Voir plus

Tornado Cash se défend contre la pluie d’accusations contre ses services

2 mins
Mis à jour par Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Le cofondateur de Tornado Cash, Roman Storm, a déposé une demande de rejet des accusations de blanchiment d'argent et de complot avec la Corée du Nord.
  • M. Storm maintient que Tornado Cash a été conçu comme un outil de protection de la vie privée.
  • L'affaire de Tornado Cash ravive le débat en cours sur la confidentialité des crypto, la réglementation et l'étendue de la responsabilité des développeurs.
  • promo

Roman Storm, cofondateur du service de mixeur crypto Tornado Cash, a vigoureusement nié les accusations de blanchiment d’argent et de conspiration avec la Corée du Nord portées contre son entreprise. 

Le vendredi 29 mars 2024, l’équipe juridique de Roman Storm a déposé une requête en irrecevabilité, y soutenant que M. Storm, en tant que fondateur, a conçu Tornado Cash comme un outil de protection de la vie privée et qu’il n’est pas responsable d’un potentiel mauvais usage.

L’utilisation de Tornado Cash par le Lazarus Group est inévitable

La motion réfute les allégations selon lesquelles M. Storm aurait participé au blanchiment de plus d’un milliard de dollars et conteste les allégations de conspiration avec des groupes de cybercriminels nord-coréens, notamment le Lazarus Group. Les avocats de Storm affirment en effet que ces accusations sont sans fondement.

Ils soulignent notamment que l’idée derrière la création de Tornado Cash était d’améliorer la vie privée des utilisateurs de cryptos.

“Au moment où Lazarus Group a prétendument commencé à utiliser Tornado Cash deux ans plus tard, Tornado Cash était immuable, ce qui signifie qu’il ne pouvait pas être modifié pour empêcher Lazarus Group ou toute autre personne disposant d’une connexion Internet de l’utiliser”, a écrit l’avocat de M. Storm.

Par conséquent, la motion de la défense demande le rejet de l’ensemble de l’acte d’accusation, faisant écho au précédent plaidoyer de non-culpabilité de Storm.

L’affaire entourant Tornado Cash a commencé lorsque l’OFAC a sanctionné le service de mixeur de crypto en août 2022. À l’époque, l’OFAC avait déclaré que Tornado Cash avait été impliqué dans le blanchiment de fonds d’une valeur de 7 milliards de dollars.

L’action de l’OFAC a également suscité un débat au sein de la communauté crypto, arguant que l’affaire crée un dangereux précédent pour les développeurs de logiciels axés sur la confidentialité au sein de l’écosystème crypto. De grands acteurs du secteur, comme Coinbase, ont également soutenu Tornado Cash.

En avril 2023, Coinbase a en effet exprimé son soutien à la réouverture de l’accès à Tornado Cash pour les citoyens américains. La plateforme a même affirmé qu’elle soutiendrait la procédure judiciaire d’un point de vue financier.

Cette action de la communauté crypto et des acteurs de l’industrie est compréhensible. En effet, il est crucial de considérer l’impact potentiel de l’affaire Tornado Cash sur le principe de décentralisation, qui est l’une des valeurs fondamentales de l’industrie de crypto.

Pour en savoir plus : Les meilleures alternatives à Tornado Cash en 2024

Cependant, le gouvernement américain n’est pas la seule juridiction sévère à l’égard des “crypto-mixers”. BeInCrypto a précédemment rapporté que le gouvernement sud-coréen avait également restreint ce type de service crypto.

Morale de l’histoire : La Corée du Nord et la crypto ne font pas bon ménage.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024
Les meilleures plateformes de cryptos | Juillet 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Lynn-Wang.png
Lynn Wang
Lynn Wang est une journaliste expérimentée chez BeInCrypto, traitant de nombreux sujets tels que les actifs réels tokenisés (RWA), la tokenisation, l'intelligence artificielle (IA), l'application réglementaire et les investissements dans l'industrie crypto. Auparavant, elle dirigeait une équipe de créateurs de contenu et de journalistes pour BeInCrypto Indonésie, se concentrant sur l'adoption des cryptomonnaies et de la technologie blockchain dans la région, ainsi que sur les évolutions...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé