Bitcoin : 270 000 BTC retirés des exchanges au cours des 30 derniers jours

Partager l’article
EN BREF
  • 270 000 BTC ont quitté les exchanges au cours des 30 derniers jours.

  • Cela pourrait être dû à une augmentation des achats d'investissements institutionnels.

  • Au fur et à mesure que les investisseurs s'impliquent, les exchanges peuvent être confrontées à des problèmes de liquidité.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La fin de l’année 2020 a été marquée par une hausse fulgurante des cours de Bitcoin, mais ceux-ci ont commencé à se détendre et à être moins volatils au cours de la nouvelle année.

Sponsorisé



Sponsorisé

Bien que les cours aient commencé à se consolider un peu, de plus en plus de BTC quittent les exchanges pour qu’il puisse rester plus sécurisé dans le stockage du portefeuille à froid.

Cette mesure pourrait signifier que les investisseurs sont moins intéressés à prendre des positions et préfèrent déplacer leur BTC hors des exchanges afin qu’il reste plus sûr dans un portefeuille à froid.

Sponsorisé



Sponsorisé

Les données recueillies par Glassnode, une plateforme d’analyse de blockchain, montrent qu’un nombre impressionnant de 270 000 bitcoins, d’une valeur d’environ 9 milliards de dollars aux cours actuels, ont quitté les exchanges pour être stockés à froid au cours du mois dernier.

Graphique de l’évolution de l’offre de bitcoins liquides par Glassnode

La liquidité des exchanges s’assèche

Au fur et à mesure que de plus en plus de cryptomonnaies comme Bitcoin sont retirées des exchanges et placées à froid pour être conservées à plus long terme, la disponibilité de l’actif sur les exchanges continue de diminuer. Cela est logique, car l’offre en BTC est limitée. Plus il est stocké, moins il est disponible pour être échangé.

Si cette tendance se poursuit, l’ensemble du secteur pourrait un jour être confronté à une crise du côté de la vente, avec un manque notable de liquidités. Ce n’est pas un problème auquel Bitcoin seulement est confronté : d’autres cryptomonnaies connaissent également des problèmes potentiels de liquidité.

La semaine dernière, Ethereum a connu son plus faible ratio d’approvisionnement depuis 2018, ce qui indique que les utilisateurs sont passés au stockage et au staking de leur ETH.

Effet de la demande institutionnelle sur l’offre de Bitcoin

Bien que certaines cryptomonnaies comme Ethereum aient déjà connu des cycles d’approvisionnement de ce type, Bitcoin n’a jamais connu un tel niveau. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux analystes pensent que la hausse actuelle du marché des cryptomonnaies est fondamentalement différente de ce qui a été observé en 2017.

Avant 2020, les investissements institutionnels dans Bitcoin étaient minuscules, car la plupart des entreprises ne voulaient pas parier sur un actif aussi volatile. Après les problèmes mondiaux, sociaux et financiers rencontrés suite à l’apparition de la pandémie du COVID-19, les investisseurs institutionnels ont finalement commencé à considérer Bitcoin comme une véritable couverture contre l’inflation et l’incompétence des gouvernements.

Cette idée a été largement lancée par des “taureaux” de Bitcoin comme Michael Saylor, le PDG de Microstrategy, qui a investi plus d’un milliard de dollars des réserves de trésorerie de sa société dans Bitcoin. Cette nouvelle vision de Bitcoin comme une meilleure réserve de valeur que l’or a suscité une toute nouvelle vague d’intérêt pour cet actif.

Alors que de plus en plus d’institutions réclament l’achat de leurs Bitcoin, les approvisionnements seront aspirés des exchanges pour terminer dans les poches profondes de ces institutions.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Basé à Tel Aviv en Israëlm Harrison est analyste, reporter et spécialiste senior chez BeInCrypto. Harrison est impliqué dans le domaine de la cryptomonnaie depuis fin 2016, en plus d'être passionné par la technologie des registres décentralisés et leur potentiel.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous