Europe : utilisation des cryptomonnaies pour les paiements transfrontaliers d’ici 2024

Partager l’article
EN BREF
  • D'après de nouveaux documents, l'U.E. a pour projet d'incorporer les cryptomonnaies dans les paiements transfrontaliers d'ici 2024.

  • Cette structure en développement inclura l'intégration de paiements crypto ainsi qu'un système de gestion de risques.

  • Avec une prévalence des paiements en espèces de 78%, l'U.E. voudrait que les paiements sans espèces deviennent la nouvelle normalité d'ici 2024.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Deux nouveaux documents de l’Union européenne ont proposé un délai de quatre ans pour l’intégration des actifs crypto dans l’infrastructure de paiement de l’U.E. Dans ces documents, il est prévu que la Commission européenne propose une loi pour éliminer les problèmes de régulation. Si nécessaire, elle créera une nouvelle réglementation pour l’adoption des cryptomonnaies dans l’Union européenne.



L’Union européenne va introduire un régime de crypto-actifs d’ici 2024, selon des documents de l’U.E.

De nouvelles règles une plus grande clarté réglementaire

Selon Reuters, la Commission européenne (CE) est particulièrement désireuse de poursuivre l’adoption des cryptomonnaies. En effet, les mesures de confinement de la pandémie ont mis en évidence un point d’échec dans l’ordre actuel des paiements en espèces. À cette fin, la CE estime que le passage aux paiements instantanés est désormais une priorité.

Pour y parvenir, selon le rapport de Reuters, la CE présentera un projet de législation qui fournira un cadre réglementaire complet pour la technologie des grands registres distribués (DLT). La législation proposée comblera également les lacunes réglementaires des cryptomonnaies dans le droit communautaire, là où elles peuvent apparaître.

Dans un extrait du document cité sur Reuters, on lit :

D’ici 2024, l’UE devrait mettre en place un cadre global permettant l’adoption de la technologie des grands registres distribués et des actifs crypto dans le secteur financier. Elle devrait également s’attaquer aux risques associés à ces technologies. D’ici 2024, le principe du passeport et d’un guichet unique de délivrance des licences devrait s’appliquer dans tous les domaines qui présentent un fort potentiel pour la finance numérique.

Une ambition croissante pour les paiements numériques européens

Le rapport mentionne que la CE a l’intention d’intégrer le nouvel ensemble de règlements dans son cadre paneuropéen préexistant : “même risque, mêmes règles, même réglementation”. Ce faisant, le rapport indique que d’ici quatre ans, les clients devraient être en mesure d’accéder immédiatement aux moyens de paiement numériques instantanés, une fois les contrôles anti-blanchiment d’argent et de connaissance du client effectués.

Dans le cadre du programme de réglementation des cryptomonnaies, le rapport indique que la CE surveillera également les coûts de transaction des clients pour s’assurer qu’ils ne dépassent pas ceux des transferts réguliers.

On se souviendra qu’au début de l’année 2020, un consortium de 16 banques européennes avait annoncé un partenariat pour un système de paiement européen développé en interne et qui serait opérationnel d’ici 2022. Ce système était censé offrir une alternative aux géants américains VISA et Mastercard.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

I first got into crypto at the University of Hull in 2010 when my friend Jacky and I ironically bought a few bitcoin thinking of it as some kind of internet-joke-thing. We both got rid of it soon after, but while I totally forgot about it and focused on building a career in television, he kept an eye on the crypto scene and a few years later back home in Hong Kong, he made a small fortune investing in Ethereum. That showed me! These days in addition to my writing and television career, I am now a busy crypto advocate because I believe cryptocurrencies and blockchain technology are a key driver of Nigeria's technological transformation, contributing in no small measure to Africa's unique leapfrogging phenomenon. <a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR