Contrairement à ce que disent les médias, les ventes de NFT ne se sont pas effondrées

Mis à jour par Célia Simon
EN BREF
  • Les dernières statistiques prouvent que contrairement à ce que dit le Wall Street Journal, le marché des NFT ne s’est pas écroulé.
  • Certes, les ventes de NFT de jeu et d’art ont reculé, mais les plus grandes collections NFT connaissent toujours autant de succès.
  • Le récent lancement de la marketplace NFT de Coinbase laisse sous-entendre que le géant américain voit toujours du potentiel dans ce secteur.
  • promo

    Profitez de 70 CFD sur les cryptomonnaies, sans frais de commission et avec des spreads ultra bas Profitez

À en croire les dernières données on-chain, certains médias semblent avoir largement exagéré le déclin du marché des jetons non fongibles.

Clap de fin pour le marché des jetons non fongibles ? Absolument pas, si l’on en croit les données de DuneAnalytics. De même, CryptoSlam indique que les plus grandes collections représentent plus d’un milliard de dollars des ventes primaires et secondaires de NFT.

Les données on-chain révèlent que le volume des ventes de NFT Ethereum sur OpenSea a franchi la barre des 550 millions de dollars au début de ce mois.

En termes simples, les jetons non fongibles (NFT) sont des certificats d’authenticité qui prouvent de façon immuable la propriété et la provenance d’actifs physiques ou numériques. Tout comme Bitcoin, ils sont basés sur la technologie blockchain.

Selon le tableau de bord des ventes NFT de Nansen, certains segments du marché de l’art et des jeux NFT connaissent un ralentissement. Cependant, les collections telles que Bored Ape Yacht Club, Mutant Ape Yacht Club, Azuki, CloneX, Doodles et Moonbirds se portent plutôt bien. Le mois dernier, le compte Twitter NFTstatistics.eth a révélé que la majeure partie des gains du secteur provenait de ces cinq collections prestigieuses.

Cependant, les données de Nansen font état d’une baisse de 39% pour les NFT d’art et de 49% pour les NFT de jeux. Ce sont ces mêmes chiffres que le Wall Street Journal a interprété comme indicateurs d’une mort imminente du marché NFT.

Récemment, le journal a cité des statistiques de la plateforme d’analyses NFT Nonfungible pour démontrer que les ventes de NFT auraient chuté de 92 % depuis septembre dernier et que le nombre de portefeuilles ETH utilisés pour les NFT aurait diminué de 88 %.

Ce n’est pas encore fini pour les NFT

Les données citées étaient différentes de celles de Dune Analytics. Ce, en raison de l’inclusion des NFT de jeux Play to Earn, qui après avoir atteint plus de 40 millions de dollars, ont chuté à environ 500 000 dollars. Il y a cependant une grande différence entre le recul des NFT de jeux et l’effondrement de l’ensemble du marché NFT.

Les ventes de NFT basés sur Ethereum ont en effet augmenté de 62,55 % au cours des sept derniers jours, tandis que le volume des ventes de Solana a augmenté de 47,27 %.

Depuis quelques mois, Solana emboîte le pas à Ethereum en tant que blockchain alternative pour la création de NFT. Par conséquent, les données du Wall Street Journal ne reflètent pas la réalité de l’ensemble du marché.

Okay Bears, une collection NFT basée sur Solana, a récemment dépassé Bored Ape Yacht Club en termes de ventes hebdomadaires. Avec 43,8 millions de dollars de ventes au cours des sept derniers jours, elle est devenue la quatrième collection la plus vendue selon CryptoSlam. Par ailleurs, Coinbase a lancé le mois dernier une version bêta de sa première plateforme NFT qui compte déjà quatre millions de membres.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.