Meta met officiellement fin à l’interdiction des annonces publicitaires crypto

Partager l’article
EN BREF
  • Meta (anciennement Facebook) a annoncé une nouvelle politique concernant les annonces publicitaires liées aux cryptomonnaies.

  • La plateforme de réseaux sociaux a fait passer le nombre de licences acceptées de 3 à 27.

  • Ce changement a lieu alors que la société se prépare à travailler sur un projet de metaverse.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La société Meta (anciennement Facebook) a annoncé une nouvelle politique concernant les publicités liées aux cryptomonnaies sur sa plateforme, mettant ainsi fin à l’interdiction qu’elle avait précédemment mise en place pour ces annonces publicitaires. La maturité du marché et les mesures réglementaires sont les principales raisons de ce changement.

Meta a enfin levé son interdiction des publicités sur les cryptomonnaies, ce au travers de l’élargissement des licences réglementaires acceptées par la société. Le nombre de licences que Meta accepte désormais est de 27, contre trois auparavant. L’interdiction de publicité crypto avait été promulguée lorsque l’entreprise était encore connue sous le nom de Facebook.

Dans l’article intitulé “Expanding Eligibility to Run Ads About Cryptocurrency” [L’extension de l’admissibilité des publicités sur les cryptomonnaies], l’entreprise explique comment la maturité accrue du marché et les mesures réglementaires l’ont convaincue de revenir sur sa position.

Avant la nouvelle politique, les entreprises devaient soumettre une demande contenant des informations telles que les licences obtenues et des informations publiques sur l’entreprise concernée.

La communauté des cryptomonnaies a certainement des griefs contre Meta, tant pour ses actions en tant que société de réseaux sociaux que pour ses incursions au sein du domaine crypto. Cependant, la levée de l’interdiction fera certainement des heureux, car elle devrait accroître l’exposition du public à ce marché.

Cela dit, cette exposition accrue constitue en quelque sorte une arme à double tranchant. En effet, les campagnes de marketing pourront utiliser la grande base d’utilisateurs de la plateforme, mais on peut se demander si des individus ou des groupes malhonnêtes ne profiteront pas du manque de connaissance du grand public concernant l’espace crypto. Plusieurs escroqueries ont déjà utilisé la plateforme pour attirer dans leurs filets ces personnes mal informées.

Cependant, le marché crypto a depuis parcouru un long chemin, et la surveillance accrue des géants de la technologie et des régulateurs devrait réduire ce risque d’escroqueries. Facebook se prépare même à un projet de metaverse, ce qui a naturellement attiré les gros titres au sein de l’espace crypto comme en dehors de ce dernier.

Comment se porte la cryptomonnaie Diem de Meta ?

Diem, le projet de stablecoin sur lequel Meta travaille depuis plus d’un an, semble connaître une certaine période creuse. Certains rapports indiquent que l’entreprise lancera l’actif d’ici la fin de l’année. Cependant, des rapports plus récents ne se montrent pas aussi optimistes.

David Marcus, responsable du projet de cryptomonnaie de Meta, a notamment annoncé qu’il quitterait la société d’ici la fin de l’année. Des sénateurs démocrates des États-Unis ont également demandé à Meta de mettre fin à son projet pilote de portefeuille, intitulé Novi.

Alors que Diem semble en passe d’être relégué aux oubliettes, Meta se prépare à s’attaquer au metaverse. L’annonce de l’entreprise a notamment suscité une frénésie du marché pour des projets connexes, tels que Decentraland et The Sandbox.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rahul Nambiampurath is an India-based Digital Marketer who got attracted to Bitcoin and the blockchain in 2014. Ever since, he's been an active member of the community. He has a Masters degree in Finance. <a href="mailto:[email protected]">Email me!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous

Gagnez jusqu’à 10 000 USD chaque semaine avec l’AMM + Arena de CoinFLEX !

Gagnez dès maintenant