Prédictions Bitcoin : que réserve l’avenir à l’or numérique ?

Partager l’article
EN BREF
  • Vladyslav Zadorozhniy, fondateur de CryptoCrew, partage ses réflexions concernant l'actuel marché baissier.

  • promo

    Discutez des sujets les plus brûlants avec des traders et la communauté crypto sur Telegram S’abonner

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Prédictions Bitcoin : Le marché crypto est actuellement dans le rouge. Quelle est donc la prochaine étape pour les investisseurs ? Vladyslav Zadorozhniy, fondateur de CryptoCrew, partage ses réflexions.

Qu’arrive-t-il à Bitcoin et aux autres cryptomonnaies du marché ? Et quelle est la raison de cette chute ?

Pour commencer, la corrélation entre les cryptomonnaies et les marchés boursiers se fait de plus en plus étroite. Là où vont le marché boursier et l’économie mondiale, la crypto les suit.

Nous voyons également que des investisseurs institutionnels comme Goldman Sachs commencent à émettre des prêts en cryptomonnaie, et que de plus en plus d’autres fonds institutionnels entrent dans la crypto-sphère. Et sur chacun de ces marchés, il y a deux cycles qui se remplacent : haussier (bull market) et baissier (bear market).

Le bull market

Pendant cette période, les investisseurs sont à l’aise et bénéficient des conditions les plus favorables. Dans ces conditions et en l’absence de crise, les gens investissent dans le marché, et il grandit. Par exemple, le bull market de Bitcoin qui a commencé en 2019 et a duré jusqu’en 2021, a fait gagner près de 2 000% à l’actif.  

Le bear market

Le bear market se caractérise par un déclin du marché. Dans ce cycle, des actifs comme Bitcoin perdent environ 80 à 90 % de leur valeur. Le fait que nous soyons actuellement dans la zone rouge est tout à fait normal, car les prix finiront par remonter.

L’arrivée du bear market était nécessaire pour alléger un marché qui était plutôt “gonflé”. En effet, il était censé arriver encore plus tôt, mais il a été retardé par la pandémie du coronavirus qui a durement frappé l’économie mondiale. Ensuite, nous avons assisté à une forte baisse des prix de tous les actifs : la bourse a chuté et le marché crypto l’a suivie, laissant les investisseurs dans un état de panique. Ensuite, le système de la Réserve fédérale américaine a commencé à émettre d’énormes quantités de dollars, ce qui a inondé le marché d’argent.

Récemment, la Fed a augmenté ses taux d’intérêt, c’est-à-dire, elle a commencé à “étouffer” le marché, ce qui a également exacerbé le bear market.

Prédictions Bitcoin : l’or numérique finira par se rétablir

Étant donné que Bitcoin a déjà perdu 74 % par rapport à son sommet historique, on peut en conclure que nous ne sommes pas très loin du bottom, après quoi l’actif reprendra progressivement ses forces. La période actuelle est en effet décisive, puisque les investisseurs paniqués s’empressent de liquider leurs actifs au moment où ils devraient en acheter. Dans quelques années, nous verrons apparaître de nombreux nouveaux crypto-millionnaires et milliardaires qui n’ont pas eu peur d’investir aujourd’hui.

Pourquoi la politique de la Fed affecte-t-elle BTC et ETH ?

Notre équipe a observé une corrélation directe entre le dollar américain et les cryptomonnaies. Le dollar est considéré comme la monnaie la plus forte au monde, et il suffit de regarder son indice pour voir qu’il n’a jamais été aussi fort qu’aujourd’hui. 

La Fed américaine est en train de remuer terre et ciel pour lutter contre l’inflation et promet de stabiliser progressivement l’économie. Cependant, des doutes subsistent quant à sa capacité à tenir ses promesses sans une forte récession. Lors de la dernière réunion, la Fed a relevé ses taux d’intérêt de 75 points de base, une première depuis 30 ans.

Les investisseurs paniquent lorsqu’ils voient la chute du marché boursier et son impact sur Bitcoin, Ethereum et d’autres cryptomonnaies. Ce, en raison de la corrélation croissante entre le marché boursier et celui des crypto actifs.

D’autre part, on peut expliquer l’impact du prix de Bitcoin sur Ethereum par l’outil de dominance de la cryptomonnaie de Satoshi Nakamoto. Cet outil nous montre quel pourcentage de la capitalisation boursière totale est concentré dans Bitcoin. Les sorties de capitaux de Bitcoin vont aux altcoins. Le premier de ces altcoins est Ethereum, suivi de tous les autres tokens.

Quelles sont les autres raisons du crash crypto ?

Nous avons tous lu à plusieurs reprises dans les journaux que la Chine ou d’autres pays ont interdit la crypto. Certains pensent que le marché a chuté à cause de cela. Mais en réalité, ceci n’explique que partiellement la logique de la baisse des prix des crypto actifs.

Les teneurs de marché ont commencé à attaquer le secteur par le biais des stablecoins. Et comme la plupart de ces stablecoins sont algorithmiques, ils présentent plusieurs inconvénients. Nous avons tous assisté à l’effondrement de Terra Luna et de son stablecoin UST. Des hackeurs ont trouvé une faille et ont miné la pièce. Ensuite, la panique a ravagé les investisseurs, car il s’agissait de la première fois qu’un stablecoin s’effondrait d’une telle façon. Après avoir perdu sa parité avec le dollar, l’UST a chuté de 99 %.

Par conséquent, tous ceux qui conservaient leurs fonds dans le soi-disant dollar numérique ont commencé à les perdre. Tether (USDT) a également été manipulé et parfois, il a perdu jusqu’à 5 % de son prix, ce qui est énorme. Puis vint l’attaque de l’USDD, le stablecoin de TRON. Son fondateur, Justin Sun, disait que son stablecoin était garanti à hauteur de 130 %. Mais comme le montrent les faits, même ces stablecoins peuvent être attaqués.

À cause de ce type d’attaques contre les stablecoins, les gens paniquent et ne savent pas dans quelle devise détenir leurs actifs. Je pense que tout cela se fait de façon artificielle. Vu le nombre de recherches Google liées à Bitcoin, il va sans dire que l’actif suscite un énorme intérêt. En effet, de plus en plus de personnes comprennent que les prix des crypto actifs sont attractifs. Et, Bitcoin est une cryptomonnaie entièrement décentralisée qui constitue le seul outil déflationniste en 2022, car sa quantité est limitée.

Bitcoin, une alternative aux banques

Que font les banques actuellement ? Si vous placez des fonds en devises étrangères sur votre compte de dépôt, elles vous facturent 1 % par an. L’inflation du dollar était déjà de 8,6 %, ce qui représente beaucoup d’argent pour les milliardaires. Désormais, ils se disent : où dois-je transférer mes fonds fiduciaires ? Bitcoin, bien qu’il reste un actif inflationniste, reste beaucoup moins vulnérable à ces phénomènes que les monnaies fiat.

Même l’or est exposé à l’inflation et à d’autres risques. La seule façon de détruire Bitcoin est de faire disparaître Internet partout dans le monde. Pour cela, il faudra probablement attendre l’apocalypse ; à ce moment-là, plus personne ne s’intéressera aux avantages économiques, ni à l’argent.

Prédictions Bitcoin : passera-t-il en dessous de 10 000 $ ?

Nous avons effectué des analyses et avons constaté que les corrections de Bitcoin oscillent toujours entre 80 % et 90 %. Si nous prenons une baisse de 90 %, le prix de Bitcoin sera de 7 000 $. Ce scénario est possible, mais uniquement si les baleines manipulent les prix. Bitcoin a peu de chances de tomber à 10 000 $ ou moins. Il y a toujours une possibilité, mais si cela se produit, il s’agira probablement d’un stratagème pour que les “mains fortes” puissent arracher plus de BTC aux “mains faibles” (débutants sur le marché) qui liquideront leurs avoirs.

Alors que la Fed américaine resserre l’étau sur le marché boursier, Bitcoin pourrait tomber encore plus bas. Mais les zones inférieures à 20 000 $ sont idéales pour l’achat. Après le bear market, qui devrait durer jusqu’à la fin de cette année, un bull market commencera.

Chute de Bitcoin : conduira-t-elle à l’effondrement de l’ensemble du marché crypto ?

Les craintes d’un effondrement des marchés boursiers et crypto, dont nous avons déjà expliqué la corrélation, sont infondées, car l’effondrement survient spontanément, comme ce qui s’est produit lors de la crise des subprimes en 2008. Néanmoins, l’économie mondiale changera, ce qui affectera certainement Bitcoin et Ethereum.

Nous connaissons tous les projets comme Ripple (XRP) ou Binance Coin (BNB) et leurs ennuis juridiques avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis. Lorsqu’il a été épinglé par la SEC, le token BNB avait chuté en dessous de 200 $, mais il a rapidement rebondi.

Depuis 2020, la SEC mène une action en justice contre Ripple. Jusqu’à présent, on ne sait pas combien de temps durera leur bataille juridique, mais le prix du token est déjà tombé à moins de 1 $. 

Nous voyons ce type d’incidents avec toutes les cryptomonnaies, à l’exception de Bitcoin. En effet, chaque cryptomonnaie est liée à un fondateur. Bitcoin, en revanche, n’est lié à personne, ce qui en fait la cryptomonnaie la plus forte et la plus sûre.

95 % des cryptomonnaies sont des projets dont personne n’a besoin, mais qui sont gonflés par des influenceurs. Seuls 5 % des tokens apportent réellement des solutions à certains problèmes. Par conséquent, nous vous conseillons de garder Bitcoin et Ethereum comme actifs de base et de sélectionner très soigneusement les autres altcoins.

Si, par exemple, Bitcoin baisse de 30 %, les autres altcoins baisseront de 60 %, et certains d’entre eux pourraient ne pas survivre à cette chute. Si Bitcoin gagne 30 %, les altcoins grimperont de 60 à 80 %. Certes, ces actifs sont plus risqués, mais vous pouvez en tirer parti en suivant correctement les règles de gestion des risques.

Bitcoin

Les investisseurs perdront-ils confiance dans les actifs numériques ?

Disons les choses telles qu’elles sont : il y a des manipulateurs sur le marché. Nous ne savons pas qui ils sont, mais ce sont eux qui dirigent généralement le système financier mondial. À cause d’eux, les gens peuvent perdre confiance dans les altcoins.

Il est cependant impossible de perdre confiance en Bitcoin. Avec la flambée de l’inflation, garder votre argent en fiat s’avère très dangereux, surtout pour les personnes qui ont beaucoup d’argent. Bien sûr, ceux qui gardent 1 000 $ sous leur oreiller perdront également 8 % de leurs actifs à cause de l’inflation. Cependant, si vous avez plusieurs milliards de dollars, vous perdrez des millions. Les gens comprennent déjà que s’ils investissent dans Bitcoin aujourd’hui, ils resteront à flot d’ici cinq ans.

Prédictions Bitcoin : doit-on s’attendre à ce que BTC revienne à 35 000 $ ou plus et ETH à 3 000 $ ou plus ?

Lors du prochain bull market, nous nous attendons à ce que Bitcoin atteigne 100 000 $. Nous prédisons également une croissance significative pour Ethereum, car il s’agit de la plateforme sur laquelle la plupart des cryptomonnaies se lancent. Ceci dit, tout est question de temps.

Même actuellement, au moment où Bitcoin oscille autour de 20 000 dollars, la panique règne sur le marché. S’il baisse, les journaux useront et abuseront des titres comme “la cryptomonnaie va s’effondrer” et “tout n’était qu’une bulle”, etc. 

Pourquoi ? Tout simplement pour créer de la panique. Les gens commenceront à vendre et à accuser des pertes. De leur côté, les acheteurs continueront d’accumuler des BTC car ils savent très bien ce qu’ils font.

En 2021, Bitcoin a atteint 69 000 $. À l’époque, plusieurs analystes lui prédisaient un cours de 100 000 $. Il s’agissait déjà d’un bon signe pour faire marche arrière, car en fin de compte, tout cela a été fait pour que les gens achètent des BTC de la part de ceux qui les ont achetés à des prix bien inférieurs. Il s’agit donc d’un jeu entre de grands acteurs du marché qui savent ce qu’ils font. S’ils ne comprennent pas ce qui se passe sur le marché, les gens risquent d’être manipulés.

Que faut-il faire et ne pas faire pendant les périodes de forte volatilité ?

1. Ne suivez pas les médias.

2. Prenez le temps de tracer une stratégie de trading.

3. Pensez à l’investissement programmé (DCA) afin de limiter vos pertes et tirer parti de la volatilité du marché.

4. Gardez à l’esprit qu’à moins d’avoir de la chance, vous ne pouvez pas prédire le bottom du marché.

5. Évitez de vous dire que les cryptomonnaies se sont effondrées et qu’elles ne se redresseront jamais.

Par exemple, je n’ai investi que 30 % de mes fonds. Lorsque Bitcoin a atteint 17 000 $, j’en ai acheté 10 % supplémentaires. Quand il atteindra 15 000 $, j’en achèterai plus. Cette stratégie est plus rentable que d’investir tout ce que j’ai au moment où Bitcoin vaut 20 000 $. En effet, il y a une chance qu’il atteigne 10 000 $ ou même moins. Ceci est risqué – vous pourriez avoir du mal à supporter un tel stress.

Dire que Bitcoin s’est effondré est insensé. Les investisseurs commencent tout juste à découvrir le potentiel de Bitcoin. Cette cryptomonnaie est apparue après la crise de 2008 et elle constitue le premier outil à potentiel déflationniste du marché. Par conséquent, la confiance en elle augmente et nous pensons que l’avenir sera aux actifs numériques, à savoir Bitcoin.

À propos de l’auteur

Vladyslav Zadorozhniy est le fondateur de CryptoCrew, la plus grande communauté crypto éducative en Ukraine. L’objectif principal de l’équipe est de faire comprendre aux utilisateurs que les cryptomonnaies ne sont pas de “l’argent facile et rapide”, mais plutôt des connaissances, des compétences et des capacités. Actuellement, CryptoCrew compte 95 730 abonnés actifs sur Telegram et 12 000 abonnés sur YouTube.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article