Tether reste sourd aux appels à la suspension des transactions avec la Russie

Partager l’article
EN BREF
  • Le vice-Premier ministre ukrainien appelle Tether à bloquer les transactions russes.

  • Tout comme Coinbase et Kraken, Tether refuse toute interdiction générale.

  • M. Fedorov semble craindre la fuite de capitaux via les stablecoins, à l’instar de ce qui s’est passé en Chine.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Tether continue de faire la sourde oreille aux appels du gouvernement ukrainien pour un arrêt des transactions en Russie.

Dans un tweet publié vendredi, le vice-Premier ministre ukrainien, Mykhailo Fedorov, a appelé Paolo Ardoino, le directeur de la technologie de Bitfinex et de Tethe,r à cesser les transactions avec la Russie.

“Aujourd’hui, tout le monde démocratique s’est uni contre la Russie pour punir économiquement les envahisseurs sanguinaires. J’appelle @tether_to @paoloardoino à stopper toute transaction avec les Russes ! Pour la paix”, peut-on lire dans le tweet.

Cet appel n’est que l’une des nombreuses demandes adressées aux entreprises occidentales telles qu’Apple, Intel, SAP SE ainsi qu’aux exchanges crypto afin de bloquer l’accès des russes à leurs biens et services. En réponse à ces appels, Apple a cessé de vendre ses iPhones, iPads et Mac en Russie depuis le 1er mars 2022.

“Conformément aux sanctions, nous arrêtons nos activités en Russie et en Biélorussie. En outre, nous suspendons toutes les ventes de services et de produits SAP en Russie et en Biélorussie”, a déclaré SAP SE sur son site Internet.

Pour sa part, Intel Corporation, le géant américain des microprocesseurs, a partagé sur son site web qu’il “suspendrait également toutes les expéditions aux clients basés en Russie et en Biélorussie”.

Tether n’a pas directement répondu au tweet de M. Fedorov. Cependant, l’entreprise a déclaré “qu’[elle] surveille constamment le marché pour s’assurer qu’il n’y a pas de mouvements irréguliers ou de mesures qui pourraient contrevenir aux sanctions internationales”.

Tether rejoint Kraken et Coinbase

En adoptant cette position, Tether rejoint une liste de sociétés crypto qui refusent d’empêcher tous les russes d’accéder à leurs services. Coinbase et Kraken ont ainsi déclaré qu’ils ne bloqueraient pas tous les utilisateurs russes, car une telle action irait à l’encontre de la logique anti-censure de la crypto.

M. Fedorov a également demandé au géant américain de l’imprimerie Xerox de cesser de fournir ses équipements à l’Ukraine. Il a en outre appelé le leader des logiciels et du cloud computing Microsoft de “faire plus d’efforts” pour arrêter la guerre. Le vice-Premier ministre ukrainien pense que “l’humiliation publique” est efficace, car les entreprises sont logiques et rationnelles dans leurs prises de décision.

“Je pense que ce choix est aussi noir et blanc que possible. Il est temps de prendre parti, soit du côté de la paix, soit du côté de la terreur et du meurtre”, a déclaré M. Fedorov lors d’une récente interview avec le New York Times.

Cependant, des groupes de la société civile, tels que l’Internet Protection Society en Russie, ont un point de vue différent :

“Les restrictions peuvent être utilisées dans la tyrannie, non pas dans la démocratie. Toute sanction qui perturbe l’accès du peuple russe à l’information ne fait que renforcer le régime de Poutine”, a déclaré le groupe dans un communiqué publié plus tôt cette semaine.

L’USDT peut être utilisé pour la fuite des capitaux

En ciblant le stablecoin, M. Fedorov pourrait faire allusion à la possibilité de l’utilisation de Tether par l’élite russe pour la fuite des capitaux. En d’autres termes, ces derniers pourraient utiliser cet actif pour transférer de l’argent à travers les frontières.

En 2020, Chainalysis a révélé dans un rapport, que la Chine et d’autres investisseurs d’Asie du Sud-Est avaient transféré 50 milliards de dollars vers d’autres pays en utilisant Tether.

Cependant, une partie des capitaux sortants était liée aux activités de minage qui avaient lieu dans le pays à l’époque. Néanmoins, les Russes pourraient potentiellement déplacer leur argent à l’extérieur du pays et le convertir en cryptomonnaies. D’ailleurs, l’outil de recherche CryptoCompare estime que les achats de Bitcoin (BTC) en rouble russe ont augmenté de 0,08% depuis la fin de 2021.

La société d’analyse Kaiko estime également qu’une grande partie du volume des transactions en rouble passe par Tether (USDT).  

Tether est une société privée qui émet un stablecoin portant son nom et supposément soutenu par des réserves de dollars. Il y a quelques années, le procureur général de New York a intenté une action civile contre Tether pour avoir menti sur ses réserves de devises fiduciaires et pour avoir mélangé les fonds des entreprises et des clients. Tether a ensuite réglé le procès, sans admettre ni nier aucun acte répréhensible.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

David is an electronic engineer with nine years of experience. He joined BeInCrypto to combine his passion for writing and his interest in fast-moving industries, cultivated from his university days. He hopes to make crypto easy to understand.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant