Voir plus

La DeFi enregistre sa plus mauvaise période depuis sa création

3 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • La DeFi est victime d'une concentration record de difficulté au sein de son système.
  • La liquidation serait la véritable épine dans le pied de la crypto sphère.
  • Alors que le monde de la crypto continue de se débattre, une grande autorité est accusée d'avoir voulu mettre l'industrie en faillite.
  • promo

La DeFi serait-elle en train de perdre pied ? Depuis le début de la semaine, rien ne se passe comme prévu du côté de l’industrie.

Une période record pour la DeFi

Depuis lundi dernier, la crypto sphère ne cesse de s’inquiéter. Déjà très éprouvée par la baisse de valeur de Bitcoin dont on ne connaît ni l’issue ni la fin, elle gagne désormais une très mauvaise réputation. Les frasques de Do Kwon, la disparition de l’USTerra et la liquidation de Celsius aura achevé d’inséminer le désamour dans le cœur de potentiels investisseurs. Finalement, aucun aspect de la crypto n’aura su échapper à la catastrophe.

Du metaverse à la DeFi, la semaine représente une véritable hécatombe pour tous les représentants du secteur. La finance décentralisée a d’ailleurs enregistrée sa plus mauvaise période, avec lundi dernier comme point culminant.

D’un point de vue “on chain”, quand on regarde la blockchain qui est auditable et transparente, on voit effectivement une journée record, si ce n’est la journée record en terme de difficulté, de pression pour le système de la finance décentralisée. En particulier pour les protocoles d’emprunt et de dépôt puisqu’on a globalement des personnes qui viennent déposer des cryptomonnaies en collatéral pour emprunter d’autres cryptomonnaies. Ou d’autres encore qui viennent emprunter ce que d’autres gens ont déposé.

Extrait de l’intervention de Valentin Demé pour BFM Crypto

Le plus gros problème de la DeFi serait le même que celui de Celsius Network ou Three Arrows Capital puisque la liquidation devient de plus en plus difficile et bloquante pour les entreprises.

C’est un protocole que l’on doit toujours garder surcollatéralisé. […] Or, actuellement, c’est plus de 200 à 250 millions qui sont en train d’être liquidés. Il y a tout une inquiétude parce que 250 millions à liquider d’un coup, il faudrait normalement le faire petit à petit sous peine de faire baisser le cours de l’ether à un point critique. Or, sur la blockchain Ethereum par exemple, qui est très sollicitée, les frais de gaz sont élevés. Les liquidateurs se débarrassent donc de tous les fonds d’un coup et pourraient donc faire baisser Ethereum au-dessous des 930 dollars.

Extrait de l’intervention de Valentin Demé pour BFM Crypto
Source : compte Twitter de BFM Crypto

Toute l’industrie est victime d’un effet domino… jusqu’aux régulations

Alors que chaque liquidation semble faire davantage plonger les cryptomonnaies, la vague de liquidation successive qui est prévue suite à la faillite apparente des entreprises risque de faire pencher la balance.

Malheureusement pour la crypto sphère, il semblerait que les autorités ne soient pas prêtes à donner un coup de main. Si, en Europe, les régulations sont encore au point mort, la SEC américaine est sommée de se reprendre. En effet, un récent discours de Stu Alderoty, avocat de Ripple, affirme que la commission américaine aurait délibérément mis la crypto sphère en faillite en brouillant les régulations.

En prenant des mesures d’exécution – ou des menaces d’application potentielle – la SEC a l’intention d’intimider, de bulldozer et de mettre en faillite l’innovation cryptographique aux États-Unis, le tout au nom de l’extension inadmissible de ses propres limites juridictionnelles. Elle a délibérément brouillé les eaux réglementaires de la crypto […] Pour libérer le véritable potentiel de la cryptomonnaie, nous devons enfin nettoyer cette boue réglementaire.

Extrait du discours de Stu Alderoty, avocat de Ripple, lors du procès de l’entreprise

Il semblerait donc que la crypto sphère se retrouver coincée entre ses problèmes intérieurs et les attaques extérieures de différentes autorités. L’avenir semble donc compromis pour l’industrie malgré l’espoir que ses acteurs tentent encore de susciter.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé