Voir plus

Crypto Africa : Le Kenya va lancer un système d’identification numérique

3 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le Kenya se prépare à lancer un système d'identification numérique en décembre, mettant en avant Maisha Namba pour les citoyens
  • Le système d'identification numérique vise à sécuriser les services gouvernementaux, les comptes bancaires et à réduire la fraude
  • promo

L’avenir du monde repose sur le numérique, et le Kenya semble pleinement conscient de cette réalité. En effet, le gouvernement a annoncé qu’il prévoit le lancement d’un système d’identification numérique à partir du mois de décembre.

Le Kenya va lancer un système d’identification numérique

Selon un article paru dans un journal local, le Kenya prévoit finalement de lancer son système d’identification numérique en décembre après deux mois de tests. Cette annonce a été faite par le président du pays lors de son discours lors de l’inauguration de l’usine East Africa Device Assembly Kenya à Athi River.

Le président a déclaré : « L’identification numérique, qui a été un problème majeur pour nous pendant très longtemps, est actuellement en mode de test pour les deux prochains mois. J’ai reçu l’assurance de la part de toutes les parties prenantes et des ministères concernés qu’en décembre, nous serons en mesure de lancer les identifiants numériques. »

En parallèle du système d’identification numérique, le gouvernement mettra en place un système de numéro d’identification personnel unique attribué aux citoyens kényans dès leur enregistrement, généralement à la naissance, appelé Maisha Namba. Maisha Namba aura un double rôle pour les nouveau-nés : initialement, il servira de numéro de certificat de naissance, simplifiant leur inscription dans les établissements éducatifs et auprès du NHIF. À l’âge de 18 ans, il se transformera de manière transparente en leur numéro d’identification officiel.

De plus, il servira également de code PIN, leur donnant accès à une large gamme de services gouvernementaux tout au long de leur vie.

Le Kenya brade le projet crypto Worldcoin

On semble maintenant comprendre les raison de l’agitation considérable autour du projet d’identification de Sam Altman, Worldcoin, au Kenya. En effet, il convient de se rappeler qu’au mois d’août, le ministre de l’Intérieur du pays avait annoncé que les autorités allaient lancer une enquête sur le projet afin d’évaluer sa légitimité et son engagement envers le principe de protection des données. Les autorités avaient même temporairement suspendu les opérations de Worldcoin dans le pays.

Le système d’identification numérique mis en place montre que le pays n’a pas l’intention de confier les données d’identité de ses citoyens à une entreprise privée. Julius Bitok, Secrétaire Principal des Services d’Immigration et de Citoyenneté, expliquait en août :

“Le système d’identification numérique fournira aux Kényans un moyen sûr et fiable de vérifier leur identité à diverses fins, notamment l’accès aux services gouvernementaux, l’ouverture de comptes bancaires et les déplacements […] Il contribuera également à réduire la fraude et la corruption, ainsi qu’à améliorer l’efficacité.”

Morale de l’histoire : L’Afrique a peut-être mieux compris que l’Europe la force de la crypto.

Les meilleures plateformes de cryptos | Mars 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

TCPMHRYSU-U0351LGCF52-10a4046cf375-512.png
Samuel Cange
Samuel Cange est un rédacteur crypto expérimenté avec un master en économie de l'Université de Namur (Unamur). Il a commencé à travailler en tant que rédacteur crypto en 2020, ce qui lui a permis d'acquérir une connaissance approfondie du marché des cryptomonnaies ainsi que de l'industrie de la blockchain en général. En dehors de son travail en tant que rédacteur, Samuel participe activement à la vulgarisation des cryptomonnaies sur les réseaux sociaux. Il possède un compte Facebook privé...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé