Voir plus

UST : quand la “Terra” perd de sa stabilité

4 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le 7 mai, le secteur crypto a subi un choc lorsque le stablecoin UST du projet Terra a perdu son ancrage au dollar US.
  • promo

UST : La promesse qui devait nous emmener sur la “LUNA” s’est convertie en une leçon d’humilité, d’après Lorena Ortiz.

Le 7 mai a été marqué par un petit choc lorsque le stablecoin UST (Terra USD) a commencé à perdre sa parité avec le dollar, atteignant un creux de 0,29 $ quatre jours plus tard.

Ce premier mouvement de prix serait le signe initial du crash imminent du projet Terra, que beaucoup considéraient comme prometteur depuis son lancement en avril 2019.

Il est important de noter que ce n’est pas la première fois que l’UST perd sa parité. Le stablecoin a été lancé à la fin de 2020, et a atteint une valeur de 0,85 $ un mois après son lancement. Cependant, le scénario économique mondial au moment où cela s’est produit était très différent de celui vécu aujourd’hui. En 2022, de nouveaux éléments qui viennent s’ajouter à la situation, notamment des problèmes d’inflation et des marchés conventionnels en plein bouleversement.

L’attrait des stablecoins

L’un des principaux attraits des cryptomonnaies dites stables, ou stablecoins, a toujours été qu’elles restent stables face aux variations de prix sur les marchés crypto volatils. Beaucoup se sont ainsi révélés être une réserve de valeur sûre lorsque les chutes de prix brassaient les eaux. Cependant, les événement récents ont remis en question l’utilité de tous les stablecoins à cette fin.

Il est important de considérer que d’autres stablecoins disposent de mécanismes qui recherchent la parité en s’appuyant sur d’autres éléments. Il peut s’agir de monnaie fiduciaire ou d’une autre cryptomonnaies, comme l’Ether ou le Bitcoin. Ce n’est cependant pas le cas de l’UST, puisqu’il s’agit d’un stablecoin algorithmique.

L’algorithme de TerraUSD (UST) est-il capable de maintenir la parité avec le dollar ?

L’UST a maintenu sa valeur au même niveau que le dollar grâce à un mécanisme par lequel Luna (le token de Terra) augmente ou diminue selon les besoins. De plus, les tokens étaient brûlés, ce qui signifie qu’ils étaient retirés de la circulation pour garder le contrôle sur la situation. Dans le cas où le prix de l’UST tombait en dessous d’un dollar, il était brûlé en échange de son équivalent en Luna. Et si l’UST augmentait sa valeur à plus d’un dollar, une certaine quantité de Luna était brûlée pour générer plus d’UST.

Les doutes entourant l’UST

De nombreuses personnalités de l’écosystème ont fait part de leur inquiétude quant à l’inefficacité de ce mécanisme, ainsi que sur les risques potentiels lors de marchés baissiers et sur le dernier achat de bitcoins en tant que réserve, ce en cas d’urgence, comme celle qui s’est produite récemment, par la LFG (Luna Foundation Guard).

Parmi les personnages à avoir soulevé l’alerte se trouve Adam Back. Ce dernier a manifesté son inquiétude sur Twitter il y a moins de deux mois, en s’adressant directement au créateur de l’UST, Do Kwon.

La vente massive du “Bitcoin de secours” par la LFG n’a pas été d’une grande aide jusqu’à présent. De plus, elle a eu un impact négatif de taille sur le cours du BTC, entraînant le mécontentement de nombreux bitcoiners. Il s’agit là d’un exemple clair du désastre que les shitcoins peuvent représenter pour la communauté en général.

Actuellement, nous avons même observé des altérations dans d’autres stablecoins comme Tether, vraisemblablement le fruit de la même situation.

Ainsi, la promesse qui était destinée à nous emmener sur la lune s’est transformée en une leçon d’humilité.

Terra (LUNA) UST

La chute de l’UST

Avec l’effondrement d’UST et de Luna, la communauté crypto sur Twitter s’est enflammée et des milliers de tweets ont inondé le réseau social. On peut y trouver des réactions aussi diverses que l’inquiétude, la stupéfaction et même la moquerie concernant cette chute du projet.

Malheureusement, de nombreux investisseurs ont été piégés par les cryptomonnaies susmentionnées en ne pouvant plus vendre ou échanger leurs tokens à temps, ce qui leur a fait perdre des centaines, des milliers, voire des millions de dollars.

Il est nécessaire de ne pas perdre de vue l’aspect humain de tout cela. Beaucoup de ceux à avoir fait confiance à la supposée stabilité offerte par l’UST sont actuellement dans une situation précaire. Sur Twitter, on trouve des cas où le suicide est même envisagé, ce qui s’avère extrêmement inquiétant.

Certains d’entre nous ont connu les marchés baissiers des cycles précédents, comme en 2018-2020. Nous savons à quel point le marché crypto peut être difficile. Cela implique une purge pour les projets qui ne disposent pas d’une base solide, comme c’est le cas de toutes les ICO disparues pendant la période susmentionnée.

La situation actuelle a même un air de déjà-vu. Elle nous ramène à des périodes difficiles au cours desquelles nous avons tiré de précieux enseignements. Beaucoup d’entre nous ont compris que la prudence est extrêmement importante lorsqu’on ressent l’impulsion d’investir dans une cryptomonnaie émergente. À première vue, elle peut sembler très innovante. Mais qu’en est-il de la promesse de nous emmener sur la lune ? …..

À propos de l’auteur

Lorena Ortiz

Lorena Ortiz est entrepreneuse et partenaire fondatrice du Bitcoin Embassy Bar à Mexico. Il s’agissait du premier bar sur le thème de la crypto en Amérique latine. Elle est également consultante, animatrice d’ateliers, conférencière et créatrice de contenu sur des sujets liés à la blockchain et à Bitcoin.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : conformément aux directives de The Trust Project, cet article d’opinion présente le point de vue de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les opinions de BeInCrypto. BeInCrypto s’engage à fournir des informations transparentes et à respecter les normes journalistiques les plus strictes. Les lecteurs sont invités à vérifier les informations de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre des décisions sur la base de ce contenu.

Sponsorisé
Sponsorisé