Voir plus

Le PDG de Tether supprime son compte Twitter après la publication d’un rapport d’enquête

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La controverse liée au soutien des réserves de Tether bat son plein, avec la suppression du compte Twitter du PDG de l’entreprise.
  • Un récent article de Bloomberg affirme que Tether détient des papiers commerciaux d'entreprises chinoises, y compris Evergrande qui fait actuellement face à une crise.
  • La SEC pourrait enquêter sur l'entreprise, bien que pour le moment, aucune déclaration officielle n’ait été faite.
  • promo

Le président de Tether, Jean-Louis van der Velde, vient de supprimer son compte Twitter suite à la publication d’une enquête de Bloomberg qui remet en cause le soutien des réserves de son entreprise. Selon Tether, qui affirme que l’USDT est totalement soutenu, les informations contenues dans le rapport seraient fausses et trompeuses.

Le PDG de Tether vient de supprimer son compte Twitter suite à la publication d’une enquête de Bloomberg. L’article fait plusieurs allégations, notamment le fait que Tether doit des milliards aux investisseurs chinois. Le journal a déclaré avoir obtenu des documents montrant un compte des réserves de Tether qui comprennent “des milliards de dollars de prêts à court terme à de grandes entreprises chinoises”.

L’article aborde principalement la question des réserves de Tether qui soutiennent ses milliards d’USDT, chose qui a constitué un réel point de discorde dans le passé. L’auteur affirme entre autres, que Tether détient des milliards de billets de trésorerie de grandes entreprises chinoises, et que ceux-ci sont utilisés pour soutenir ses réserves.

La réponse de Tether à l’article en question a été particulièrement cinglante. L’entreprise a critiqué Bloomberg pour avoir utilisé des sources douteuses afin de “s’adapter à un récit préemballé et prédéterminé”. Tether a pris plusieurs mesures au cours des 12 derniers mois pour prouver l’existence de ses réserves, notamment avec la publication de certaines attestations. Mais selon certains investisseurs, cela ne suffit pas à apaiser les inquiétudes.

Bloomberg avait précédemment affirmé que le Département de la Justice des Etats-Unis enquêtait sur des dirigeants de Tether pour motif de fraude bancaire. Étant donné qu’il s’agit du plus grand stablecoin du marché, tout impact sur Tether pourrait se répercuter sur le reste du secteur. Il s’agit là d’un problème qui a été discuté à maintes reprises dans le passé.

Dans son dernier Tweet, le PDG de Tether a écrit : “Encore un autre magazine asservi et agonisant, et qui tente la technique de peur, incertitude et doute [FUD] pour gagner quelques sous et retarder son extinction de quelques jours supplémentaires, restez connectés”. Un message que l’on peut interpréter de multiples façons.

La SEC pourrait-elle également enquêter sur Tether ?

Il n’y a eu jusqu’à présent, aucun avis officiel de la SEC laissant suggérer le lancement prochain d’une enquête. Cependant, si des investigations sont menées, les acteurs du marché auront un aperçu beaucoup plus clair sur le soutien des réserves de Tether.

D’autres sources ont affirmé que Tether détient des papiers commerciaux d’Evergrande, ce que nie la société crypto. Une telle pression pourrait mener l’entreprise à son point de rupture. Cette dernière devra probablement faire face aux allégations après des années d’examen minutieux de la part des investisseurs et des médias.

Plusieurs débats animés à ce sujet ont éclaté sur les réseaux sociaux. De nombreux investisseurs crypto ont déjà critiqué la société pour son opacité au sujet du soutien d’USDT, et sont impatients de voir ce qu’une éventuelle enquête de la SEC pourrait mettre en lumière.

La SEC a fait allusion à un contrôle de Tether après que la Freedom of Information Act (FOIA) ait annoncé la même chose. Quant à l’enquête du ministère de la Justice sur la fraude bancaire, l’entreprise a déclaré que ces accusations sont “périmées”. Le nombre de plus en plus croissant de ce type d’articles et de réponses ne donne naturellement pas beaucoup de confiance aux investisseurs. Il reste à voir comment les choses évolueront.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

8b8708e04214893263b65ef55a8c801f?s=120&d=wp_user_avatar&r=g
Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. Email me!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé