La communauté crypto critique la vidéo éducative du FMI

Partager l’article
EN BREF
  • Le FMI a publié une ancienne vidéo éducative expliquant les bases de la cryptomonnaie.

  • Cette vidéo a été durement critiquée par la communauté crypto sur Twitter.

  • Pour certains, cela dit, il s'agit d'une tentative du FMI de normaliser les monnaies numériques.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Dimanche dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a mis en ligne une vidéo expliquant les bases de la cryptomonnaie. Les réactions sur les médias sociaux ont été très peu positives.



Publiée initialement en juin 2018, cette vidéo de deux minutes présente une femme expliquant d’un ton jovial comment la cryptomonnaie est “la prochaine étape dans l’évolution de l’argent”.

La vidéo souligne comment les cryptomonnaies peuvent éliminer l’intermédiaire entre l’argent et son possesseur, s’avérer plus économiques et inclure un plus grand nombre de personnes dans l’économie mondiale.



Cela dit, la vidéo ne mentionne pas Bitcoin, Ethereum, ni toute autre cryptomonnaie par son nom. De même, elle ne fait pas directement référence à la blockchain et n’aborde pas de caractéristiques clés comme la décentralisation.

La vidéo, qui a récolté près de 330 000 vues, est accompagnée d’un lien vers un article plus détaillé. Cependant, elle date également de plus de deux ans, ce qui n’a pas empêché la communauté crypto sur Twitter de la critiquer sévèrement.

Des personnalités bien connues se sont même immiscées. Le stratège de Kraken, Pierre Rochard, a notamment dit : “sa rareté prouvée est ce qui rend Bitcoin intéressant, vous avez oublié de le mentionner”.

Le commentaire d’un autre utilisateur fait écho au sentiment de Pierre Rochard : “Il est prouvé que Bitcoin est rare en raison de son grand registre largement distribué et facilement validé. Quels que soient les âneries que le FMI essaie de faire passer, ils n’y arriveront pas. Achetez du Bitcoin”. La vidéo ne parle pas non plus du minage ou de l’offre des monnaies.

Au milieu de l’extrait, la présentatrice du FMI mentionne la nature pseudo-anonyme de la cryptomonnaie en disant que “cela peut faciliter les paiements des méchants”. L’artiste Crypto Graffiti a répondu à cette déclaration avec le tweet suivant :

Qui décide ce qui fait un méchant ?

Bien que les réponses aient été majoritairement négatives, l’utilisateur Reddit fdo1 a adopté un ton plus neutre :

Blagues à part, il s’agit d’une vidéo assez progressiste du FMI, qui tente d’expliquer le concept et les objectifs tout en exposant les risques sans dénigrer le concept en tant que tel. Oui, elle est basique et, d’un point de vue puriste, manque de beaucoup details, mais elle est aussi équilibrée que possible sans perdre son niveau d’accessibilité. 

Cette vidéo pourrait indiquer que le FMI veut commencer à normaliser la cryptomonnaie, alors que les projets de monnaies numériques des banques centrales prennent de l’ampleur dans le monde entier. Malgré les conflits d’intérêts apparents, la position du FMI à l’égard des monnaies crypto n’est pas figée.

La vidéo éducative a été mise en ligne quelques jours seulement après que l’ancien économiste en chef du FMI, Raghuram Rajan, ait fait une comparaison favorable de Bitcoin à l’or. Il a également prédit que les actifs numériques transformeraient le système financier mondial.

Share Article

The opinion of BeInCrypto staff in a single voice.

SUIVRE CET AUTEUR