Métavers : les églises virtuelles ont connu un énorme succès pendant la pandémie

Partager l’article
EN BREF
  • Pendant la pandémie, les fidèles n'ont pas pu se rassembler pour faire leurs prières.

  • Plusieurs chefs religieux ont eu l’idée ingénieuse d’organiser les messes dans le métavers

  • Certains fidèles semblent préférer l’église du métavers à l’église réelle.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Depuis le début de la pandémie, plusieurs fidèles ont commencé à se rassembler dans des églises virtuelles au sein du métavers. 

Pandémie oblige, les groupes religieux aux États-Unis ont adopté le métavers et la réalité virtuelle. Ainsi, malgré les mesures restrictives, les fidèles ont toujours la possibilité de faire des messes, des services et même des baptêmes.

L’un des plus grands défis auxquels les fidèles ont dû faire face pendant la pandémie était l’impossibilité de se rendre aux églises et aux lieux de culte. En raison du risque de propagation de la maladie, les autorités sanitaires ont tout fait pour interdire les rassemblements. Malgré tout, les fidèles savaient qu’ils trouveraient un moyen de maintenir leur routine religieuse. Ce fut le cas de Garret Bernal, un membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours à New York.

M. Bernal avait l’esprit plein de doutes lorsqu’il a porté son casque VR pour la première fois afin de faire ses prières dans le métavers. Cependant, peu de temps après, il s’est rendu compte que son expérience était bien meilleure que l’église réelle. Sans quitter sa demeure située à Richmond, en Virginie, Bernal avait l’impression de flotter dans un pays des merveilles en 3D.

L’église du métavers : mieux que la réalité

M. Bernal a dit qu’il s’est retrouvé au milieu de falaises rocheuses et de rivières. Un avatar de berger l’a guidé à travers des illustrations numériques de passages bibliques, qui semblaient très réelles.

“Je n’aurais pas pu vivre une expérience aussi immersive en étant assis sur mon banc dans une église. J’ai pu voir les Écritures d’une nouvelle manière”, a déclaré M. Bernal.

La messe virtuelle à laquelle M. Bernal a assisté a été organisée par DJ Soto, un ancien professeur de lycée et pasteur d’une église réelle. M. Soto est un partisan de l’utilisation du métavers dans les lieux de culte. Depuis qu’il a découvert la plateforme sociale de réalité virtuelle AltSpaceVR, il est tombé amoureux de la réalité virtuelle.

Ensuite, Soto a décidé de partager l’idée avec son église. Selon lui, peu de gens assistaient au cours de la première année, mais au fil du temps, sa congrégation est passée à environ 200 personnes. Soto a ensuite ordonné d’autres ministres à distance depuis son domicile en Virginie. Il a même baptisé des disciples en utilisant la réalité virtuelle.

Selon Soto, l’avenir de l’église est dans le métavers. “Ce n’est pas contre l’église physique. Je ne pense pas que les réunions physiques devraient disparaître. Mais dans l’église de 2030, le point le plus important sera d’avoir une version métavers”.

Les fidèles sont conquis par ce nouveau concept

M. Bernal n’est pas le seul à être tombé sous le charme de l’église du métavers. D’autres fidèles américains ont découvert que la réalité virtuelle est un moyen de rester connectés à leur religion.

Selon eux, l’église virtuelle du métavers ressemble à la messe de dimanche. Les gens peuvent méditer en fin d’après-midi, écouter les hôtes…tout comme dans la vraie église. M. Bernal a également souligné que “l’aspect le plus important pour moi, qui était très réel, était la connexion plus étroite avec Dieu que j’ai ressentie pendant mon court séjour là-bas”.

Aurons-nous l’occasion de voir un jour des églises françaises dans le métavers ? C’est ce que nous découvrirons dans les mois à venir.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant