Voir plus

Qu’est-ce que Worldcoin ?

11 mins
Par Ayotomiwa Oladotun
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

Et si on vous disait que vous pouvez gagner de la crypto contre un scan de votre iris ? Eh bien, c’est exactement ce que propose Worldcoin, un projet lancé il y a quelques semaines par le fondateur d’OpenAI, la maison-mère de ChatGPT.

Si certains ont déjà succombé aux promesses alléchantes du projet, d’autres le voient comme un scénario sorti tout droit d’un film de science-fiction. Alors, qu’est-ce que Worldcoin (WLD) ? Comment fonctionne-t-il ? Et pourquoi suscite-t-il autant d’intérêt ? Réponses.

Worldcoin, c’est quoi au juste ?

Worldcoin est tout simplement une plateforme crypto qui vous donne un passeport numérique en contrepartie d’un scan de votre iris. Le tout sans vous demander vos informations personnelles, ni exiger un processus KYC.

Sur son site web officiel, Worldcoin se présente comme un projet qui “vise à créer le plus grand réseau identitaire au monde”. Jusqu’à présent, plus de deux millions de personnes ont rejoint la plateforme. Celle-ci utilise ce que l’on appelle des “Orbs”, des sphères métalliques dotées de capteurs qui permettent de scanner les iris. Ces Orbs sont disponibles dans plus de 30 villes à travers le monde.

worldcoin
Transactions Worldcoin : Dune Analytics

En seulement quelques secondes, l’Orb crée un passeport unique pour les utilisateurs. Immédiatement après, ces derniers reçoivent des tokens appelés WLD. Notez toutefois que vous n’avez pas besoin de fournir vos informations personnelles pour vous inscrire sur la plateforme. En effet, l’application Worldcoin peut être considérée comme un wallet crypto non-custodial entièrement contrôlé par l’utilisateur.

En plus des passeports numériques et des récompenses, Worldcoin plaide pour la mise en place d’un revenu de base universel (Universal Basic Income ou UBI). Pour récapituler, le projet tourne autour de quatre axes majeurs, à savoir : 

1. World App

L’application Worldcoin est un portefeuille crypto compatible avec un large éventail de tokens ERC-20, notamment WLD, la crypto native du projet. Selon les fondateurs du projet, ce wallet permet aux utilisateurs de stocker leurs crypto actifs en toute sécurité.

2. World ID

World ID est un “identifiant anonyme” qui relie l’identité numérique d’une personne à son identité réelle. Celui-ci est créé par le scanneur qui scanne l’iris des utilisateurs pour prouver qu’ils sont des “êtres humains uniques”. Autre point intéressant, le World ID change en fonction de la forme de l’iris de l’utilisateur, ce qui en fait un identifiant unique. 

3. La preuve de personnalité

L’équipe Worldcoin a inventé un concept nommé “preuve de personnalité”. En utilisant le World ID et un scan de l’iris, la preuve de personnalité permet de vérifier “l’authenticité” d’un individu sur Internet. L’objectif est de faire la distinction entre les vrais humains et les personnages générés par l’IA.

4. Le revenu de base universel (UBI)

L’un des principaux objectifs de Worldcoin est de distribuer sa cryptomonnaie à tout un chacun. À long terme, la crypto WLD sera utilisée pour diverses transactions et interactions au sein de l’écosystème World App.

De même, le projet veut utiliser l’intelligence artificielle pour mettre en place un revenu de base universel. En termes simples, le revenu de base universel, ou UBI, est une somme d’argent versée aux membres d’une communauté sur une base individuelle, de façon inconditionnelle et sans contrepartie.

Qui a créé Worldcoin ?

Worldcoin est le fruit d’une collaboration entre Sam Altman, le cofondateur d’OpenAI, Max Novenstern, philosophe, et Alex Blania, physicien. Alors que Sam Altman est le président du projet, Alex Blania en est le PDG.

Avant de créer Worldcoin et OpenAI, Sam Altman dirigeait Y Combinator, une plateforme spécialisée dans l’incubation de startups. Il a également occupé le poste de PDG de Reddit pendant une brève période. 

De son côté, Alex Blania est le cofondateur de Tools for Humanity, une organisation technologique qui joue un rôle central dans le développement de Worldcoin.

Après une phase de développement qui a duré trois ans, Worldcoin a obtenu un financement d’environ 100 millions de dollars. Le projet a gagné la confiance de plusieurs investisseurs, notamment Andreessen Horowitz et Khosla Ventures. Son lancement officiel a eu lieu le 24 juillet 2023.

“Si tout se passe comme prévu, nous pensons que Worldcoin pourrait considérablement augmenter les opportunités économiques et offrir une solution fiable pour distinguer les humains de l’IA tout en préservant la confidentialité. De même, le projet pourrait ouvrir la voie à un système UBI financé par l’IA.

Worldcoin offre une identité numérique qui préserve la confidentialité (World ID) et, lorsque les lois le permettent, une monnaie numérique (WLD) distribuée à tout le monde. Nous espérons que les pays comme les États-Unis, où le cadre réglementaire est encore flou,  prennent des mesures pour permettre aux gens de bénéficier de ces avantages”.

Source : billet de blog rédigé par Sam Altman et Alex Blania

Comment fonctionne Worldcoin ?

worldcoin
World App : Google Play

1. Téléchargez World App 

Pour créer un compte Worldcoin, il vous suffit de télécharger l’application World App sur la plateforme Tools for Humanity. Vous aurez ensuite accès à un portefeuille numérique compatible avec plusieurs monnaies numériques et fiduciaires, ainsi que des stablecoins.

2. Créez votre World ID

En autorisant Worldcoin à scanner votre iris, vous obtenez un passeport numérique mondial que vous pouvez utiliser sur diverses applications. Pour recevoir des jetons Worldcoin gratuits, vous devrez toutefois visiter un opérateur Worldcoin pour vérifier votre identité à l’aide d’un Orb.

3. Réclamez vos récompenses

Une fois votre identité vérifiée, consultez World App pour en savoir plus sur les récompenses et participer aux airdrops. Le projet envisage également de mettre en place un système qui permettra aux utilisateurs des pays éligibles d’obtenir des jetons WLD en utilisant leurs passeports numériques.

Quels sont les avantages de Worldcoin ?

  • Inclusion des communautés mal desservies : dans les pays en voie de développement, les populations n’ont souvent pas accès aux méthodes traditionnelles de vérification d’identité. Ainsi, le passeport numérique proposé par Worldcoin pourrait donner aux habitants de ces pays un moyen de participer à l’économie numérique et d’accéder aux services financiers.
  • Protection contre l’usurpation d’identité : la preuve de personnalité peut aider les utilisateurs à se protéger contre l’usurpation d’identité et la fraude. Ainsi, la technologie de Worldcoin pourrait fournir une couche de sécurité supplémentaire pour les transactions financières.
  • Inclusion financière : si Worldcoin parvient à devenir un réseau mondial open source, il pourrait favoriser l’inclusion financière des personnes non bancarisées ou sous-bancarisées. Ce, en leur donnant accès à un réseau de paiement sécurisé et efficace.
  • Revenu de base universel (UBI) : certes, Worldcoin a encore un très long chemin à parcourir pour créer un système UBI. Néanmoins, si le projet tient ses promesses, il pourrait offrir un filet de sécurité aux individus ayant des difficultés financières.
  • Impact socio-économique : le projet pourrait contribuer à autonomiser les populations défavorisées en leur donnant accès à une nouvelle forme de richesse numérique.

Scan de l’iris, comment ça marche ?

Worldcoin

Le système d’identification numérique de Worldcoin utilise une technologie innovante pour scanner les iris des utilisateurs. L’iris, qui est la partie colorée de votre œil, est unique à chaque personne, ce qui en fait un excellent moyen d’identification. Comme expliqué plus haut, le scan est effectué par un appareil appelé “Orb”.

L’Orb, qui a la taille d’une boule de bowling, est doté d’une coque chromée qui ralentit sa détérioration au fil du temps. L’appareil utilise des caméras infrarouges, des capteurs et des réseaux neuronaux basés sur l’IA. 

Malgré sa petite taille, le développement de l’appareil peut coûter jusqu’à 50 millions de dollars. Worldcoin a installé plus de 370 de ces appareils dans le monde, et le succès du projet dépendra du nombre de personnes qui les utilisent. Les opérateurs qui manipulent ces appareils ont reçu une formation spéciale pour scanner les iris des utilisateurs.

Pour récapituler, dès que l’Orb scanne votre iris, il vous crée un passeport numérique unique. Celui-ci est connecté au réseau Layer 2 Optimism à l’aide d’un code QR créé par World App.

Quels sont les risques liés à Worldcoin ?

Bien que le concept d’identité numérique décentralisée semble prometteur, il soulève inévitablement des inquiétudes en matière de confidentialité et de sécurité des données. En effet, l’approche de Worldcoin en matière de vérification d’identité présente de nombreux risques.

La collecte et le stockage de données

Initialement, le projet collectait les scans d’iris à des fins de recherche et de formation. Désormais, les utilisateurs ont la possibilité de refuser que leurs scans soient soumis à des analyses. Cependant, plusieurs questions se posent quant au traitement réel de ces données et les modalités de leur stockage. En effet, le système utilisé par World App n’est pas open source, ce qui soulève des inquiétudes quant à la sécurité et à la confidentialité des données.

Le risque d’atteinte à la vie privée

Le système de Worldcoin, qui est basé sur le hachage, garantit un certain degré de confidentialité. Néanmoins, les choses deviennent problématiques lorsque les détenteurs d’un World ID effectuent des transactions sur des exchanges crypto qui nécessitent un processus Know Your Customer (KYC). 

Le problème de la centralisation

La fondation Worldcoin contrôle les smart contracts du projet via un portefeuille multi-signature. Cet aspect centralisé contredit la vision du projet, qui plaide pour “un réseau identitaire décentralisé”. De plus, la nature du projet l’expose à des risques réglementaires, ce qui pourrait entraver son développement. 

La fiabilité du matériel

Le succès du scan de l’iris dépend entièrement de la précision et de la fiabilité de l’Orb. Ainsi, tout dysfonctionnement matériel risque de fausser les résultats des scans. De même, certains facteurs externes, comme les tensions géopolitiques et les problèmes de chaîne d’approvisionnement pourraient avoir un impact sur la fabrication et la distribution de ces appareils.

Les déboires judiciaires de Worldcoin

De nombreux pays, notamment la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Espagne ont lancé des enquêtes sur Worldcoin. Ces enquêtes visent à évaluer les mécanismes utilisés par la plateforme pour collecter des données, les conditions d’utilisation et les modalités de stockage et de protection des données. 

Notons par ailleurs que les dirigeants du projet sont toujours en pourparlers avec l’Autorité allemande de protection des données (DPA). En réponse à une demande d’informations de son homologue française, la DPA surveille de près les activités de Worldcoin en Bavière, un État allemand où le projet gère les données des utilisateurs européens.

De plus, le projet fait également l’objet d’une enquête de l’Autorité fédérale allemande de surveillance financière (BaFin). Depuis août 2023, les organismes de réglementation du monde entier examinent de près la conformité de Worldcoin aux normes nationales et internationales.

Worldcoin, un projet qui inquiète

Worldcoin

Le gouvernement américain a été le premier à empêcher ses citoyens de participer à la plateforme de Sam Altman. En plus de ses problèmes réglementaires, le projet suscite d’autres inquiétudes. Contrairement à ce qu’il prétend, World App n’a rien d’un projet décentralisé, car les données des utilisateurs sont entièrement contrôlées par la Fondation Worldcoin.

“Nous avons absolument besoin d’un système d’identité numérique et Worldcoin peut constituer une solution. Il y aura certainement d’autres solutions. Mais, la prochaine étape consiste à créer une version entièrement décentralisée (avec des preuves à divulgation nulle de connaissance). Néanmoins, tout comme les CBDC, Worldcoin est un autre exemple de la façon dont la blockchain peut changer le monde.

En conséquence, le débat portera sur la centralisation et la décentralisation. Nos éléments physiques seront centralisés et nos éléments numériques seront principalement décentralisés”.

Raoul Pal : Twitter

Qu’est-ce que la crypto Worldcoin (WLD) ?

Comme vous l’aurez compris, l’écosystème Worldcoin tourne autour de la crypto WLD, un token ERC-20 basé sur le réseau Ethereum. Sans surprise, le prix de Worldcoin a connu une forte hausse depuis son listing sur Binance. Fin août 2023, le token se négociait à 1,43 $. Son offre totale est plafonnée à 10 milliards de pièces, tandis que son offre en circulation s’élève à 126,77 millions.

Distribution et utilité

Environ 75 % des jetons WLD seront alloués à la communauté et à la Fondation Worldcoin. Selon les dirigeants du projet, cette distribution vise à rendre la gouvernance aussi décentralisée que possible. 

L’équipe de développement, Tools for Humanity (TFH) et les premiers contributeurs recevront 9,8 % de l’offre totale. De leur côté, les investisseurs qui ont participé à la phase de pré-lancement du projet recevront 13,5 % de la quantité totale des tokens. 

La crypto Worldcoin donne des droits de vote à tous ses détenteurs. Son offre totale, qui est fixée à 10 milliards de pièces, correspond à la population mondiale. 

Contrairement aux projets qui donnent des droits de vote en fonction de la quantité de tokens détenus par les utilisateurs, Worldcoin octroie les mêmes droits de vote à tous ses membres. En d’autres termes, un utilisateur qui détient 2 WLD a les mêmes droits de vote qu’un utilisateur qui possède 2 000 WLD.

Notons par ailleurs que la crypto Worldcoin dispose d’un calendrier de vesting qui vise à libérer progressivement de nouveaux tokens. Bien que WLD puisse être utilisé à diverses fins au sein de l’écosystème Worldcoin, son succès dépendra de son adoption et de son utilité dans le monde réel.

Quels sont les wallets compatibles avec la crypto WLD ?

Les utilisateurs de la crypto Worldcoin peuvent l’échanger via l’application World App ou via d’autres portefeuilles compatibles. Le token est compatible à la fois avec des wallets crypto matériels et logiciels (cold et hot wallets).

Pour une sécurité optimale, nous vous recommandons d’opter pour des cold wallets, comme Ledger ou Trezor, qui vous permettront de stocker vos cryptomonnaies en toute sécurité.

Cela dit, la crypto WLD est également compatible avec plusieurs autres portefeuilles, notamment Trust Wallet, Ambire Wallet, Atomic Wallet, Binance Chain Wallet, Coinomi, etc.

Quel avenir pour Worldcoin ?

C’est indéniable, Worldcoin marque une étape importante dans le domaine de l’identité numérique et des cryptomonnaies. Lancé il y a à peine quelques semaines, le projet a déjà séduit des milliers d’utilisateurs. Cependant, même si la vision du projet s’aligne sur les principes fondamentaux de la blockchain, elle soulève d’importantes préoccupations en matière de confidentialité.

Pour atteindre ses objectifs, Worldcoin doit essayer de trouver un juste équilibre entre la décentralisation, la transparence et la conformité réglementaire. En attendant, nous vous conseillons de faire preuve de prudence et de ne jamais confier vos données personnelles à une plateforme dont vous ne comprenez pas le fonctionnement.

Foire aux questions (FAQ)

Comment fonctionne Worldcoin ?

Peut-on faire confiance à Worldcoin ?

Worldcoin est-il une cryptomonnaie ?

Comment gagner la crypto Worldcoin ?

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, le contenu éducatif de ce site est proposé de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. BeInCrypto a pour priorité de fournir des informations de haute qualité, en consacrant du temps à la recherche et à la création d'un contenu informatif pour les lecteurs. Bien que des partenaires puissent récompenser l'entreprise avec des commissions pour des placements dans les articles, ces commissions n'influencent pas le processus de création de contenu impartial, honnête et utile. Toute action entreprise par le lecteur sur la base de ces informations se fait strictement à ses propres risques.

wpua-150x150.png
Fatima-Zahra C
Diplômée de Toulouse Business School, Fatima-Zahra a entamé sa carrière en tant que consultante chez Deloitte, avant de se reconvertir dans la presse économique et fintech. En plus de son travail de journaliste, Fatima-Zahra a géré les relations presse de plusieurs cabinets d’avocats à Paris, Londres et Casablanca. Tombée sous le charme des cryptomonnaies en 2021, elle a travaillé en tant que traductrice chez BeInCrypto de 2021 à 2023. Ses sujets d’expertise : Cryptomonnaies, Finance...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé