Les 4 Altcoins qui progressent alors que le Bitcoin est en déclin

Partager l’article

Le prix du BTC est en baisse depuis le 7 mars. Et bien que le prix des altcoins ait également chuté, plusieurs sont malgré tout parvenus à maintenir leur valeur, et jusqu’à générer des gains.



Au début du mois de février, plusieurs altcoins ont cassé leur zone de résistance prolongée. De fait, la majorité a augmenté si rapidement qu’ils ne sont pas du tout retourné à leurs niveaux précédents de cassure. Le récent déclin du BTC est justement pour certain la cause de cette évolution, tandis que le niveau cassure leur a servi de support. Trader à temps plein, @CryptoMichNL a publié sur Twitter une image comprenant quatre graphiques des altcoins suivants :

Il a également affirmé que ces derniers sont lancés dans des rebonds à de très intéressants niveaux, tout comme le BTC.



ONT, MATIC, ALGO, BAND.

Quelques monnaies en rebond à des niveaux intéressants.

Et similaires au BTC.

Dans cette analyse, nous nous pencherons sur chacune de ces quatre monnaies et voir quelle serait leur trajectoire future.

ONT

Depuis juillet 2019, le prix d’échange d’ONT va de 7 000 à 10 500 satoshis, en plus de valider plusieurs fois son support comme sa résistance.

Actuellement, son prix a atteint la zone de support de la chaîne et a légèrement augmenté. De même, le RSI hebdomadaire (indice de force relative) présente une divergence haussière, indiquant que le prix continuera sa montée.

Cela dit, ses deux rebonds précédents ont entraîné des montées inférieures, ce qui est un signe de faiblesse. C’est pourquoi nous ne pouvons garantir que le prix augmentera jusqu’à la résistance, ou jusqu’à une cassure. Il semble cela dit bien lancé pour atteindre sa valeur moyenne de 8 800 satoshis.

Conclusions

  • Le prix d’échange va de 7 000 à 10 500 satoshis.
  • Le RSI hebdomadaire est haussier.

MATIC

Le prix de MATIC se trouve en ligne ascendante de support depuis le 5 août 2019. Le niveau de prix de 250 satoshis, en plus d’être considérable, a servi de résistance de décembre 2019 au 3 mars 2020, date à laquelle le prix a finalement provoqué une cassure.

Depuis, il a à nouveau validé ce même niveau en tant que support avant de remonter le 10 mars. Il est très probable qu’il en arrive à tester la résistance de 310 satoshis. Le niveau Fibonacci de 0,382 sur tout le déclin précédent est également probable.

Conclusions

  • Le prix suit une ligne ascendante de support.
  • 250 satoshis correspondent à un support, et 310 satoshis à une résistance.

ALGO

Le prix d’ALGO est en support au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours, laquelle est de 3 250 satoshis. C’est ce même niveau qui a permis un mouvement ascendant le 17 février.

La zone de résistance la plus proche est à 3 850 satoshis, et il semblerait que le prix atteindra ce niveau. Cela dit, le RSI journalier est descendu en dessous de 50 et pourrait être rejeté par la ligne si le prix est également rejeté par la résistance.

Conclusions

  • Le prix d’échange va de 3 250 à 3 850 satoshis.
  • Le support se trouve au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours.

BAND

Le prix de BAND a trouvé un support au-dessus de 4 450 satoshis, ce qui correspond également à son niveau précédent de cassure. Hier, le prix a subi un rebond a l’intérieur de cette zone de support, suivi par la création d’un chandelier japonais haussier.

Sa prochaine zone de résistance se trouve à 5 800 satoshis. Tant que le prix reste au-dessus de la zone de support mentionnée et que le RSI journalier est supérieur à 50, le prix devrait atteindre la résistance peut-être même faire une tentative de cassure.

Conclusions

  • Le support se trouve à 4 450 satoshis.
  • La résistance se trouve à 5 800 satoshis.

 

Images gracieusement fournies par Shutterstock, Trading View et Twitter.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

Rédactrice en chef, Chef d'équipe. Originaire de Tours, France, et basée à Guadalajara au Mexique depuis 2012, je suis auteure et traductrice assermentée par le Conseil juridique de l'état de Jalisco, spécialisée en traduction de littérature, psychologie/psychiatrie, documents juridiques (US-Mexique) et finances/cryptomonnaies.

SUIVRE CET AUTEUR