CeFi ou DeFi : en quoi sont-elles différentes ? Doit-on les combiner ?

Partager l’article
EN BREF
  • Lorsque l’on regarde les choses d’un point de vue pratique, on se rend compte que la DeFi ne peut pas tout faire toute seule, ni s’isoler des institutions financières existantes.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

CeFi ou DeFi : doivent-elles aller de pair ? Ainsi, selon Austin Kimm, directeur de la stratégie et des investissements chez Choise.com, davantage de personnes pourront accéder au marché crypto, ce qui favorisera son adoption.

CeFi ou DeFi : sont-elles complémentaires ?

Que ce soit au sein de la crypto sphère, ou en dehors de celle-ci, le sujet de la finance décentralisée (DeFi) est sur toutes les lèvres. En effet, la technologie blockchain est en train de changer la façon dont nous interagissons avec le monde financier. Elle peut également éliminer les barrières institutionnelles et bureaucratiques, à condition d’être utilisée à bon escient.

Néanmoins, lorsque l’on regarde les choses d’un point de vue pratique, on se rend compte que la DeFi ne peut pas tout faire toute seule, ni s’isoler des institutions financières existantes. Par exemple, il serait difficile, voire impossible de créer une solution qui permettrait aux gens d’acheter de la crypto par carte bancaire, sans passer par une institution centralisée (CeFi). 

La DeFi et la CeFi ont toutes les deux leurs lots d’avantages et d’inconvénients. C’est pourquoi il est nécessaire de connecter ces deux univers afin de faciliter l’accès à leurs services respectifs. 

CeFi : le pour et le contre

Aujourd’hui, lorsque vous payez vos courses avec une carte de débit, l’argent est prélevé sur votre compte bancaire, lequel est détenu par une institution centralisée. Si vous utilisez une carte de crédit, vous dépenserez l’argent qui vous a été prêté par votre banque ou par une autre institution financière. Bien sûr, l’argent que vous utilisez est une monnaie fiduciaire émise et garantie par la banque centrale de votre pays. Ce qui signifie que son taux d’inflation est régi par une entité centrale.

Les exemples sont innombrables, mais il est évident que la plupart de nos transactions financières passent par le système CeFi. Voyons donc ce que la CeFi peut nous offrir, ainsi que ses points faibles.

Les points forts 

Une expérience plus fluide

Lorsque vous achetez quelque chose avec votre carte de débit traditionnelle, vous n’avez pas à vous soucier de grand-chose. Il vous suffit de la glisser dans un TPE pour que le montant soit automatiquement débité de votre compte. Vous savez également que vos fonds sont en sécurité. Et, contrairement à Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies, vous ne craignez pas qu’ils perdent 20 % de leur valeur en une journée. En cas de problème, vous pouvez toujours contacter le service client. La même chose s’applique à presque tous les autres services financiers centralisés.

De plus, votre banque traditionnelle jouit probablement d’une bonne réputation. Elle doit également suivre un ensemble de réglementations et de lois strictes spécialement conçues pour assurer la sécurité de vos fonds.

La possibilité d’acheter de la crypto avec des monnaies fiat

Acheter ou vendre de la crypto avec une monnaie fiat sans passer par une institution CeFi est un véritable casse-tête, c’est le moins que l’on puisse dire. Ce n’est pas impossible, mais la plupart des gens ne sauraient même pas par où commencer. Les partenariats entre les exchanges crypto et les banques ou autres institutions financières permettent des conversions fiat-crypto simples et rapides, et vice versa.

Les points faibles

Aucun contrôle sur vos fonds

Le fait de ne pas avoir suffisamment de contrôle sur vos fonds est l’un des plus grands inconvénients des institutions CeFi. Déposer votre argent dans une banque ou dans une bourse crypto centralisée, par exemple, signifie que celle-ci détient vos fonds et peut, tant qu’elle reste conforme à la loi, en faire ce qu’elle souhaite. Afin de protéger ses intérêts, une institution centralisée pourrait aller jusqu’à suspendre les retraits de façon temporaire. Lors des périodes de turbulences économiques, les suspensions des retraits deviennent monnaie courante chez les institutions bancaires traditionnelles et même chez certaines entreprises crypto.

Des choix limités

Lorsque vous utilisez des plateformes crypto centralisées, il est probable que leurs services soient uniquement réservés à leurs tokens natifs. Par conséquent, si vous souhaitez utiliser d’autres crypto actifs, vous devrez probablement créer plusieurs portefeuilles, ce qui est, bien entendu, loin d’être pratique.

DeFi : les promesses et les risques

La finance décentralisée vise à tirer parti du potentiel de la blockchain pour créer une alternative aux systèmes financiers traditionnels. Contrairement à la CeFi, elle permet aux gens de garder le contrôle sur leur argent. Basée sur un système P2P, la DeFi ne laisse aucune place aux intermédiaires, ce qui permet à ses utilisateurs d’échanger des actifs sans recourir à une autorité centrale. 

Sans plus tarder, penchons-nous de plus près sur les avantages et les inconvénients de la DeFi.

Les avantages 

Aucun recours aux intermédiaires

La finance décentralisée, comme son nom l’indique, est un système d’échange de services en P2P complètement décentralisé. Elle ne nécessite pas la surveillance ou le contrôle d’un tiers ou d’une institution. Contrairement à la CeFi, ses utilisateurs ont l’entière liberté de détenir leurs fonds et de les échanger comme ils l’entendent, le tout sans aucun risque d’abus de pouvoir. Dans l’ensemble, la DeFi excelle dans l’émancipation financière des individus.

Un écosystème riche

La DeFi offre un écosystème riche de produits et de services. Du trading au yield farming en passant par tout le reste ; les possibilités offertes par la DeFi sont infinies. Grâce à ces services, les utilisateurs peuvent générer des gains bien plus conséquents que ceux offerts par la CeFi. 

Les inconvénients

La DeFi n’est pas adaptée aux débutants

Comprendre la DeFi nécessite du temps et des efforts, avec des enjeux de taille. En effet, les concepts de ce secteur peuvent être difficiles à assimiler, ce même pour les investisseurs crypto les plus chevronnés. Sans parler des nouveaux arrivants qui tentent de trouver leurs repères et qui finissent par se perdre. Ces derniers agissent souvent à l’aveugle et perdent leur argent. Cela pousse certaines personnes à abandonner la DeFi, passant à côté d’énormes opportunités de gains.

Les risques de perte

Qui dit liberté dit responsabilité. Les portefeuilles crypto vous permettent de stocker vos clés privées et vous donnent une phrase secrète pour y accéder en cas de perte du mot de passe ou de changement d’appareil. Cependant, vous seul(e) avez accès à cette phrase, ce qui signifie que si vous la perdez, vous ne reverrez plus jamais votre argent. Dans la DeFi, il n’existe aucune institution centrale qui conserve vos informations pour vous ou vous aide à les récupérer en cas de perte. Vous assumez toute la responsabilité, chose qui peut être une source de doutes et d’incertitudes pour certaines personnes. 

Pas d’interopérabilité entre les blockchains

L’écosystème DeFi en est encore à ses débuts et souvent, ses plateformes ne sont compatibles qu’avec leurs tokens natifs. Par conséquent, les utilisateurs ne peuvent pas utiliser tous leurs actifs de façon libre et simple, et sont plutôt obligés de jongler entre différentes blockchains pour profiter pleinement de tout ce que la DeFi a à offrir. Il s’agit d’un processus qui prend du temps et qui entraîne également des frais.

CeFi ou DeFi : pourquoi pas les deux ?

La CeFi et la DeFi ont leurs avantages et leurs inconvénients, et ce n’est qu’en évoluant ensemble qu’elles peuvent atteindre leur plein potentiel. La fusion complète de ces deux systèmes permettra de regrouper tous les actifs numériques au même endroit. De cette façon, les gens pourront facilement utiliser plusieurs services sans jamais changer de portefeuille ou de blockchain.

DeFi

CeFi et DeFi : un seul point de départ

Le système CeFi peut faciliter l’accès à tous les protocoles DeFi, créant ainsi un point d’entrée unique. Ne pas avoir à jongler constamment entre les protocoles et à convertir des tokens, simplifierait considérablement le processus. Cela permettrait également de réduire les frais et de rendre la DeFi beaucoup plus accessible, même pour les utilisateurs débutants. En connectant la CeFi à la DeFi, davantage de personnes pourront accéder à la crypto, ce qui favorisera son adoption, car elle sera moins intimidante.

À propos de l’auteur

Austin Kimm est directeur de la stratégie et des investissements chez Choise.com. Il a à son actif, plus de 25 ans d’expérience en tant que PDG de sociétés internationales spécialisées en services financiers, en particulier dans l’assurance et les cryptomonnaies. Il a également créé plusieurs entreprises à partir de rien, dont certaines ont été vendues pour plus de 500 millions de dollars.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article