Voir plus

Terra (LUNA) : la fuite d’une conversation privée lève le voile sur le conflit interne entre les acteurs clés du projet

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Un validateur de Terra vient de publier une discussion entre les principaux acteurs de Terra alors qu'ils s’apprêtaient à lancer LUNA 2.0.
  • La “Terra Rebirth League” a été créée en tant que “groupe de travail permanent et spécialisé, géré de manière indépendante et évaluant toujours de façon critique les vecteurs d'attaque/vulnérabilités”.
  • Terra (LUNA) s’échange actuellement à 7,12 $.
  • promo

Dans un souci de transparence, un validateur de Terra a publié une conversation entre les principaux acteurs du projet, dont Do Kwon, alors qu’ils s’apprêtaient à lancer LUNA 2.0. La discussion révèle l’état de chaos et de confusion dont souffraient les dirigeants de LUNA après son effondrement.

Le groupe Telegram dont les discussions ont été capturées se nommait “Terra Rebirth League (TRL)” et comptait environ 200 membres. La conversation qui a débuté le 12 mai s’est rapidement transformée en un conlfit d’opinions.

Parmi les participants figuraient Do Kwon et Sunny Aggarwal d’Osmosis. D’autres acteurs clés du projet, dont des validateurs et des développeurs, ont pris part à la discussion.

Le chaos de Terra Rebirth League

Selon un participant nommé BigB, la TRL est censée être “un groupe de travail permanent et spécialisé, géré de manière indépendante et évaluant toujours de façon critique les vecteurs d’attaque/vulnérabilités”.

Ces promesses ont été rapidement mises à l’épreuve lorsque les problèmes inhérents à l’organisation d’autant d’individus ont éclaté au grand jour. L’un des premiers problèmes a été de se mettre d’accord sur le point où la blockchain Terra devait s’arrêter. En effet, les validateurs n’ont pas tous arrêté les transactions au même moment.

Au début de la discussion, certains ont demandé la participation de membres ordinaires de la communauté, mais d’autres pensaient que cela pouvait engendrer plus de mal que de bien. Parmi eux, George Bunea de SyncNode, qui a affirmé que cela ne ferait que “brouiller davantage la situation”.

“Cette [discussion] est pour les validateurs… nous avons déjà beaucoup d’incertitudes”, a écrit M. Bunea.

JoseCT a également critiqué l’aspect organisationnel : “Je pense que ce type de mouvements devrait être mieux organisé et annoncé correctement. En effet, suivre ce genre de discussions sur Telegram n’est pas facile”, a-t-il déclaré.

Un autre membre appelé Rohit a ajouté : “Je n’ai jamais vu autant de confusion à propose de quelque chose d’aussi grave”.

Même Do Kwon avait du mal à suivre toutes les conversations. “Quelqu’un peut-il résumer le problème ? Je suis vraiment perdu”, a-t-il demandé.

Droits de vote et contrôle

L’une des préoccupations du groupe était de savoir s’ils disposaient collectivement d’un pouvoir de vote suffisant pour diriger et contrôler l’avenir de Terra. Au fur et à mesure que la situation évoluait, il est devenu évident que le groupe bénéficiait d’un soutien considérable pour l’aider à faire avancer ses projets.

Cependant, la question de savoir quoi faire précisément et à quel moment demeurait ouverte. Certains participants, comme Kai Tuirin de Lido, voulaient attendre que la tempête se calme avant de prendre de grandes décisions.

“Les gars, je pense que nous devrions attendre un peu” a affirmé M. Tuirin. “Il serait insensé de commencer maintenant. Nous n’avons toujours pas de consensus du côté de Wormhole, a-t-il souligné, avant d’ajouter que “le lancement en ce moment ne fera que créer plus de confusion”.

Il est cependant clair qu’un sentiment général d’urgence pesait sur les acteurs clés de Terra, y compris ses plus grands dirigeants.

Finalement, la Terra Rebirth League a attendu que deux conditions soient remplies avant de se lancer. La première était la réactivation du pont Wormhole, tandis que la seconde était l’approbation de Do Kwon.

Luna 2.0 

Luna 2.0 a été lancée le 28 mai. Terra a cependant dû parcourir un long chemin avant d’arriver à ce point. Ceci dit, rien ne garantit que la prochaine partie de l’aventure sera sans embûches.

Terra (LUNA) s’échange actuellement à 7,12 $, en baisse de 62,2% par rapport à son sommet de 18,87 $ atteint le 28 mai.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

d8489dfaeed626c3492766b90861e521.jpg
Robert Knight
Robert D. Knight is a journalist and copywriter who has specialized in crypto for over four years. His varied experience includes freelancing, in-project contracts, agency work, and PR, giving him a holistic view of the blockchain industry.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé