Celsius Network : le PDG de l’entreprise aurait-il tenté de s’enfuir ?

Partager l’article
EN BREF
  • En pleine tourmente, le PDG de Celsius Network fait face à un véritable scandale venant d'une source mystérieuse.

  • Pendant ce temps, l'entreprise semble de plus en plus proche de la fin.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Celsius Network a été l’une des premières entreprises victimes de l’hiver crypto. Criblée de reproches, la direction de l’entreprise est désormais au cœur d’un véritable scandale.

Une évasion avortée ?

Les problèmes de liquidité continuent de sévir au sein de la crypto sphère. La première entreprise à en avoir été victime, Celsius Network, ne cesse de faire couler de l’encre après avoir annoncé qu’elle suspendait les retraits pour ses clients. Alors que les protestations fusent encore, la responsabilité de la plateforme de prêts dans la crise de la crypto n’est plus à prouver. Elle serait, en effet, responsable de la chute de l’USTerra, ou encore accusée de mouvements suspects.

Malgré tous les efforts déployés par la société pour tenter de se rétablir, les détracteurs sont nombreux et force est de constater que la situation ne s’améliore pas. Mais réseau Celsius Network fait-il autant d’efforts qu’annoncé pour soulager ses clients ? D’après l’entrepreneur Mike Alfred, il semblerait que non.

En effet, le PDG de Celsius Network, Alex Mashinsky, aurait complètement abandonné ses responsabilités. Au lieu de faire de son mieux pour débloquer de l’argent pour rendre leur dû à ses clients, Mashinsky aurait préféré mentir et faire croire que la société allait bien. Depuis, l’entreprise se fait plus que discrète.

Pire encore : Mashinsky aurait été encore plus loin en tentant de quitter discrètement les Etats-Unis. Son objectif aurait peut-être été d’abandonner Celsius Network et d’aller s’établir à l’étranger.

Source : compte Twitter de Mike Alfred

Si vous n’avez pas encore entendu parler de cette information, il n’y a rien d’étonnant. Mike Alfred a été le seul à véhiculer cet événement, citant une source inconnue. Selon un représentant de Celsius Network, les propos de ce dernier seraient faux et Alex Mashinsky serait bel et bien sur place, œuvrant à la restauration des fonds tant promis.

Tous les employés de Celsius, y compris notre PDG, sont concentrés et travaillent dur dans le but de stabiliser les liquidités et les opérations. À cette fin, tous les rapports selon lesquels le PDG de Celsius a tenté de quitter les États-Unis sont faux.

Extrait du discours du représentant de Celsius Network

Le bout du tunnel pour Celsius Network ?

Il semblerait que les efforts ne soient pas totalement vains pour Celsius Network puisque de l’aide pourrait affluer directement de la crypto sphère. La grande entreprise Goldman Sachs projetterait en effet de réunir des fonds qui serviraient à racheter les actifs de la société en faillite. Plusieurs investisseurs auraient accepté de participer sans divulguer leurs noms pour l’instant.

L’argent récolté, pour l’instant estimé à 2 milliards de dollars, ne sera toutefois pas utilisé pour sauver l’entreprise. Les fonds n’interviendront que si Celsius Network dépose le bilan et donc, disparaît. Goldman Sachs pourrait donc avoir l’intention de racheter la trésorerie de l’entreprise à bas coût. Pour l’instant, le sort des clients n’a pas encore été soulevé et il est difficile de prévoir si Goldman et Sachs projette de les indemniser sur du long terme.

Quoi qu’il en soit, l’avenir reste incertain pour Celsius Network. Alex Mashinsky plaide pour la fermeture et le dépôt de bilan en engageant la société de redressement Alvarez & Marsal. D’autres, au contraire, souhaitent le retour des retraits plafonnés. Pour l’instant, l’entreprise n’a pas fait part de sa décision finale.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Après avoir parcouru le monde en tant qu'artiste, Laure Elizabeth a décidé de se poser et de se plonger dans le monde de la cryptomonnaie. Basée en France, elle compte plusieurs années d'expérience dans le journalisme et la traduction dans différentes langues. Elle se consacre désormais à informer le public des dernières nouvelles du secteur.

SUIVRE CET AUTEUR