Une startup poursuit le PDG de Coinbase en justice et l’accuse d’avoir “volé” son travail

Partager l’article
EN BREF
  • MouseBelt Labs a déposé une plainte contre Brian Armstrong, l’accusant lui, ainsi que d'autres personnes d’avoir volé les idées à une plateforme dans laquelle il avait investi.

  • La partie plaignante accuse Coinbase d’avoir utilisé les idées pour sa propre plateforme, avec l’intention de nuire à son concurrent.

  • Coinbase n'a pas encore fait de déclaration officielle à ce sujet.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

MouseBelt Labs, une startup spécialisée en technologie blockchain, a lancé une procédure judiciaire contre le PDG de Coinbase, Brian Armstrong. L’entreprise l’accuse d’avoir volé des idées à sa plateforme de recherche appelée Knowledgr. Jusqu’à présent, l’exchange n’a pas encore répondu aux allégations.

Un nouveau procès lancé à San Francisco allègue que le PDG de Coinbase, Brian Armstrong, aurait volé du travail à une startup concurrente. Plus précisément, la plainte indique qu’Armstrong a volé des idées tout en essayant clairement d’investir dans la startup. La plainte a été déposée le 17 décembre par MouseBelt Labs.

Selon MouseBelt, M. Armstrong travaillait sur une plateforme de publication de recherches universitaires, nommée ResearchHub. La plateforme utilisait des tokens pouvant être échangés et offerts aux utilisateurs en guise de récompense pour leurs efforts au sein de l’écosystème.

MouseBelt Labs affirme que plus tard, le PDG de Coinbase a découvert “Knowledgr”, une plateforme qui a les mêmes objectifs que ResearchHub. Brian Armstrong aurait ensuite proposé un investissement financier pour soutenir la plateforme, avec une offre supplémentaire consistant à répertorier ses tokens sur Coinbase. Notons que MoustBelt Labs était un autre investisseur dans la plateforme.

Selon l’entreprise plaignante, Armstrong ne souhaitait pas aider à financer et à développer Knowledgr. Il voulait “plutôt prendre ses idées, avec l’intention de l’éliminer”. Concrètement, MouseBelt estime que Coinbase a volé des idées à Knowledgr et les a utilisées dans sa propre plateforme. En outre, la plainte indique :

“Armstrong et les autres parties impliquées avaient l’intention de voler le travail de MouseBelt pour en bénéficier eux-mêmes. Non seulement pour éliminer un concurrent potentiel, mais également pour faire profiter ResearchHub des ressources financières, conceptuelles et techniques que MouseBelt a mises dans Knowledgr. Ainsi, ils ont permis à ResearchHub de lancer plus tôt et à moindre coût, une plateforme réussie basée entièrement ou en grande partie sur le travail de MouseBelt”.

Coinbase ne restera probablement pas les bras croisés

Jusqu’à présent, Coinbase n’a pas encore répondu aux allégations. La véracité des informations et des preuves fournies dans la plainte restent à vérifier. Cela dit, il semble que l’exchange n’hésitera pas à riposter. En effet, ce n’est pas la première fois que Coinbase fait l’objet d’une telle controverse. Cependant, ces incidents n’ont jamais empêché l’entreprise de poursuivre sa croissance. 

Deux des plus grandes controverses auxquelles Coinbase a été confronté dans le passé concernent des allégations de racisme et sa politique qui “privilégie les intérêts de l’entreprise” dans les bureaux. Selon plusieurs sources, Coinbase aurait interdit à ses salariés toutes discussions controversées sur les lieux de travail. Mais certains ont considéré cette décision comme étant contraire à l’esprit de la décentralisation.

Le succès de Coinbase depuis son introduction en bourse est évident. Le directeur financier de l’exchange a même déclaré que la plateforme possède 12% du total mondial des actifs crypto. Une part qui n’est absolument pas négligeable. En termes d’activité, l’entreprise se porte plutôt bien. Au troisième trimestre, ses revenus ont atteint 1,2 milliard de dollars.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:[email protected]">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant