67% des banques centrales étudient le lancement d’une CBDC

Partager l’article
EN BREF
  • 67% des banques centrales dans le monde étudient le lancement d’une CBDC.

  • Les banques centrales restent sceptiques sur les cryptomonnaies telles que Bitcoin (BTC).

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Banque des règlements internationaux (BRI), dont le siège est à Bâle, a publié mercredi un rapport qui présente la position des banques centrales à l’égard des CBDC et des cryptomonnaies



Enquête de la BRI

L’enquête révèle que les deux tiers des banques centrales étudient les monnaies numériques de banque centrale (CBDC) et les stablecoins. Toutefois, la majorité des recherches n’en sont qu’à leurs débuts.

L’institution bancaire a reçu des réponses de 65 banques centrales, qui représentent 72 % de la population mondiale et 91 % de la production économique mondiale.



La plupart des banques centrales étudient actuellement les arguments en faveur des CBDC.

Toutefois, malgré cet intérêt, le déploiement généralisé de CBDC semble « encore loin », indique le rapport d’enquête.

La BRI travaille actuellement à la création d’une plateforme de règlement pour les CBDC. Les premiers essais devraient commencer dans le courant de l’année.

Avis sur les cryptomonnaies

En parallèle, les banques centrales restent sceptiques à l’égard des cryptomonnaies historiques comme le Bitcoin et l’Ether (ETH). La BRI a même cité la récente hausse de 2020 pour qualifier les cryptomonnaies de « hautement spéculatives ».

En ce qui concerne les cryptomonnaies, les banques centrales continuent de les considérer comme des produits de niche sans utilisation généralisée comme moyen de paiement.

Nous pouvons également lire dans le rapport :

« Inversement, l’évolution des stablecoins est surveillée de près étant donné leur potentiel d’adoption rapide par les consommateurs ».

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédacteur freelance basé à Paris et Zagreb. Je suis engagé dans l’écosystème blockchain depuis 2017. Je m'intéresse particulièrement au Bitcoin et à la finance décentralisée.

SUIVRE CET AUTEUR