Bitcoin (BTC), analyse on-chain : les effets de la “grande migration” des mineurs crypto

Partager l’article
EN BREF
  • Le temps moyen de minage d'un bloc du réseau Bitcoin est actuellement de 558 secondes.

  • La difficulté de minage comme le taux de hachage sont en hausse depuis le mois de juillet.

  • La difficulté de minage s'approche d'un sommet record.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

BeInCrypto se penche sur les indicateurs on-chain liés au minage de Bitcoin, ce afin de voir si la “grande migration” des mineurs crypto de Chine a eu des effets durables.

L’intervalle moyen entre les blocs mesure le temps nécessaire au minage d’un bloc. Cet indicateur oscille généralement entre 500 et 600 secondes. Les pics de hausse ou de baisse sont ensuite corrigés par une diminution ou une augmentation de la difficulté de minage de Bitcoin.

Le 26 juin, l’indicateur a atteint une valeur de 1 033 secondes. Cela a coïncidé avec la migration susmentionnée.

Cependant, l’indicateur est ensuite revenu à ses niveaux habituels situés entre 500 et 600 secondes. Cela a fait suite à la plus importe réduction en date de la difficulté de minage de Bitcoin, qui a été la conséquence directe de la hausse du temps nécessaire pour miner un bloc.

BTC Mean block interval
Graphique par Glassnode

La difficulté de minage de Bitcoin

L’analyste on-chain @n3ocortex a publié sur Twitter un graphique de la difficulté de minage, indiquant que cette dernière s’est accrue pour la 8ème fois consécutive.

Mining difficulty
Source: Twitter

La difficulté de minage du BTC a en effet augmenté depuis le mois de juillet. Cette difficulté est définie par le nombre de hachages nécessaires pour miner un bloc.

Par conséquent, depuis le pic du 21 juillet concernant le temps d’intervalle moyen, lequel a entraîné une diminution de la difficulté de minage, cette dernière a ensuite augmenté et se situe actuellement à un niveau similaire à celui du mois de mai.

Cette hausse de la difficulté est allée de paire avec la croissance du cours du BTC, ce qui est courant. Ainsi, la hausse de la difficulté de minage neutralise l’augmentation de la rentabilité du minage, laquelle résulte pour sa part de la hausse du prix du BTC.

BTC Mining difficulty
Graphique par Glassnode

De plus, l’augmentation de la difficulté a été accompagnée d’une hausse du taux de hachage.

Le taux de hachage correspond au nombre de hachages produits par seconde par les mineurs du réseau Bitcoin. Il s’agit d’une mesure de la force du réseau.

Plus la puissance de calcul des mineurs est élevée, plus le taux de hachage est élevé.

Bien que le taux de hachage ait chuté à la suite de la migration des mineurs du BTC, il a augmenté avec le retour de ces derniers au sein du réseau.

BTC Hash rate
Graphique par Glassnode

Ces trois indicateurs s’accordent donc entre eux. La migration du minage de Bitcoin depuis la Chine vers d’autres régions du monde a provoqué une forte baisse du taux de hachage, ce qui a accru le temps d’intervalle moyen, lequel a ensuite été réduit par une augmentation de la difficulté de minage. Ensuite, le taux de hachage a augmenté en même temps que la difficulté du minage, tandis que le temps d’intervalle moyen est resté le même.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Valdrin is a cryptocurrency enthusiast and financial trader. After obtaining a masters degree in Financial Markets at the Barcelona Graduate School of Economics he began working at the Ministry of Economic Development in his native country of Kosovo. In 2019, he decided to focus full-time on cryptocurrencies and trading.

SUIVRE CET AUTEUR