Les 7 scams NFT les plus courants

Partager l’article

En 2021, les jetons non fongibles (NFT) ont séduit des investisseurs de tous les horizons et ont réussi à entrer dans le lexique économique traditionnel. Cependant, ce succès a également attiré des escrocs, dont certains se sont spécialisés dans les scams NFT. En effet, la prospérité financière crée des opportunités, mais elle apporte également son lot de problèmes.

Les scams NFT sont similaires aux scams crypto que nous avons vu lors des périodes les plus haussières de Bitcoin et des autres altcoins. Malheureusement, des centaines de personnes sont déjà tombées dans les pièges des escrocs, car chaque année, près de 14 milliards de dollars sont perdus à cause des scams crypto.

Cela ne devrait toutefois pas vous inciter à abandonner votre passion pour les NFT, car avec un peu de pratique, vous pouvez apprendre à repérer les arnaques. Dans ce guide, nous vous présenterons les 7 scams NFT les plus courants. Nous vous expliquerons également comment vous protéger contre ces scams et comment les arnaqueurs piègent leurs victimes.

Table des matières

  • Évolution des scams crypto
  • Quelques-uns des plus grands scams NFT
    • Big Daddy Ape Club
  • Les 7 scams NFT les plus courants
    1. Les pump-and-dumps de NFT
      • Ne faites pas confiance à tous les grands projets
    2. Les NFT plagiés
      • La propriété intellectuelle et les NFT
    3. Les arnaques de Phishing
    4. L’usurpation des identités d’influenceurs crypto
    5. Les pièges pendant les enchères
    6. Les sites web frauduleux
    7. Le scam du faux support technique
  • Faites attention lorsque vous achetez des NFT

Évolution des scams crypto

Scams crypto

Nous ne pouvons pas nous protéger contre les scams NFT sans comprendre leurs origines. En effet, les scams crypto ne datent pas d’hier et les NFT ne sont pas si différents des cryptomonnaies. Et comme vous le savez, les arnaqueurs vont toujours là où il y a de l’argent. Cependant, pourquoi s’intéressent-ils particulièrement aux jetons non fongibles ? 

Les NFT, peut-être plus que tout autre concept basé sur la blockchain, ont réussi à atteindre le grand public. En 2021, il y avait environ 280 000 acheteurs et vendeurs de NFT et près de 185 000 portefeuilles uniques. Beaucoup de ces utilisateurs sont nouveaux dans le monde de la crypto, ce qui les rend plus vulnérables aux arnaques.

Les ventes mondiales de NFT ont grimpé à plus de 4 milliards de dollars au début de la nouvelle année, tandis que le volume de recherches Google pour le terme “scam NFT” a atteint un niveau record début 2021. Malheureusement, tous les secteurs peuvent être envahis par les arnaqueurs.

Il convient de noter qu‘un NFT contenant une image ne représente pas votre propriété réelle de cette image. Vous ne pouvez pas le reproduire ou l’utiliser commercialement. En revanche, vous vous appropriez l’enregistrement de votre achat sur la blockchain. Une autre personne peut acheter l’enregistrement de l’achat associé à l’image.

Il est donc difficile de réglementer le marché NFT de la même manière que le marché de l’art traditionnel. Voler un tableau de Van Gogh entraînera des sanctions légales. Les vendeurs d’art recherchent toujours des originaux et le monde de l’art traditionnel est généralement composé d’une petite communauté très unie.

Certes, les NFT peuvent aider les artistes numériques en créant de la rareté et en permettant aux acheteurs de posséder des fichiers numériques uniques. Cependant, il est important de résoudre certains problèmes, notamment les frais de transaction élevés sur la blockchain. Sans oublier bien sûr, les scams crypto et NFT, car ce n’est qu’en les comprenant mieux que l’on peut s’en protéger.

Quelques-uns des plus grands scams NFT

Evolved Apes
Evolved Apes : OpenSea

Le lancement de 10 000 “Evolved Apes” en octobre 2021, a été l’un des rug pulls NFT les plus célèbres. Le projet semblait tout à fait typique et classique. En effet, les caricatures de singes sont particulièrement courantes dans le monde des NFT, ce en raison du succès de la collection Bored Apes Yacht Club

Les acheteurs ont reçu des NFT uniques, qu’ils pouvaient également utiliser dans un jeu de combat blockchain où les singes pouvaient se battre entre eux. Les gagnants recevaient des récompenses en cryptomonnaies, et les NFT finançaient un jeu qui était censé être en phase de développement.

Malheureusement, le développeur, qui portait le pseudonyme “Evil Ape”, a disparu peu de temps après avoir vendu les NFT. À ce moment-là, il avait déjà gagné 798 ETH (environ 2,7 millions de dollars à l’époque). Les acheteurs n’avaient donc plus aucun moyen de savoir ce qui s’était passé. En effet, le jeu Evolved Apes n’existait tout simplement pas. Et ceux qui ont acheté des NFT ont dû se contenter d’un JPG en guise de souvenir de leur investissement.

Mercenary est également l’un des scams NFT les plus célèbres. Il s’agissait d’un jeu NFT sur le thème médiéval avec des fonctionnalités play-to-earn et un nouveau token appelé Mercenary Gold. Son lancement a eu lieu en 2021. Ses développeurs, des escrocs, ont même investi dans de la publicité sur Twitter via des médias crypto, ce qui avait suscité l’intérêt des gens.

Mais ce n’était en fait qu’une simple arnaque. Finalement, les escrocs de Mercenary Gold se sont enfuis avec au moins 760 000 $. Ils ont également été accusés d’autres escroqueries, mais ils se sont retirés des réseaux sociaux et ont apparemment disparu.

Big Daddy Ape Club

Big Daddy Ape Club était une parodie du projet Bored Apes Yacht Club mentionné ci-dessus. En effet, plusieurs célébrités comme Jimmy Fallon et Paris Hilton ont exprimé leur intérêt pour les Bored Apes. Cependant, contrairement à ce que la publicité Big Daddy Ape Club laissait croire à certains, aucune de ces célébrités n’a soutenu le projet.

Les escrocs de Big Daddy Ape Club ont persuadé les clients de “frapper” leur NFT pour un prix “premium” de 1 token Solana. Ce montant valait environ 135 $ à l’époque. En fin de compte, les NFT n’ont pas pu être créées. La taxe de Solana, cependant, a été déduite.

L’escroquerie a ciblé 9 041 personnes. Elle a rapporté plus de 1,3 million de dollars aux arnaqueurs. Cependant, le site web SolRarity souligne que ce n’est pas la première fois que ce groupe arnaque des membres de la communauté crypto. Selon les données du portefeuille du projet, il s’agissait probablement de la troisième fraude perpétrée par la ou les personnes qui se cachaient derrière Big Daddy Ape Club.

Les 7 scams NFT les plus courants

1- Les pump-and-dumps de NFT

Malheureusement, les arnaques pump-and-dump sont devenues monnaie courante dans le marché des NFT. Concrètement, le pump-and-dump désigne l’action par laquelle plusieurs personnes achètent une cryptomonnaie ou un NFT, pour augmenter artificiellement la demande. Ensuite, ils vendent lorsque les prix augmentent et laissent les autres sans actifs.

Le wash trading (lorsque la même personne achète et revend les mêmes actifs pour induire les autres investisseurs en erreur et manipuler le marché) est également l’un des scams crypto les plus courants. Là aussi, l’objectif principal de l’acteur malveillant est de faire grimper le prix de l’actif et de le rendre plus attrayant. Et souvent, les traders novices croient à tort que le prix va augmenter, ou qu’ils viennent de décrocher une très bonne affaire.

Certains projets NFT ont également été accusés de pratiques de pump-and-dump. Par exemple, The Athletic a rapporté que des membres d’équipes de football virtuelles sur SoRare ont acheté des NFT dans le but d’augmenter l’intérêt. Par ailleurs, même la vente record de l’œuvre numérique de Beeple a fait l’objet des mêmes accusations. En effet, plusieurs sources allèguent que l’acheteur, qui porte le pseudonyme de Metakovan, a acheté l’œuvre uniquement dans le but de financer un stratagème de pump-and-dump impliquant son propre token, B.20.

Ne faites pas confiance à tous les grands projets

CryptoKitties est l’une des premières collections NFT. Ses jetons non fongibles sont basés sur la blockchain Ethereum. Après leur lancement fin 2017, ces NFT ont connu un incroyable succès. L’un des chats les plus rares a même été vendu pour 155 000 $. Pourtant, six mois plus tard, les prix ont chuté de 95%.

Mais alors, comment faire pour éviter tous ces scams NFT ?

Tout d’abord, vous devez analyser l’historique et les enregistrements du portefeuille du projet. OpenSea ou n’importe quelle autre plateforme NFT vous permettront de voir le nombre total de transactions et d’acheteurs qui ont acheté une collection NFT donnée. En outre, EtherScan vous offre la possibilité de surveiller toutes les transactions de la blockchain Ethereum. Pour apprendre à utiliser EtherScan et comprendre toutes ses fonctionnalités, nous vous recommandons de consulter notre guide complet sur cet outil.

Enfin, vous devez toujours surveiller les pages des projets qui vous intéressent sur les réseaux sociaux. Consultez leurs comptes Twitter et rejoignez leurs serveurs Discord. Un projet doit avoir beaucoup d’investisseurs et de collectionneurs qui y apportent des liquidités, ainsi qu’une valeur artistique et une communauté durable.

2- Les NFT plagiés

NFT plagiés

Le plagiat devient de plus en plus courant dans le monde des NFT. En effet, plusieurs jetons non fongibles ont été volés, et beaucoup d’artistes ont vu leurs œuvres copiées, puis transformées en NFT. Les acheteurs qui ont peu d’expérience, quant à eux, ne peuvent pas savoir si l’œuvre est originale ou non.

Avec plus de 70 millions de dollars et un demi-billion d’œuvres d’art, DeviantArt est l’une des plus grandes communautés artistiques en ligne. Pour lutter contre ce fléau, la plateforme a lancé un nouvel outil pour analyser les blockchains publiques et les marketplaces tierces. Cet outil lui permet d’alerter ses membres d’éventuelles fraudes artistiques. Depuis août 2021, elle a envoyé plus de 50 000 alertes sur d’éventuels vols de NFT.

La propriété intellectuelle et les NFT

Rappelez-vous que lorsque vous transformez une œuvre d’art en NFT, cela ne signifie pas que vous en possédez la propriété intellectuelle. L’outil simple d’OpenSea permet à n’importe qui de transformer facilement n’importe quelle image ou photo en NFT. Les escrocs ou les acteurs malveillants peuvent donc facilement voler le travail des artistes et créer des faux comptes sur OpenSea pour vendre des œuvres d’art contrefaites. Votre NFT perdra toute sa valeur si la communauté découvre ce que fait l’escroc. De plus, si cela se produit, vous n’aurez aucun moyen de récupérer votre argent.

C’est la raison pour laquelle vous devez toujours faire vos recherches avant d’acheter des NFT sur n’importe quelle plateforme.

La coche bleue qui apparaît à côté de la photo de profil de certains artistes sur OpenSea et sur d’autres plateformes NFT signifie que leurs comptes sont vérifiés. Cependant, pour avoir le cœur net, cherchez toujours la page de l’artiste sur Twitter, son site web et tous ses autres comptes de réseaux sociaux (s’il en possède). Vous pouvez également demander directement à l’artiste si l’œuvre est bien la sienne et s’il a le bon profil d’utilisateur. Enfin, posez des questions aux autres membres du serveur Discord pour confirmer les informations dont vous disposez.

3- Les arnaques de Phishing

Comme vous le savez probablement déjà, vous devez avoir un portefeuille crypto pour pouvoir acheter votre premier NFT. MetaMask est le portefeuille Ethereum le plus utilisé pour le stockage des NFT.

Malheureusement, certains clients de MetaMask ont ​​récemment été victimes d’une arnaque de phishing qui utilisait de fausses publicités pour obtenir les clés privées de leurs portefeuilles et leurs phrases de sécurité. Gardez toutefois à l’esprit que ce n’est pas la seule méthode utilisée par les pirates qui cherchent à obtenir vos informations de sécurité. De fausses fenêtres contextuelles malveillantes affichant des NFT sont également présentes sur Telegram, Discord et d’autres forums publics.

En effet, les attaques de phishing permettent aux pirates d’obtenir vos informations personnelles et de vider votre portefeuille numérique. “CryptoBatz” d’Ozzy Osbourne, une collection de 9 666 chauves-souris numériques, en a été victime. Deux jours seulement après l’émission des jetons de la collection, ses fans ont été ciblés par un scam de phishing. Les arnaqueurs ont ensuite vidé les portefeuilles des victimes. Tout cela été fait avec l’utilisation d’un lien publié sur le compte Twitter officiel du projet NFT.

Que faire donc pour vous protéger de ce type de scams NFT ? Gardez vos informations “privées” véritablement privées ! Vous aurez besoin de votre phrase secrète pour créer une copie matérielle de votre portefeuille crypto ou pour le récupérer. Vous ne devez saisir aucune information dans la fenêtre contextuelle MetaMask ni dans n’importe quelle autre fenêtre pop-up ! Enfin, pour toutes vos transactions crypto, rendez-vous toujours sur des sites web vérifiés et n’utilisez jamais de fenêtres contextuelles, de liens ou votre e-mail.

Nous ne vous le répéterons jamais assez : ne donnez jamais vos phrases secrètes à qui que ce soit !

4- L’usurpation des identités d’influenceurs crypto

L’essor qu’ont connu les NFT a incité plusieurs personnalités célèbres à les soutenir. Cependant, comme les transactions NFT se font en ligne, le public dispose d’une quantité limitée d’informations sur les aspects marketing du projet. Ainsi, certains auteurs de scams peuvent usurper les identités de personnalités célèbres. Et avant même que le public ne se rende compte que la personne en question n’est pas impliquée, beaucoup de gens auront perdu leur argent.

En octobre 2021, la collection NFT “Trollz” du célèbre rappeur 6ix9ine a fait le tour des réseaux sociaux. Le projet promettait de verser des redevances aux détenteurs de NFT d’avatars, et une commission de 5% par transaction aux propriétaires originaux.  

Cependant, la communauté a immédiatement soulevé des questions sur la légitimité du projet. Au début, ses fondateurs se sont engagés à verser 100 000 $ à divers organismes caritatifs. Pourtant, aujourd’hui, de nombreux acheteurs de la collection affirment que rien de tout cela ne s’est produit. Les redevances promises n’ont jamais été versées et aucune des œuvres caritatives n’a été lancée.

Pour éviter ce type de scams NFT, assurez-vous tout d’abord de faire des recherches sur le projet. Les célébrités mentionnées sont-elles réellement impliquées dans le projet ? Est-ce que l’équipe semble pouvoir tenir ses promesses ?

5- Les pièges pendant les enchères

Les scams NFT lors des enchères sont plus courants au sein du marché secondaire. Ils se produisent lorsque quelqu’un a déjà acheté un NFT et souhaite le revendre. Certains enchérisseurs peuvent tenter de modifier la cryptomonnaie que vous avez choisie pour vendre votre NFT. C’est un signal d’alarme ! Bien sûr, 5 $ n’équivalent pas à 5 BTC.

Pour éviter d’être pris au piège, vérifiez toujours la cryptomonnaie utilisée et refusez les offres inférieures au montant que vous souhaitez.

6- Les sites web frauduleux

Une fois achetés, les NFT disparaissent. C’est parce que le contrat qui existe sur la blockchain est différent de l’œuvre d’art réelle. Lorsque vous téléchargez des œuvres d’art originales sur une plateforme comme OpenSea, celles-ci seront achetées avec une cryptomonnaie comme Ethereum. Il s’agit de ce qu’on appelle contrat intelligent, ou “smart contract” en anglais.

Le contrat intelligent représente ce qui est frappé sur la blockchain. En effet, la blockchain émet le contrat intelligent. Le contenu ne fait donc pas partie du contrat intelligent. Les NFT représentent uniquement la propriété des actifs. L’actif lui-même peut être n’importe quoi.

Il est donc important de vérifier que la plateforme centralisée que vous utilisez est digne de confiance. Assurez-vous également de ne pas acheter un simple lien vers une image. Ce qui est stocké sur l’URL peut toujours être modifié, laissant l’acheteur sans rien du tout.

Pour éviter d’être victime d’une arnaque, vous devez toujours vous assurer d’obtenir un actif tangible ou numérique avec votre NFT, comme par exemple, un fichier JPEG ou MP3 ou un fichier PDF.

7- Le scam du faux support technique

Cette arnaque est très simple : l’escroc se fait passer pour un responsable du service client d’un projet NFT. L’idée est d’établir un contact avec vous, puis de vous demander des informations personnelles sensibles. Beaucoup de ces scams NFT se produisent sur Discord, Telegram ou Reddit. Ce sont des forums très utilisés par la communauté crypto. Rappelez-vous : fournir la phrase secrète de votre portefeuille peut vous faire perdre tous vos actifs.

Si vous recevez des messages directs des fondateurs de projets NFT, traitez-les avec prudence. La majorité des projets NFT ne contactent pas les utilisateurs directement via Discord ou Telegram.

Faites attention lorsque vous achetez des NFT

Certes, personne ne veut passer à côté d’une innovation potentiellement révolutionnaire. Et c’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes s’intéressent aux NFT et à la blockchain. En effet, les gens souhaitent prendre part à cette révolution digitale.

Beaucoup de gens rêvent de faire fortune grâce à la crypto. Et les escrocs le savent très bien. Ils tentent donc de vendre du rêve et utilisent plusieurs stratagèmes pour piéger les investisseurs NFT. 

Vous pouvez certainement éviter les scams NFT, à condition d’être prudent.

Premièrement, n’achetez jamais un NFT avant d’en vérifier toutes les informations.

Deuxièmement, faites toujours des recherches sur le projet.

Enfin, ne divulguez jamais vos informations secrètes.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations contenues sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations figurant sur notre site web est strictement faite à ses propres risques. Dans la section S'instruire, notre priorité est de fournir des informations de haute qualité. Nous prenons le temps d'identifier, rechercher et créer un contenu éducatif qui sera utile à nos lecteurs. Afin de maintenir ce niveau de qualité et continuer à créer un contenu valable, nos partenaires sont susceptibles de nous verser une commission pour des placements figurant dans nos articles. Toutefois, ces commissions n'affectent pas nos processus de création de contenu objectif, honnête et pertinent.
Share Article

SUJETS LIÉS

Eduard Banulescu es un escritor y músico originario de Bucarest, Rumania, que actualmente está activo en varios proyectos. Eduard ha estado trabajando en un puesto oficial en el mundo cripto desde 2017. Eduard contribuye con material escrito a varios otros sitios web, generalmente en los nichos de las criptomonedas, la música y los deportes, y continúa desarrollando una carrera musical independiente.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant