Polkastarter lancera l’assurance DeFi Polkacover

Partager l’article
EN BREF
  • Le lancement de produits d'assurance DeFi basés sur Polkadot est prévu pour le 21 janvier.

  • Polkacover a pour but de créer un marché mondial de l'assurance.

  • Un nouveau token CVR sera lancé pour les pools d'assurance de type P2P (peer-to-peer).

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’exchange décentralisé construit sur le réseau Polkadot lance maintenant ses propres produits d’assurance DeFi et une offre initiale de DEX (Initial DEX Offering).

Polkastarter a été présenté comme un créateur de marché automatisé (AMM, ou automated market maker) et une plateforme dApp (application décentralisée) rivalisant avec Ethereum et Uniswap. La plateforme a été lancée le 15 décembre dans le but de permettre aux projets de lever des capitaux sur le réseau Polkadot.

Il a bénéficié de quelques partenariats mineurs, mais le nouveau DEX n’a pas encore gagné beaucoup de terrain sur un marché déjà très fréquenté.

Polkastarter a maintenant annoncé la date de lancement, au 21 janvier, d’un nouveau produit d’assurance Polkacover DeFi et du token associé.



Plus d’assurances pour la DeFi

L’année 2020 a été marquée par des piratages, des escroqueries, des exploitations de failles de contrats intelligents, des “pullrugs” et des attaques de prêts flash dans le secteur de le DeFi, si bien que les produits d’assurance sont très demandés.

Polkacover se présente comme le “premier marché d’assurance DeFi pour l’écosystème mondial de la cryptomonnaie”, mais il existe déjà quelques compagnies d’assurance offrant des services similaires.

Nexus Mutual propose une assurance DeFi et un système appelé “shield farming” pour encourager les fournisseurs de liquidités. Cover protocol est un autre marché d’assurance décentralisé, mais il a été récemment exploité fin décembre 2020.

Polkacover vise à collaborer avec des fournisseurs d’assurance multinationaux qui offrent des produits d’assurance mondiaux, tels que des plans de protection crypto, d’assurance santé, de vie, d’éducation ou encore familiale. Elle vise également à fournir une couverture complète qui n’est pas actuellement disponible avec les offres actuelles de crypto-assurance. Son livret blanc explique :

Actuellement, les options d’assurance crypto sont principalement soit de niche dans leur type couverture, soit trop complexes à comprendre pour être adoptées par le marché de masse. Il en résulte une expérience médiocre pour les clients et les gestionnaires de polices qui sont confrontés à un faible taux de percée des clients adoptants.

Le livret mentionne le Fonds d’actifs pour les utilisateurs de Binance Security (SAFU), qui alloue 10% des frais de trading afin de couvrir les cas extrêmes.

La plateforme Polkacover comportera quatre phases de développement : des produits d’assurance crypto, un marché mondial, une couverture peer-to-peer (P2P), ainsi qu’une administration et un arbitrage décentralisés.

Elle offrira également une couverture contre les pertes liées à la négligence de l’entreprise, comme la récente fuite de données de Ledger, qui a entraîné une vague de phishing et d’attaques physiques contre ses clients infortunés.

Nouveau token d’assurance DAO

En plus du token POLS DEX, il existera un nouveau token CVR pour la gouvernance du DAO d’assurance, ainsi qu’à des fins de liquidité pour créer la plateforme d’assurance DeFi de P2P.

Les utilisateurs pourront fournir des liquidités aux pools d’assurance pour différents produits, les investissements étant alloués en tokens Polkadot (DOT) et échangeables contre des tokens CVR.

Une vente privée est actuellement en cours et, selon le livret blanc, l’offre totale a été fixée à 135 millions de CVR. Il est prévu une diffusion finale de 70 millions de tokens, tandis que le rachat et la combustion de ces derniers se feront trimestriellement.

Share Article

Martin écrit sur les thèmes de cybersécurité et d'infotechnologie depuis vingt ans. Fort de son expérience en tant que trader, il couvre activement le secteur des blockchains et de la crypto-monnaie depuis 2017.

SUIVRE CET AUTEUR