Coinbase est autorisé à offrir des services de garde de cryptomonnaies en Allemagne

Partager l’article
EN BREF
  • Coinbase a reçu l'autorisation de la BaFin de proposer des services de garde de cryptomonnaies en Allemagne.

  • L'approbation de la BaFin arrive une semaine après que le Japon ait également autorisé Coinbase à opérer dans le pays.

  • Pendant ce temps, Binance continue à se débattre avec les régulateurs d'Allemagne, du Japon et surtout du Royaume-Uni.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Coinbase est le tout premier exchange à obtenir une licence de dépositaire de cryptomonnaies de la BaFin, selon une mise à jour des réglementations.

Sponsorisé



Sponsorisé

Le régulateur allemand a annoncé que Coinbase Inc. a reçu l’autorisation de commencer à offrir des services liés aux cryptomonnaies dans le pays. L’autorisation de l’autorité fédérale de surveillance financière (BaFin) est une autre bonne nouvelle pour Coinbase, qui a d’abord été acceptée sur le marché japonais la semaine dernière par la FSA. Coinbase a maintenant l’approbation du principal organisme de réglementation de deux nouveaux pays pour agir en tant que dépositaire pour d’autres entreprises et services de cryptomonnaie.

La société basée dans le Delaware a connu une expansion rapide depuis sa cotation au Nasdaq plus tôt en 2021. Cette expansion inclut le fait d’être le premier exchange à entrer dans l’industrie des fonds de pension américains après un récent partenariat avec ForUsAll.

Sponsorisé



Sponsorisé

Coinbase se porte comme un charme tandis que Binance se débat avec les régulateurs

Alors que Coinbase continue de remporter des victoires auprès des régulateurs, son concurrent Binance a essuyé de nombreuses restrictions récemment. Par coïncidence, juste au moment où Coinbase était approuvé au Japon, Binance se trouvait menacé par les mêmes régulateurs.

De même, Binance a ses antécédents avec la BaFin, qui a averti les investisseurs de possibles violations des lois sur les valeurs mobilières par l’exchange.

Le matin de ce 28 juin, les nouvelles ont été encore plus dures, car il a été annoncé que Binance s’est vu interdit d’offrir ses services au Royaume-Uni. Cette annonce fait suite à une récente déclaration de la Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni. Selon la FCA, la société Binance Markets Limited n’est pas autorisée à effectuer des opérations réglementaires au Royaume-Uni, car elle n’avait pas la licence appropriée pour le faire.

Tout comme les autorités allemandes, la FCA a également mis en garde les consommateurs de Binance et fait savoir que Binance Markets n’était pas autorisé à effectuer des transactions sans le consentement écrit de la FCA. Bien que Binance reste le plus grand acteur du secteur crypto, le vent tourne clairement en faveur de Coinbase pour ce qui est de gagner la confiance des régulateurs.

Binance a fait valoir que Binance Markets (BML) était un organisme distinct de Binance et qu’il n’avait même pas lancé son activité au Royaume-Uni.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Matthew De Saro est un journaliste et une personnalité médiatique spécialisée dans le sport, les jeux d'argent et les statistiques. Avant de rejoindre BeInCrypto, son travail a été présenté sur Fansided, Forbes et OutKick. Grâce à sa formation en analyse statistique et à sa passion pour l'écriture, il adopte une approche originale pour rendre compte de l'actualité.

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous