5 façons d’utiliser les NFT dans vos campagnes marketing

Partager l’article

Les jetons non fongibles sont utilisés de façon incroyable dans le marketing musical. Les spécialistes du marketing doivent prendre note des exemples d’utilisation fascinants des NFT, affirme Emil Angervall, cofondateur de Corite.

Dernièrement, la blockchain, les cryptomonnaies, les NFT et le “metaverse” sont tous devenus une partie intégrante de la culture populaire. Aujourd’hui, des marques mondiales comme Meta, TIME, Mastercard, Samsung et Louis Vuitton proposent des NFT en espérant que l’adoption de cette technologie continue de s’accélérer. 

De son côté, l’industrie de la musique adopte les jetons non fongibles à un rythme particulièrement élevé. De plus en plus d’artistes utilisent cette technologie et créent de nouveaux modes de communication avec leurs fans.

Cependant, les investisseurs ne connaissent pas la gamme complète des services fournis par les projets dans lesquels ils investissent. Mettre de l’argent dans les NFT est peut-être une bonne idée, mais pour réussir à long terme, vous avez besoin d’une utilité et d’une valeur réelle. Cependant, rares sont ceux qui comparent le projet avec ses concurrents, tentent d’identifier son caractère unique, enquêtent sur l’activité de l’entreprise ou, encore moins, apprennent comment elle calcule les résultats de ses campagnes marketing.

Dans cet article basé sur ma propre expérience et mes observations, je voudrais parler des cas d’utilisation NFT qui n’ont pas encore retenu suffisamment d’attention malgré leur grand potentiel. Ces outils peuvent aider les entreprises à transformer leur public en une communauté dévouée tout en attirant l’attention de nouveaux investisseurs.

1. Utiliser les NFT comme billets d’événements physiques

L’industrie de la billetterie est actuellement confrontée à d’énormes défis, notamment la contrefaçon, les escrocs, la fraude généralisée et, surtout, la fragmentation. Lorsqu’une grande plateforme propose un ticket, celui-ci peut être acheté et vendu plusieurs fois sur le marché secondaire. L’utilisation de billets NFT peut jouer un rôle clé dans la résolution d’une grande partie de ces problèmes.

Ainsi, les fans n’auront pas un simple billet qu’ils jetteront plus tard, mais plutôt un actif numérique ayant une valeur réelle. Le Mola Chill Club, qui a été le premier événement entièrement vendu avec des billets NFT, est un excellent exemple de ce à quoi cette approche peut ressembler dans la pratique. Le projet a conçu des NFT qui permettent aux membres d’accéder à des émissions musicales exclusives partout dans le monde. Certains jetons de la collection offraient même des surprises comme des rencontres avec les artistes, un accès aux coulisses et des vols aller-retour pour le premier événement.

La collection Coachella Collectibles, qui est un projet conjoint entre FTX et Coachella, constitue un autre exemple. Le projet offre des opportunités uniques aux fans, notamment des accès permanents, des rencontres avec les artistes, etc… Le festival Sweden Way Out West (WOW) travaille actuellement sur une collection similaire. Il s’agira d’une collection NFT exclusive d’images capturées par les festivaliers.

L’adoption croissante de la billetterie NFT par des événements de grande envergure démontre que les organisateurs ont compris que les nouvelles technologies leurs offrent des opportunités pour se démarquer et attirer l’attention des gens.

2. Les objets de collection numériques

Créer une collection d’art numérique peut également être une très bonne idée. À condition que votre produit ait une histoire et que le lancement se fasse au bon moment. Pour vous donner un exemple, en 2017, la collection CryptoKitties a attiré 15 % du trafic du réseau Ethereum. Cependant, en raison du nombre élevé d’utilisateurs, il était difficile de jouer à ce jeu. Les transactions classiques, comme l’achat et la vente de NFT, prenaient plus de temps que d’habitude et nécessitaient plusieurs tentatives. Cette congestion du réseau n’a pas nui à la réputation des célèbres NFT de chatons. Bien au contraire, le projet a été salué par certaines des personnalités les plus influentes de la crypto-sphère.

Dans le secteur de la musique, une chanson, un album ou même un clip peut devenir un objet de collection ou un actif. Les musiciens ont découvert que la technologie NFT leur permet de se connecter directement avec leurs fans et de créer des versions tokenisées de leurs œuvres.

Les fans et les artistes peuvent même travailler ensemble sur des projets caritatifs, à l’image de ce que Grimes a fait lorsqu’elle a sorti sa collection WarNymph. La chanteuse canadienne a ainsi gagné 5,8 millions de dollars en vendant une collection de 10 œuvres d’art numérique exclusives, dont certaines accompagnaient ses chansons originales. Une partie des bénéfices de la vente de la collection WarNymph a été reversée à Carbon 180, une organisation à but non lucratif visant à réduire les émissions de carbone.

En effet, il existe énormément de gens qui aiment acheter de l’art, des livres, des timbres, etc. Cela signifie que collectionner des NFT peut devenir pour eux un nouveaux loisir. Ces collectionneurs sont prêts à dépenser de l’argent pour des choses qui portent leur histoire. Afin d’atteindre ce public, les projets n’ont qu’à créer des collections NFT avec des histoires réelles et cohérentes.

3. Les événements virtuels

Rassembler les gens au sein du même espace physique n’est pas toujours faisable. C’est pourquoi les événements virtuels et hybrides se font de plus en plus fréquents ces dernières années. Les réunions et concerts virtuels aident non seulement les organisateurs d’événements à élargir leur audience et à promouvoir l’inclusivité, mais peuvent également constituer un moyen efficace d’augmenter les revenus et de collecter des données importantes sur le public. Malgré ces avantages, de nombreux organisateurs ne savent toujours pas comment organiser des événements en ligne ou ajouter des composants virtuels à leurs événements physiques.

Aujourd’hui, le terme “metaverse” est sur toutes les lèvres, pourtant, beaucoup de gens ne savent toujours pas ce qu’il signifie. En termes simples, le metaverse est un espace virtuel où les utilisateurs peuvent interagir les uns avec les autres dans un environnement créé par ordinateur.

L’industrie de la musique a été l’une des premières à déceler le potentiel des événements virtuels, surtout après l’avènement de la pandémie. Les événements en ligne sont importants, car ils permettent aux artistes d’atteindre des centaines de milliers de fans sans être limités par la géographie ou le lieu. Certes, le monde virtuel ne remplacera peut-être jamais entièrement le monde réel. Cependant, plusieurs stars, dont Marshmello, Ariana Grande et Travis Scott, ont déjà remporté un énorme succès sur le metaverse.

En effet, les événements virtuels sont particulièrement attrayants pour les personnes qui vivent loin des grandes villes et qui doivent faire de longs trajets pour participer aux événements physiques. Alors que les événements virtuels deviennent de plus en plus populaires, ils améliorent également l’expérience de l’utilisateur final.

L’intégration de la réalité virtuelle, de l’intelligence artificielle, des NFT, des hologrammes, des graphiques 3D, du jumelage numérique et des crypto-monnaies permet aux participants de se sentir comme s’ils étaient “vraiment présents” à l’événement. Je prédis que cette tendance se poursuivra au cours de la prochaine décennie, et que les concerts virtuels seront une norme plutôt qu’une nouveauté.

NFT musique

4. Les NFT et la gamification

J’aime l’idée d’intégrer la gamification dans les entreprises par le biais des collections NFT. L’aspect le plus attrayant pour les utilisateurs est la simplicité : il suffit d’acheter et de conserver un NFT pour bénéficier d’avantages exclusifs. Qu’est-ce qui rend l’utilisation d’un tel produit si intrigante ? Les gens aiment jouer à des jeux, et l’élément de gamification qui caractérise les NFT attire l’attention de l’utilisateur, l’immerge plus profondément dans votre produit et vous différencie de vos concurrents.

Vous n’avez pas besoin de créer un jeu complet. Parfois, il suffit de permettre aux gens de créer leurs propres NFT. Le DJ allemand BOYS NOIZE, alias Alex Sidha, géant de la danse, a déjà testé cette méthode. Sa collection “Rave Pigs” se compose de 6 666 NFT customisables de personnages de la scène de musique électronique underground de Berlin. Chacun de ces personnages combine 129 traits répartis sur 10 catégories visuelles et cinq couches audio, ce qui permet de créer jusqu’à 50 000 milliards de combinaisons. Chaque NFT comprend à la fois une image numérique et un clip musical, dont les droits appartiennent à son détenteur.

La création de jeux basés sur les NFT peut également les rendre plus précieux. Axie Infinity, par exemple, permet aux gens de “jouer” avec les NFT en élevant des Axies, en les améliorant et en achetant des terrains virtuels. En transformant ces NFT en jeux, Axie Infinity est devenue la plus grande plateforme Play to Earn au monde, avec une capitalisation boursière de plus de 3 milliards de dollars et un volume d’échanges quotidien de plus de 150 millions de dollars.

5. NFT, marketing et crowdfunding

Enfin, j’aimerais parler du financement participatif et du pouvoir des fans, qui, selon moi, bénéficie à la fois aux créateurs et au public. Ce mécanisme s’enclenche lorsque les artistes décident de financer leurs albums avec l’aide de la communauté qui croit en leur succès, plutôt que de recourir à des maisons de production. En contrepartie, les fans obtiennent une partie des bénéfices du streaming et un NFT précieux, par exemple une version acoustique d’une chanson ou un clip vidéo.

Les artistes reçoivent immédiatement de l’argent qui les aide à couvrir les coûts de production et de commercialisation, sans sacrifier la propriété de leur musique. De leur côté, les investisseurs donnent de l’argent à des artistes qui, selon eux, ont une chance de réussir, dans l’espoir de partager leur succès.

La campagne Unity d’Alan Walker, qui lui a permis de collecter 25 000 $ en quelques jours, illustre parfaitement le fonctionnement de ce modèle. L’objectif de streaming de la chanson sera probablement atteint plus tôt que prévu. Inspirée par ce succès, une autre campagne beaucoup plus importante a été lancée pour l’album Origin’s du même artiste. Ce modèle de financement participatif peut également être amélioré. L’artiste peut, par exemple, donner des missions aux fans, puis les récompenser avec des airdrops et d’autres avantages.

En fin de compte, les artistes ont des communautés qui les valorisent et investissent dans leur succès. Les utilisateurs ne font pas de paris, car ils savent que si l’artiste devient célèbre, la valeur de leurs actions augmentera. La croissance des NFT musicaux dépendra du travail et de la réputation des musiciens.

Le marketing et l’importance de l’engagement du public

L’adoption de la blockchain et des NFT peut sembler difficile aux entreprises traditionnelles qui tentent de développer leur marketing. Cependant, comme toute autre technologie, son déploiement et son utilisation par les clients finaux deviendra plus facile au fur et à mesure de son adoption.

J’encourage tout le monde à sortir de sa zone de confort et à devenir un “early adopter”. Le monde change et les gens (surtout les jeunes) veulent rechercher de nouvelles expériences et opportunités. Les marques qui se lancent tôt dans l’univers des NFT seront les mieux disposées à en tirer parti à l’avenir.

À propos de l’auteur

Emil Angervall est le cofondateur de Corite, un distributeur de musique numérique basé sur la blockchain. La plateforme diffuse la musique sur plusieurs services de streaming, notamment Spotify, Apple Music, Pandora et TIDAL.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article