Bitcoin btc
$ usd
Nouvelles

Finalement, les cryptomonnaies pourraient bénéficier de la même régulation dans le monde entier

2 mins
Mis à jour par Matias Calderon

EN BREF

  • Une organisation spéciale va être créée afin de mettre en place une régulation mondiale des cryptomonnaies.
  • Néanmoins, tout reste à faire et l'écriture du texte risque de soulever quelques conflits au sein de certains pays.
  • promo

Alors que les grandes puissances préparent encore de quoi réguler les cryptomonnaies, l’avènement d’un organisme global pourrait venir changer la donne.

Plus aucune échappatoire pour les cryptomonnaies

Bien que les régulations ne soient pas toujours synonymes d’emprisonnement, les pays qui jouent sur une position favorable pour attirer les investisseurs risquent de devoir revoir leur fonctionnement. En effet, il semblerait que l’appel de la Banque Centrale Européenne à une régulation globale des cryptomonnaies ait été entendu.

Si l’on savait déjà que l’Union Européenne et les Etats-Unis étaient sur la même longueur d’onde concernant les régulations, l’annonce d’un organisme mondial mis en place pour réguler les cryptomonnaies autour du globe confirme que les différents pays peuvent collaborer. Lors d’une conférence organisée par le Forum Officiel des Institutions Monétaires et Financières, le directeur général de l’Organisation Internationale des Commissions de Valeurs, Ashley Alder, a en effet annoncé que la mise en place d’un cadre global autour des monnaies numériques était l’une des urgences de l’année, avec la Covid-19 et la lutte pour le climat.

Alors que les banques mondiales, portées par la peur de perdre leur monopole, font la course avec les stablecoins, l’effondrement récent des cryptomonnaies représentent une nouvelle occasion de se pencher sur les problématiques amenées par l’industrie. La volatilité et la perte d’argent des investisseurs, qui représentaient jusque-là les principales motivations pour réguler la crypto sphère, sont devenues réalité et ont permis aux régulateurs de tirer à nouveau la sonnette d’alarme.

Afin de régler la situation au plus vite, l’organisation de régulation mondiale des cryptomonnaies va ouvrir ses portes au cours de l’année 2023.

Néanmoins, une régulation internationale pas facile à mettre en place

Malgré l’ouverture prochaine de cet organisme très attendu, il faut s’attendre à ce que les régulations mettent du temps avant de se mettre en place. En effet, pour pouvoir mettre le monde entier sous leur coupe, les régulateurs devront faire des concessions et arriver à jongler entre les différents dispositifs mis en place au sein des pays. Cela n’est pas une mince affaire puisque chaque territoire occupe une position différente ; alors que la France reste hésitante et punitive, l’Allemagne se démarque par sa fiscalisation favorable aux cryptomonnaies. Quant aux pays très avancés sur la questions, tels que le Salvador et le Royaume-Uni, ils devront trouver un terrain d’entente pour ne pas être pénalisés par de nouvelles lois. Il ne sera donc pas aisé de trouver une régulation qui sera égale pour tout le monde. Selon Ashley Alder, cette dernière serait créée en suivant le modèle de celles généralement adoptées par le G20. Les grandes puissances pourraient donc être avantagées aux dépens de territoires moins développés.

Le temps que l’organisation se mette en place, chacun aura avancé de son côté et la globalisation risque d’être difficile pour les pays vétérans qui ont réussi à s’approprier la popularité de la crypto à travers leurs propres textes. Les acteurs du secteurs restent également sceptiques concernant la véritable réussite d’une régulations globale, tant les efforts à déployer seront grands.
Cependant, si ceux-ci viennent à payer, la cryptomonnaie pourrait profiter d’un nouvel essor puisque son utilisation pour le commerce serait facilité et que la crypto criminalité pourrait être plus facilement combattue.

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Sponsorisé
Sponsorisé