Andre Cronje abandonne la DeFi, ce qui pourrait menaçer des projets de plusieurs milliards de dollars

Partager l’article
EN BREF
  • Le développeur DeFi Andre Cronje a cessé de “contribuer” aux secteurs de la DeFi et de la crypto.

  • Environ 25 applications DeFi liées à Cronje seront “résiliées” à partir du 3 avril.

  • Plusieurs analystes ont averti que cette décision pourrait mettre en danger des milliards de dollars de fonds d'investisseurs.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Andre Cronje a cessé de “contribuer” aux secteurs de la DeFi et des cryptomonnaies. Le célèbre développeur a pris cette décision quelques jours seulement après la faille de son propre projet de finance décentralisée, qui lui a valu une vague de critiques de la part de la communauté crypto.

Selon un tweet publié dimanche, Andre Cronje, le célèbre créateur de Yearn Finance et de Keep3r, a démissionné avec son collègue et partenaire de longue date, Anton Nell, lequel est également développeur pour Fantom

M. Nell a déclaré qu’environ 25 applications de finance décentralisée (DeFi) seront “résiliées” à partir du 3 avril. Cela comprend les célèbres protocoles Yearn Finance et Keep3r Network, Bribe Finance, Solidly (un nouveau projet qui a été lancé le 24 février, et qui a atteint 2,24 milliards de dollars en valeur totale verrouillée en trois jours), et bien d’autres.

Plusieurs analystes ont averti que le départ soudain de M. Cronje pourrait mettre en danger des milliards de dollars de fonds d’investisseurs.

De son côté, M. Nell a souligné

“André et moi avons décidé de fermer le chapitre de notre contribution à l’espace DeFi/crypto. Il existe environ 25 applications et services que nous résilierons le 03 avril 2022”.

M. Nell a ajouté qu’ils réfléchissaient à cette décision depuis un certain temps. Il a également fait référence à un article de blog publié par M. Cronje en janvier dernier sous le titre “Building in DeFi Sucks [ça craint de développer dans la DeFi]”, dans lequel le développeur critiquait vivement le secteur.

“Contrairement à la rage quit [terme utilisé dans le monde du gaming pour décrire un mauvais perdant qui quitte un jeu lorsqu’il sent qu’il va perdre] qui a donné lieu à “Building in DeFi Sucks”, il ne s’agit pas d’une réaction instinctive à la haine qu’on a reçu après le lancement d’un projet, mais plutôt une décision qui se préparait depuis un certain temps.”

Les tokens de la DeFi plongent dans le rouge

Andre Cronje n’a pas répondu à la demande de commentaire de Be[In]Crypto.

Après l’annonce, les prix des tokens liés au développeur ont fortement chuté. Le jeton Yearn Finance, YFI, a chuté de 13%, descendant à 17 719 $, mais a depuis réduit ses pertes selon les données de CoinGecko.

SOLID, le token natif du nouveau protocole Solidly Exhange de M. Cronje, a perdu 66% pour atteindre 1,14 $ au moment où nous écrivons ces lignes. De son côté, Fantom (FTM) a chuté de 16% pour descendre à 1,40 $.

Le montant total des actifs gérés par le protocole Fantom a chuté de plus de 4,4 milliards de dollars depuis le 3 mars, date de l’annonce de la démission de M. Cronje.

Au cours des dernières 24 heures, la valeur totale verrouillée de Fantom a chuté de 15% pour tomber à 6,93 milliards de dollars, selon les données de DefiLlama.

Le départ de Cronje pourrait coûter des milliards et serait plus grave encore que celui de Dani Sesta

Les rumeurs sur le départ de M. Cronje ont commencé à circuler sur Twitter dès le 5 mars, lorsque ce dernier a mis à jour sa page LinkedIn, indiquant avoir quitté la Fondation Fantom, Yearn Finance et la communauté locale Ethereum.

Plus tôt dans la semaine, Andre Cronje a supprimé son compte Twitter sans explication. Michael Kong, le PDG de Fantom, a confirmé que le développeur se retirait de la vie publique “pour le moment” parce qu’il “recevait trop de haine”.

La situation a conduit plusieurs analystes à avertir que des milliards de dollars de fonds d’investisseurs pourraient être en danger.

“Quelles sont les implications de la “résiliation” des projets actifs que les gens utilisent et dans lesquels ils ont investi ?”, a fait remarquer l’analyste crypto Shivasak Huja.

“Si cela signifie que ces projets sont en train de fermer, alors Andre vient de faire un rug pull public de plusieurs projets valant des milliards de dollars. Les projets n’ont pas besoin de mourir lorsque leurs développeurs principaux les quittent. C’est un gâchis, encore pire que la débâcle de Daniele Sestagalli. Les projets décentralisés dirigés par des personnalités cultes à l’ego gonflé présentent des risques similaires à ceux des projets centralisés”.

Bien que les projets puissent continuer à exister on-chain même après le désistement des fondateurs, le départ soudain de M. Cronje pourrait avoir des résultats inattendus.

Cela peut conduire les investisseurs à “se débarrasser” massivement de leurs actifs, et donc entraîner une chute des prix. Certains projets peuvent même s’effondrer, d’après les analystes.

Larry Cermak, vice-président de la recherche chez The Block, a qualifié la décision de Cronje et Nell de “assez folle”.

“À moins que ce ne soit des psyops [opérations psychologiques] réglementaires et qu’ils reviennent en tant qu’anonymes, c’est assez fou. La décision se préparait depuis un certain temps, mais Solidly vient d’être lancé il y a quelques semaines… lol”, s’est-il moqué dans un tweet.

“Je comprends que les contrats ne sont pas évolutifs et qu’aucun administrateur n’est nécessaire. Mais cela n’a toujours pas beaucoup d’importance dans la DeFi. La durée d’attention est courte”.

Les problèmes de sécurité sur Solidly

La décision de M. Cronje de quitter la DeFi tomne une semaine à peine après que des utilisateurs ont signalé qu’un bug dans les contrats intelligents de l’exchange Solidly aurait causé la disparition des fonds des pools de liquidités.

Les utilisateurs auraient pu perdre des centaines de milliers de dollars en échangeant des actifs sur la plateforme. Cependant, Andre Cronje a nié ces allégations, soulignant qu’aucun montant n’est disparu du protocole.

“Aucun bug de contrat intelligent n’a été identifié dans aucun des contrats en cours” avait-t-il déclaré, accusant les utilisateurs d’échanger “via des paires qui n’ont pas de liquidité”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Jeffrey Gogo is a versatile financial journalist based in Harare, Zimbabwe. He has more than 17 years experience covering local and global financial markets; economic and company news. Gogo first encountered bitcoin in 2014, and began covering cryptocurrency markets in 2017.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant