Voir plus

L’autorité britannique de la publicité émet “une alerte rouge” après avoir banni plusieurs publicités crypto

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'organisme de surveillance de la publicité au Royaume-Uni a interdit sept publicités liées aux cryptomonnaies. En outre, il a l'intention de mettre à jour ses directives dès l'année prochaine.
  • L'Advertising Standards Authority (ASA) a banni les publicités, les accusant “d’avoir profité de manière irresponsable de l'inexpérience des consommateurs et d’avoir omis d'illustrer le risque lié à l’investissement”.
  • Confrontée à un nombre de plus en plus croissant de cas, l'ASA a signalé que la surveillance des publicités crypto est un “problème prioritaire qui constitue une alerte rouge”.
  • promo

L’organisme de surveillance de la publicité au Royaume-Uni a banni sept publicités liées aux cryptomonnaies. En outre, l’autorité a déclaré son intention de mettre à jour ses directives, et ce dès l’année prochaine.

L’Advertising Standards Authority (ASA) a banni plusieurs publicités liés aux cryptomonnaies. L’autorité accuse ces dernières “d’avoir profité de manière irresponsable de l’inexpérience des consommateurs”. En outre, elle leur reproche “d’avoir omis d’illustrer le risque lié à l’investissement”.

Pour la plupart des cas, l’ASA a imputé la responsabilité aux entreprises mères des produits affichés dans les publicités. En effet, selon elle, ces entreprises auraient mené leurs campagnes marketing elles-mêmes. C’est notamment le cas pour les exchanges crypto Coinburp, Exmo, Luno et la plateforme de trading eToro. D’autre part, l’organisme a blâmé les agences publicitaires Europe et Payward pour les publicités faites pour le compte des exchanges crypto américains Coinbase et Kraken.

Dans le cas de Kraken, selon l’ASA, une affiche numérique installée à la station de métro London Bridge aurait attiré des plaintes. L’organisme de surveillance reconnaît que la publicité contenait une longue clause de non-responsabilité. Cependant, il estime que “les consommateurs n’ont probablement pas eu l’occasion de comprendre les informations pertinentes de la clause de non-responsabilité, car elles n’étaient pas claires”.

Dans le cadre d’une célébration annuelle de la “Journée de la pizza Bitcoin”, une publicité de la chaîne de pizzerias Papa John’s qui offrait aux consommateurs “du BTC gratuit d’une valeur de 10 £”, a également attiré l’attention de l’ASA. Selon l’entreprise, la publicité commémorait l’achat (tristement) célèbre de deux pizzas Papa John’s avec 10 000 bitcoins en mai 2010. Cela dit, elle ne faisait aucune allusion à la cryptomonnaie en tant qu’investissement.

Pourtant, cela n’a pas empêché l’ASA de critiquer l’offre. Selon l’organisme, la publicité aurait “banalisé ce qui était une décision financière sérieuse et potentiellement coûteuse. En particulier parce que les connaissances en cryptomonnaies du public visé sont probablement limitées”.

L’ASA traite les publicités crypto comme “un problème prioritaire qui constitue une alerte rouge”

Confrontée à un nombre de plus en plus croissant de cas, l’ASA a signalé que la surveillance des publicités crypto est un “problème prioritaire qui constitue une alerte rouge”. Selon Miles Lockwood, directeur des réclamations et des enquêtes de l’ASA, “les consommateurs doivent connaître les risques liés aux investissements dans les actifs crypto”.

Les entreprises doivent également s’assurer que leurs publicités ne soient pas trompeuses ou socialement irresponsables. Elles ne doivent également pas profiter du manque de connaissances des consommateurs sur ces produits complexes et volatils”, a-t-il déclaré.

Après nouvel examen des annonces crypto, en particulier celles pour les tokens non fongibles (NFT) et les fan tokens, l’autorité a l’intention de mettre à jour ses directives publicitaires dès l’année prochaine. Pour rappel, le mois dernier, l’ASA a lancé une enquête sur les annonces du token Floki Inu. Jusqu’à présent, l’enquête est toujours en cours.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

37c58b84a21f59fd4fd1cd91383114c2.jpg
Nicholas Pongratz
Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.Email him!
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé