Vente à découvert : record historique contre le dollar américain

Partager l’article
EN BREF
  • Les shorts en dollars américains ont atteint des sommets sans précédent.

  • La devise étrangère se renforce par rapport au dollar.

  • Les plans de relances affectent également les crypto-monnaies.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Les shorts de vente à découvert sur le dollar américain ont atteint un niveau record. Alors que la réserve fédérale des États-Unis prépare plus de liquidités pour un projet de loi de relance, les devises étrangères et Bitcoin on vu leurs valeurs grimper à une vitesse historique.



Les données de la CFTC “Commodity Futures Trading Commission” montrent la plus forte baisse d’une semaine à l’autre par rapport au dollar américain depuis septembre. Les shorts de vente à découvert nets du dollar américain ont atteint la marque la plus élevée jamais enregistrée en termes de dollars. Les shorts ont atteint 35 milliards de dollars, une augmentation de 3,7 milliards de dollars dans les autres devises, selon la Banque Scotia.

L’euro à été performant la semaine dernière, avec une hausse de 1,8 milliard de dollars en euros (EUR). Sur les marchés Forex, l’euro a atteint son plus haut niveau depuis avril 2018 en janvier.



De même, la livre est passée de 793 millions de dollars à 1,1 milliard.

Il est important de noter que le marché boursier américain a également augmenté. Après tout, le but de la baisse des taux d’intérêt et de l’impression monétaire est de centraliser l’argent vers les marchés. Le SPY, un indice qui suit le CAC 40 américain (S&P 500), est en hausse d’environ 1% en janvier.

Et bien sûr, le Bitcoin a augmenté d’environ 8% en janvier 2021.

Presque toutes les devises suivies par la Banque Scotia, comme le dollar canadien (CAD), le dollar australien (AUD) et le pesos mexicain (MXN), ont progressé la semaine dernière par rapport au dollar.

Cependant, selon la banque, seuls l’AUD et le MXN sont en hausse par rapport à l’année du dollar à ce jour.

Pendant ce temps, le sujet Twitter préféré de “Monsieur Or” Peter Schiff a vu les positions en faveur du dollar chuter de 8,8 milliards de dollars.

La leçon ? Le dollar a chuté la semaine dernière et les crypto-monnaies ont augmenté.

Le plan de relance américain responsable de la vente à découvert

Les citoyens américains ont récemment reçu un chèque de 600$ par la poste dans le cadre de la dernière relance du congrès. Ce montant est faible par rapport aux 2000 dollars soutenus à la fois par les démocrates et le président Trump. Ce dernier montant a été rejeté par les républicains.

Bien que cette relance ait injecté de l’argent dans l’économie, le président élu, Joe Biden, promet davantage.

Le nouveau plan pourrait voir plus de 1 billion de dollars (1000 milliards) de plus canalisés dans l’économie américaine. Ce nouveau plan verrait une approche plus égalitaire, avec un peu d’argent réservé aux minorités et une meilleure distribution des vaccins COVID-19.

Pourtant, la relance américaine avait été largement critiquée pour avoir simplement imprimé plus de dollars, plutôt que d’investir dans des secteurs essentiels, déclenchant une vente à découvert. Ses détracteurs ont souligné le fait d’accorder des prêts bon marché aux grandes entreprises, une sorte de socialisme “pour les riches”.

Nous avons trop souvent le socialisme pour les riches et le capitalisme de marché libre robuste pour les pauvres.
—Martin Luther King Jr.— Robert Reich (@RBReich) 

Un problème plus profond résiderait peut-être dans le fait que le dollar perd de sa valeur. Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a révélé l’année dernière que la politique américaine allait être plus modérée face à la menace d’inflation qu’auparavant.

Ainsi, alors que le dollar voit une inflation potentielle, d’autres actifs, qui gonflent moins (comme les devises étrangères) ou ont un montant total fixe (comme Bitcoin), augmentent.

La sphère des crypto-monnaies attribue une grande impulsion pour la récente hausse de Bitcoin aux plans de relance du gouvernement fédéral américain (et à l’impression d’argent).

La flambée des shortsen USD et le renforcement des autres devises indiquent une inflation attendue et une moindre confiance dans le dollar en tant que monnaie de réserve mondiale. Heureusement, il existe une petite crypto-monnaie appelée Bitcoin, qui aimerait bien prendre sa place.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Harry Leeds est un auteur, rédacteur et journaliste qui a passé beaucoup de temps dans les pays de l'ancienne URSS à couvrir les thèmes de l'alimentation, la crypto-monnaie et des soins de santé. Il traduit également de la poésie et édite le magazine littéraire mumbermag.me.

SUIVRE CET AUTEUR