Voir plus

Crypto-monnaies : le Costa Rica à besoin d’une alternative à sa monnaie

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • L'adoption des crypto-monnaies au Costa Rica est en retard sur celle de nombreux pays.
  • De nombreux pays travaillent sur les monnaies numériques des banques centrales.
  • Pour l'instant, les gens ne savent pas à quel point ils ont besoin d'aide, et les crypto-monnaies pourraient être la solution.
  • promo

Le Costa Rica est assez ouvert en matière de crypto-monnaies, en particulier sur ses lois.

L’article 166 du Code du travail du Costa Rica, par exemple, permet que les salaires des employés – s’ils dépassent le montant couvrant le salaire minimum – soient payés en utilisant des formes de compensation, y compris les crypto-monnaies.

Bien que vous puissiez payer des gens en crypto et que des entreprises respectées comme Coinbase servent le pays, l’adoption ici est en retard par rapport à celle de nombreux pays. Des endroits comme le Venezuela et l’Argentine, où l’inflation monétaire a été un désastre, ont adopté la crypto-monnaie en plus grand nombre que le Costa Rica, dont la monnaie est indexée sur le dollar américain.

Le Costa Rica a la troisième dette publique la plus élevée d’Amérique latine

Il s’agit d’une période précaire pour les États-Unis. Au cours des dernières années, a été constaté une inflation de 10% sur notre devise par rapport au dollar américain. Comme dans de nombreuses régions du monde, la riposte à la pandémie n’a fait qu’exacerber le chômage. La moitié des travailleurs costaricains sont au chômage ou sous-employés.

Ce sont là des dizaines de milliers de personnes de plus qu’en 2019. Le Costa Rica a la troisième dette publique la plus élevée d’Amérique latine, ce qui n’est pas viable. Le Costa Rica doit 66,2% de son produit intérieur brut à des créanciers extérieurs. Le pays est obligé de se tourner vers des institutions financières extérieures pour obtenir des prêts.

En 2020, certains experts s’attendaient à ce que les paiements d’intérêts atteignent 38% des recettes de l’administration centrale, soit 21,4% des recettes des administrations publiques.

Nous assistons à des crises de la dette partout dans le monde, où les pays ne peuvent pas s’acquitter de leurs obligations en matière de dette. Nous assisterons à un effondrement des monnaies fiduciaires. Les banques centrales ne peuvent continuer à ajouter des liquidités au système que pendant si longtemps. Pour cette raison, nous voyons de nombreux pays travailler sur les monnaies numériques des banques centrales. Il en sera de même pour la banque centrale du Costa Rica.

Crypto-monnaies : Comment les adopter de manière significative

Un jour, la monnaie du Costa Rica ne vaudra plus rien. Les gens arriveront au point où ils la toucheront, se brûleront, puis essaieront rapidement de l’échanger. Pour l’instant, les gens ne savent pas à quel point ils ont besoin d’aide, et les crypto-monnaies pourraient être la solution.

Heureusement, nous arrivons rapidement à un point où, avec un smartphone à la main, les costaricains peuvent détenir des actions, comme par exemple Tesla. Le Bitcoin (BTC) et l’éther (ETH) pourraient servir non seulement de monnaie, mais aussi tout le secteur financier, des prêts à l’accord de garanties potentielles.

Le gouvernement pourrait plutôt envisager d’adopter les crypto-monnaies de manière plus significative que les monnaies numériques de la banque centrale, qui ne sont vraiment pas du tout décentralisées. Par exemple, le gouvernement du Costa Rica pourrait adopter Litecoin (LTC).

Ils pourraient l’exploiter. Ou peut-être pourraient-ils participer à l’éther et devenir précurseurs. Le Costa Rica pourrait alors faire confiance a l’actif, et non aux autres pays. Si le gouvernement le permet, les costaricains auront sûrement des alternatives. Espérons que cela permettra aux gens d’ici de créer plus de richesses.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

images.jpeg
Publi-reportage
Publi-reportage correspond au titre général d'auteur pour tous les contenus sponsorisés fournis par les partenaires de BeInCrypto. Par conséquent, ces articles, qui sont créés par des tiers à des fins promotionnelles, sont susceptibles de ne pas refléter les points de vue ou les opinions de BeInCrypto. Bien que nous nous efforcions de vérifier la crédibilité des projets présentés, ces articles sont destinés à la publicité et ne doivent pas être considérés comme des conseils financiers. Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé