Les scams crypto sont la 2ème catégorie de fraudes la plus importante d’après les données d’un rapport

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Les crypto scams sont passées du septième rang du classement des risques en 2020 au deuxième rang en 2021.
  • Les victimes sont majoritairement âgées de 25 à 64 ans.
  • Les femmes sont plus touchées que les hommes.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

Selon un rapport, les fraudes liées aux cryptomonnaies ont le regrettable honneur d’être désormais le deuxième moyen le plus populaire d’escroquer la population.

L’outil Scam Tracker de Better Business Bureau (BBB) a révélé que les escroqueries liées aux cryptomonnaies sont passées du septième rang du classement des risques en 2020 au deuxième rang en 2021.

Selon le Scam Tracker de BBB, bien que les scams crypto ne représentent que 1,9% des escroqueries signalées, la perte moyenne en dollars liée à ce type de fraude s’élevait à 1 200 $, soit nettement plus que la perte moyenne globale en dollars de 169 $.

De même, plus de 66% des personnes ont déclaré avoir perdu de l’argent lorsqu’elles ont été ciblées par ce type d’escroquerie.

Les victimes de scams crypto sont généralements âgées de 25 à 64 ans

Selon les chercheurs, les fraudes liées aux cryptomonnaies touchent principalement les personnes âgées de 25 à 64 ans. Les escrocs utilisent notamment les réseaux sociaux pour attirer leurs victimes, leur promettant des retours sur investissement particulièrement élevés pour un risque faible.

L’étude a montré que la plupart des cas signalés provenaient d’offres “d’amis” sur les réseaux sociaux, et dont les comptes avaient en fait été piratés.

Plus des deux tiers des victimes s’avéraient être des femmes, lesquelles étaient également légèrement plus susceptibles de perdre de l’argent lorsqu’elles étaient exposées à une arnaque (43,6%) que les hommes (42,9%).

Dans le rapport, il est également indiqué :

“Une autre observation importante du rapport de cette année est que les paiements effectués par le biais de cryptomonnaies et ayant entraîné une perte monétaire a plus que doublé entre 2020 (1,5%) et 2021 (3,4%).”

Parmi les méthodes de paiement présentant la perte monétaire médiane la plus élevée, on trouve d’abord les virements électroniques (1 450 dollars), suivis des cryptomonnaies (1 200 dollars), puis des chèques (900 dollars) et enfin des cartes prépayées (700 dollars).

Aux alentours de la Saint-Valentin, le Federal Bureau of Investigation (FBI) a également publié un communiqué de presse avertissant les célibataires de se méfier des arnaques liées à la vie sentimentale et utilisant des cryptomonnaies.

Cette mise en garde a été formulée suite à une hausse constante du nombre d’escroqueries dans la région de la baie de San Francisco aux États-Unis.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.