Australie : le gendarme boursier ASIC donne son feu vert aux ETF crypto

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'Australian Securities and Investments Commission (ASIC) a publié un ensemble de directives et d'exigences pour les produits crypto négociés en bourse (ETP).
  • Les nouvelles directives permettront la cotation des fonds négociés en bourse (ETF) qui investissent directement dans des cryptomonnaies ou dans les actifs liés à la crypto.
  • Les entreprises d'investissement qui souhaitent proposer leurs ETF Bitcoin seront tenues de se conformer à un ensemble de règles sur les meilleures pratiques à adopter.
  • promo

L’Australian Securities and Investments Commission (ASIC) vient de publier un ensemble de directives et d’exigences pour les produits crypto négociés en bourse (ETP).

La nouvelle réglementation de l’ASIC permettra la cotation des fonds négociés en bourse (ETF) qui investissent directement dans des cryptomonnaies ou dans les actifs liés à la crypto. Les ETF auront également la possibilité d’investir directement dans des entreprises crypto, telles que les sociétés de minage de cryptomonnaies et les exchanges d’actifs numériques.

Les entreprises d’investissement qui souhaitent proposer leurs ETF Bitcoin, sont tenues de se conformer à un ensemble de règles sur les meilleures pratiques à adopter. Beaucoup de ces règles tournent autour de la détention des actifs. L’ASIC a en outre souligné “l’importance cruciale” de la protection et du stockage des clés privées. Dans ce sens, les nouvelles règles stipulent que les clés privées doivent être conservées hors ligne, avec de nombreuses sauvegardes stockées à différents emplacements. Ces emplacements doivent également être protégés par des “pratiques rigoureuses de sécurité physique”.

Les dépositaires d’actifs numériques sont également tenus de respecter ces protocoles renforcés de cybersécurité. Si les actifs crypto des investisseurs sont perdus ou volés, ceux qui proposent des ETF crypto doivent être en mesure de les indemniser, a précisé l’ASIC. Ces entreprises d’investissement doivent également demander une licence de services financiers élargis qui autorise la détention d’actifs crypto.

“Les crypto-actifs ont des caractéristiques et des risques particuliers qui doivent être pris en compte par les émetteurs de produits et les opérateurs de marché qui veulent se conformer aux obligations réglementaires”, a déclaré la commissaire de l’ASIC, Cathie Armour.

La détention de crypto en Australie

Tout comme dans les autres pays du monde, les cryptomonnaies ont le vent en poupe en Australie. Selon Finder, un Australien sur six possédait une cryptomonnaie en 2021. Le total des cryptomonnaies détenues en Australie est estimé à 8 milliards de dollars australiens (6,02 milliards de dollars américains). Malgré cette popularité, beaucoup de grandes institutions financières australiennes ont peur de prendre le risque de se lancer dans la crypto.

La semaine dernière, les législateurs australiens dirigés par le sénateur libéral Andrew Bragg, ont présenté un nouveau paquet majeur de réformes liées aux cryptomonnaies. Le rapport du Sénat préconise de nouvelles lois, notamment des réductions d’impôts et un régime de licence pour améliorer la compétitivité des mineurs d’actifs numériques par rapport à ceux d’autres pays.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé