Voir plus

Les 3 problèmes critiques qui pourraient détruire la DeFi

2 mins
Par Martin Young
Traduit Célia Simon
Rejoignez Notre Communauté de Trading sur Telegram

EN BREF

  • Les risques, les revenus et l'effet de levier sont les 3 facteurs clés de tout protocole DeFi.
  • L'année 2022 a été marquée par une foule de scams crypto et de hacks au sein de la DeFi.
  • Lido est le nouveau protocole leader du secteur en termes de capitalisation.
  • promo

La finance décentralisée (DeFi) se trouve dans une période difficile. L’engouement des deux dernières années s’est estompé et plusieurs protocoles n’ont pas réussi à s’imposer.

Les garanties présents dans la DeFi ont chuté de 77,6 % depuis leur sommet historique de décembre 2021. Il s’agit là d’une baisse supérieure aux 71 % enregistrés par le marché crypto.

De plus, plusieurs des centaines de protocoles récemment lancés se sont tout simplement effondrés. Selon les chercheurs, cette situation s’explique par trois raisons principales.

Le 10 janvier, CyrilXBT, analyste DeFi, a suggéré que trois défauts critiques pèsent particulièrement sur les protocoles DeFi au cours du cycle actuel.

Les trois démons de la DeFi

“La plupart des protocoles Defi présentent une mauvaise gestion du risque, des revenus insuffisants et un recours excessif à l’effet de levier”, a-t-il déclaré.

La réduction systémique des risques constitue un facteur clé pour le succès d’une plateforme DeFi. L’année 2022 a malheureusement été marquée par d’innombrables piratages, exploitations de failles, attaques de ponts inter-chaînes, smart contracts altérés et détournements de fonds.

Selon un rapport récent, les pertes en crypto et provenant de la DeFi ont atteint 3,9 milliards de dollars l’année dernière. Pour tout protocole DeFi, une mauvaise gestion des risques représente un chemin rapide vers l’échec.

La capacité à générer des revenus et à demeurer rentable constitue un autre facteur essentiel. Le chercheur a noté :

“L’une des raisons les plus fréquemment citées pour expliquer les difficultés des protocoles DeFi est leur inaptitude à générer des revenus durables, lesquels ajoutent une valeur significative à l’écosystème de la plateforme.”

Les tokénomiques mal conçues avec des taux d’inflation élevés constituent un signal alarmant. En effet, une inflation élevée augmente l’offre de jetons, de sorte que la liquidité quitte l’écosystème si la valeur de ces derniers ne se maintient pas.

Le troisième facteur critique est la surexposition à l’effet de levier. Ainsi, les protocoles dont les jetons pouvaient être utilisés comme actifs d’emprunt se sont retrouvés bloqués par des utilisateurs prenant des positions à effet de levier excessif.

L’effet de levier a également été la cause de certains des grands échecs de l’année dernière, notamment Celsius et Three Arrows Capital (3AC).

La DeFi sortira plus forte de ses épreuves, mais seuls les protocoles les mieux adaptés et non exposés à ces trois failles critiques auront des chances de survivre.

Lido, le nouveau champion de la DeFi ?

De même, les premiers rangs de la financen décentralisée se sont trouvés chamboulés, la plateforme de staking liquide Lido ayant détrôné le pionnier du stablecoin, MakerDAO.

Selon DeFiLlama, Lido détient la plus grande part de marché de tous les protocoles DeFi, soit 13,8 %. De plus, le protocole dispose d’une valeur totale bloquée de 6,6 milliards de dollars, ce qui est juste au-dessus des 6,4 milliards de dollars de Maker.

Lido a connu une belle, avancée ces derniers temps, ce alors que les produits dérivés de staking liquide gagnent du terrain à l’approche de la mise à jour Shanghai d’Ethereum.

Enfin, Curve Finance est le troisième plus grand protocole DeFi avec 4,3 milliards de dollars de garanties bloquées. L’ensemble de l’écosystème le total cumule 47,6 milliards de dollars, soit une baisse de 74 % au cours des 12 derniers mois.

Morale de l’histoire : si un petit protocole DeFi veut grandir, il doit apprendre à maîtriser les 3 éléments de base.

Les meilleures plateformes de cryptos | Juin 2024

Trusted

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité : Conformément aux directives de The Trust Project, BeInCrypto s'engage à fournir des informations impartiales et transparentes. Cet article vise à fournir des informations exactes et pertinentes. Toutefois, nous invitons les lecteurs à vérifier les faits de leur propre chef et à consulter un professionnel avant de prendre une décision sur la base de ce contenu.

Celia-Simon.jpg
Célia Simon
Célia a poursuivi des études de langues ainsi que de traduction générale et juridique à l'Université de Bordeaux, l'Université de Tours et la Organización Mexicana de Traductores à Guadalajara au Mexique. Après avoir découvert le potentiel des cryptomonnaies en 2020, elle travaille actuellement en tant que rédactrice en chef pour BeInCrypto France. Membre de la Organización Mexicana de Traductores et traductrice assermentée de l'État de Jalisco. Ses zones d'expertise : - Les...
READ FULL BIO
Sponsorisé
Sponsorisé