation. Le réseau peer-to-peer de Bitcoin s’y compare favorablement, car il place la cryptomonnaie la plus ancienne et la plus décentralisée à l’abri des pannes.

Dans un article de blog, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a imputé la panne à un problème technique interne causé par une commande effectuée par ses ingénieurs lors de la maintenance de routine. Le temps d’arrêt aurait coûté à Zuckerberg 7 milliards de dollars de pertes personnelles et des milliards de plus pour les entreprises qui dépendent des réseaux sociaux de l’entreprise pour se connecter avec leurs clients.

Maintenant, les limites de la centralisation ont également affecté les cryptomonnaies telles qu’Ethereum, Solana, Avalanche, Grin et l’IOTA ces derniers temps. Tous ont connu des pannes car ils sont centralisés. Ethereum a subi trois pannes au cours des 12 derniers mois, et beaucoupl plus longues que Facebook. Bitcoin (BTC), sans doute l’actif le plus décentralisé, a évité tous ces problèmes justement en grande partie grâce à sa décentralisation.

“La crypto est naze…”, a tweeté l’analyste Crown #Bitcoin, qui utilise le pseudo @barackomaba sur Twitter. « Il y a eu récemment plusieurs attaques par déni de service (DDoS attack) à grande échelle contre les principales sociétés et nœuds de Lightning Network (LN). La plupart des gens n’ont pas remarqué. Il s’agit d’un petit truc qui s’appelle la décentralisation. Bitcoin est décentralisé, la crypto ne l’est pas », a-t-il ajouté.

Mike Dickens, directeur des opérations de l’écosystème de (NFT) tokens non fongibles Blockasset, a expliqué dans une interview avec Beincrypto.com que la décentralisation de Bitcoin a augmenté proportionnellement au fil du temps qu’il a été en fonctionnement. “Bitcoin est le réseau le plus établi et le plus ancien, car de plus en plus de mineurs et de nœuds ont rejoint le réseau au fil du temps, il est devenu de plus en plus décentralisé”, a-t-il déclaré.

« Tout le monde peut configurer un nœud Bitcoin, de sorte que les pannes ou les arrêts ne sont pas possibles, simplement en raison de l’énorme nature décentralisée de la blockchain. Cependant, la décentralisation vient avec le temps », a-t-il souligné. Au cours des 12 années d’existence de Bitcoin, son format peer-to-peer a progressivement intégré la sécurité collective au réseau.

Facebook a environ cinq ans de plus que Bitcoin, mais a eu tendance à une plus grande centralisation, car les dénonciateurs et les militants passent parfois à l’action.

Selon Dickens, les réseaux plus jeunes comme Solana sont désavantagés par leur jeune âge, mais vont progresser. « La récente panne de Solana a été causée par un bug qui a permis une attaque tierce. Beaucoup oublient que Solana, qui en est encore à ses balbutiements, traverse une phase de croissance rapide, tandis qu’Ethereum subit d’énormes changements pour augmenter son évolutivité », a-t-il déclaré.

Trop de puissance dans trop peu de mains

En août de cette année, la blockchain d’Ethereum s’est divisé en deux à cause d’un bug dans une version précédente du logiciel de nœud principal de la chaîne, connu sous le nom de Geth. Environ 50% des nœuds d’Ethereum exécutaient une chaîne divisée bidirectionnelle avec un logiciel obsolète et une foule de bugs pouvant entraîner des dépenses doubles.

Alors que Facebook est un cas classique où beaucoup de choses sont confiées à très peu de personnes, Dickens a insisté sur le fait que les jeunes cryptomonnaies ne sont pas centralisées de la même manière que les principaux leaders des réseaux sociaux, tels que Facebook.

“Je ne pense pas qu’il soit juste de dire qu’Ethereum et Solana sont centralisés. La Fondation Solana ou la Fondation Ethereum ne peuvent pas fermer leurs réseaux et déconnecter un nœud », a-t-il protesté. “Ces problèmes ne sont pas trop fréquents non plus, des millions d’utilisateurs sur ETH et SOL se sont révélés parfaitement capables de rester en ligne malgré les énormes pressions sur les deux réseaux.”

Paolo Ardoino, le Directeur de la Technologie chez Tether, émetteurs du stablecoin éponyme Tether (USDT), un actif centralisé, a admis dans un tweet du 3 septembre que : « … #bitcoin est le seul nœud de blockchain qui n’a jamais de problème (sic). Tous les autres (qui ont un usage significatif) ont des problèmes au moins une fois par mois… »

Facebook a perdu des milliards de dollars au cours des six heures de panne, tout comme les publicitaires qui comptent sur lui pour leur visibilité. Les investisseurs en crypto sont également impactés négativement par les pannes dans le secteur. Dickens, toutefois, a déclaré que les réseaux cryptos ne devraient pas être conçus pour compenser les pertes en cas de panne.

«Les pannes peuvent, bien sûr, provoquer des FUD (Peur, Incertitude et Doute en français), mais les pannes, bien que rares, sont un sous-produit de la croissance et devraient être attendues à l’avenir. Quiconque détient une cryptomonnaie connaît les risques associés à la détention d’un actif volatil ; l’indemnisation créerait un dangereux précédent », a-t-il averti.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Dale Hurst is a journalist, presenter, and novelist. Before joining the Be In Crypto team, he was an editor and senior journalist at a news, lifestyle and human-interest magazine in the UK.

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant