Chirurgie dans le metaverse : il est désormais possible de se faire opérer à distance

Partager l’article
EN BREF
  • L’opération a été réalisée par deux médecins : le premier était aux côtés du patient, tandis que l’autre était dans un autre pays.

  • promo

    BeInCrypto France – Trading et actualités S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Chirurgie dans le metaverse : Pour la première fois de l’histoire, une chirurgie du cancer du sein a été effectuée à distance. L’opération a été réalisée par deux médecins : le premier était aux côtés du patient, tandis que l’autre était dans un autre pays.

Le chirurgien Pedro Gouveia était au centre dédié au cancer du sein de la Fondation Champalimaud, à Lisbonne, tandis que le docteur Rogelio Andrés-Luna supervisait et guidait l’opération depuis l’Université de Saragosse, en Espagne. Grâce au metaverse, l’opération s’est déroulée comme si les deux chirurgiens étaient dans la même pièce.

Tout comme dans un film de science-fiction, Dr. Gouveia portait des lunettes de réalité mixte appelées “Hololens 2”. Ainsi, il pouvait non seulement voir la patiente devant ses yeux, mais il pouvait aussi lire les informations affichées sur la lentille intérieure des lunettes. 

Dr Gouveia est un pionnier de la chirurgie sur le metaverse. Depuis un certain temps, il utilise des lunettes Hololens pour effectuer des chirurgies du cancer du sein. En collaboration avec la Fondation Champalimaud, il a développé une méthode numérique non invasive qui permet aux chirurgiens de localiser la tumeur, comme si le tissu mammaire qui l’entourait était invisible.

Dr. Pedro Gouveia et Dr. Rogelio Andrés-Luna. Source : Helena Costa, Altice Portugal.

De son côté, Dr. Andrés-Luna se trouvait à 900 km du lieu de l’opération, plus exactement sur la scène du Congrès de l’Association espagnole des chirurgiens du Sein. Avec le Dr. Gouveia, il a présenté cette nouvelle méthode de supervision chirurgicale à distance.

Tout ce dont le Dr. Andrés-Luna avait besoin était un ordinateur portable. Celui-ci était relié aux lunettes Hololens du Dr. Gouveia via un réseau 5G privé avec un logiciel allemand. Malgré la distance entre les deux médecins, ils racontent que tout s’est bien passé, exactement comme si le chirurgien superviseur était aux côtés du chirurgien exécutant.

Qu’en est-il des problèmes de latence ?

Que se passerait-il dans le cas d’un décalage dans l’information ? Comment les chirurgiens synchronisaient-ils leurs gestes avec les plusieurs secondes qui passaient entre ce que faisait l’un et ce que l’autre voyait ? Tout simplement en utilisant la 5G au lieu de la 4G ou du Wi-Fi. Selon Dr Gouveia,  “la 5G diminue considérablement la latence et la réduit à quelques millisecondes. C’est pourquoi elle était si cruciale pour notre expérience”.

“Nous avons réalisé la première expérience en direct au monde, lors d’une chirurgie du cancer du sein, en utilisant ce que nous appelons la surveillance à distance”, a-t-il souligné.

Le Dr Gouveia pense que la supervision à distance pourrait devenir une fonctionnalité principale des futures salles d’opération. La 5G fait de la surveillance à distance une réalité absolue.

De son côté, Dr. Andrés-Luna a déclaré : “J’ai donné des instructions à mon “apprenti”. J’ai pu lui indiquer les zones où il devait faire très attention et lui montrer des images ou des vidéos. Nous étions en contact permanent grâce à l’audiovisuel”.

Pour mener à bien cette première chirurgie dans le metaverse, les deux médecins ont choisi des opérateurs téléphoniques bien réputés : Altice Portugal, du côté de la Fondation Champalimaud et Telefónica du côté espagnol. Le succès de l’opération était une preuve de concept, et Dr. Gouveia pense que cela changera la façon dont la chirurgie est effectuée. À l’avenir, cela pourrait avoir un impact très précieux et considérable.

Chirurgie dans le metaverse : la formation

“Actuellement, dès que les jeunes médecins terminent leur formation, ils font leurs débuts en chirurgie sans aucune supervision” a souligné le Dr. Gouveia. Ceci est particulièrement valable dans les endroits ou les pays éloignés. Parfois, ils peuvent être la seule personne qualifiée pour effectuer une intervention chirurgicale. “Leurs opérations peuvent être filmées et ensuite évaluées, mais pendant l’acte chirurgical, ils sont seuls et ont besoin d’aide.”

Le Dr. Gouveia affirme que le metaverse peut être utilisé par les étudiants en chirurgie pour assister à distance à des opérations chirurgicales, comme s’ils étaient dans la salle d’opération.

“Les progrès qu’apporteront les technologies immersives, via le mentorat/surveillance à distance, ouvrent la voie à une nouvelle ère : celle de l’utilisation de ce qu’on appelle le “metaverse” dans la formation médicale postdoctorale. Le terme metaverse désigne l’accès à Internet via la réalité augmentée, virtuelle, mixte et/ou étendue via un casque, et est déjà considéré comme la plateforme informatique mobile de nouvelle génération”.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Nicole Buckler travaille en tant que rédactrice et journaliste depuis plus de 25 ans, entre Sydney, Melbourne, Taipei, Londres et Dublin. Aujourd'hui, elle écrit depuis la Gold Coast, une incroyablement magnifique côte australienne. Nicole a acheté des bitcoins en 2013 parce qu'on lui avait dit qu'elle pouvait les utiliser pour payer des cours de yoga à Dublin. Elle a détesté le yoga mais a gardé les BTC. Au bout d'un an, elle a décidé que cette histoire de Bitcoin allait se convertir en quelque chose de concret, et elle a également acheté d'autres cryptomonnaies. Mais elle déteste toujours le yoga.

SUIVRE CET AUTEUR

La série de NFT populaire lance sa monnaie.

Tradez ApeCoin!

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant