La Maison Blanche va-t-elle durcir la régulation des cryptomonnaies après le scandale FTX ?

11 novembre 2022, 09:48 CET
Mis à jour par Matias Calderon
11 novembre 2022, 09:48 CET
EN BREF
  • La débâcle de FTX interpelle la maison blanche.
  • Les Etats-Unis pensent à implémenter une régulation plus dure contre les cryptomonnaies.
  • Le PDG de Coinbase considère tout cet écho de régulation contre les cryptos comme étant "insensé".
  • promo

Alors que dans son tout premier rapport sur les cryptomonnaies, la position de la Maison Blanche rassurait les investisseurs, la débâcle de l’exchange FTX a potentiellement modifier la situation. 

Durcir le ton contre les cryptomonnaies

Dans une conférence de presse tenue ce jeudi, un des journalistes a demandé à la porte parole de la Maison Blanche, Carine Jean Pierre, si son administration ne devrait pas avoir un regard beaucoup plus sévère contre les cryptomonnaies après le scandale autour de FTX. Cette dernière n’y est pas aller par quatre chemins:

“Les nouvelles les plus récentes soulignent ces préoccupations et mettent en évidence la nécessité d’une réglementation prudente concernant les cryptomonnaies”.

Carine Jean Pierre a également insisté sur le fait que son administration a toujours averti le public des risques associés aux investissements en cryptomonnaies. C’est pourquoi elle ajouté :

“Sans une surveillance appropriée des cryptomonnaies, celles-ci risquent de nuire aux Américains ordinaires”.

Bien avant la sortie de la Maison Blanche, des autorités étatiques se sont penchées sur l’affaire de FTX. Dans son intervention à l’émission Squawk Box, Gary Gensler le président de la Commission américaine des valeurs mobilières et des changes (SEC), a déclaré : 

“Nous devons protéger les investisseurs en cryptomonnaies”.

La pression des régulateurs : “ insensée” selon le PDG de Coinbase

Brian Armstrong s’est exprimé sur l’appel au durcissement de la régulation contre les cryptomonnaies après le crash de FTX. Pour ce dernier, ce changement est insensé car la majorité des activités de trading aux États-Unis se font à l’étranger. Il a par ailleurs précisé :

“Le problème est que la SEC n’a pas réussi à créer une clarté réglementaire ici aux États-Unis, de sorte que de nombreux investisseurs américains (et 95 % de l’activité commerciale) sont partis à l’étranger”.

Ainsi, le #1 de Coinbase considère tout cet écho de régulation contre les cryptos comme étant “insensé”. Quant au lanceur d’alerte Edward Snowden, il déclare que la maison blanche n’est qu’une bande de “serpents opportunistes“.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.