Voir plus

Voyager Digital : de l’argent encaissé par le PDG questionne la véritable situation de la société

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Selon la CNBC, plusieurs millions de dollars ont été encaissés par le PDG de Voyager Digital.
  • La découverte de ces fonds questionne la légitimité de la gestion de la société.
  • Pendant ce temps, le spectre de la justice mandatée par les créanciers pourrait menacer l'entreprise.
  • promo

Voyager Digital continue les démarches consécutives à sa faillite et se fait plutôt discret. C’était sans compter sur la découverte d’anciennes rentrées d’argent qui ne présage rien de bon pour la suite des événements.

De nouveaux fonds mal utilisés par Voyager ?

La société Voyager, qui a récemment fait faillite, n’est pas dans les bonnes grâces du public. Malgré les dénonciations de Sam Bankman-Fried et la proposition d’un plan de redressement, tout va mal pour l’entreprise. Un nouveau scandale risque bien d’aggraver la situation.

Alors que Voyager commençait à entrevoir quelques problèmes de liquidité, les conséquences ont été rapides pour ses clients. Leurs fonds ont été confisqués puis gelés dans l’attente d’une amélioration. Un phénomène qui n’est pas arrivé au vu de l’effet domino provoqué par Three Arrows Capital et de l’effondrement des cryptomonnaies. Les clients sont donc restés dans l’attente, pensant que l’argent venait à manquer à l’entreprise. Il n’en était rien.

Selon la CNBC, l’équipe de Voyager était loin d’être ruinée. Sa situation était difficile, certes, mais l’argent n’était pas totalement absent. En effet, le PDG de l’entreprise aurait empoché 31 millions de dollars en vendant les parts de sa société. Si le pactole a été empoché plus d’un an avant la faillite de Voyager, il n’a pas été mis à contribution dans le remboursement des clients. Une grande question subsiste donc : que sont donc devenus ces millions de dollars ?

Il se pourrait que la somme ait été intégrée dans les quelques 676 million de dollars que Voyager Digital a prêtés à Three Arrows Capital. Quoi qu’il en soit, le questionnement reste là. La mauvaise gestion de cet argent récemment découvert ne fait qu’exacerber les inquiétudes des créanciers.

Bientôt un dénouement pour les créanciers ?

La découverte des mauvaises gestions successives continuent de ponctuer les affaires de faillites. Toutefois, la plaisanterie a assez duré pour les clients des sociétés déchues. En effet, les créanciers se tournent de plus en plus vers la justice pour obtenir le remboursement de leurs investissements.

Les clients de Celsius Network se sont ainsi réunis afin d’entamer une procédure judiciaire. Environ 300 créanciers lésés ont ainsi fait appel à un avocat. Celui-ci devrait les représenter et défendre leurs intérêts, dans l’objectif de clore ce chapitre au plus vite. A nouveau selon la CNBC, les motifs invoqués par les clients seraient, entre autres, l’incapacité de rembourser des dettes. L’impossibilité de payer son loyer ou des conséquences graves sur la santé mentale de clients ruinés par Voyager sont également listés.

Si le dénouement de cette affaire s’avère favorable, il se pourrait que les clients d’autres entreprises s’y mettent à leur tour. Voyager Digital n’est qu’une énième victime de l’hiver crypto mais elle devra alors répondre de ses actes et dédommager tous ceux dont il aura confisqué les fonds.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Laure-Elizabeth-Iacoucci.jpg
Laure Elizabeth Iacoucci
Laure Elizabeth Iacoucci est une journaliste expérimentée, comptant déjà plusieurs années d’expertise en rédaction, recherche et SEO. Son champ d’expertise s’étend de la blockchain à l’intelligence artificielle en passant par les régulations, la DeFi, les analyses de marché ainsi que toute forme de vulgarisation. Ses compétences rédactionnelles, sa maîtrise du SEO et son sens de l’investigation en font une professionnelle versatile et toujours prête à apporter un spectre complet de la crypto.
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé