La Banque des règlements internationaux nous en apprend plus sur les CBDC

Partager l’article
EN BREF
  • La Banque des règlements internationaux a publié sa dernière évaluation des CBDC.

  • Le document parle des motivations, de l'infrastructure et de la viabilité des monnaies numériques des banques centrales.

  • Le rapport révèle que la technolohie de blockchain pourrait remplacer l'infrastruce conventionnelle en tant que solution numérique idéale.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

La Banque des règlements internationaux (BRI) a publié une analyse des monnaies numériques des banques centrales (CBDC). Le document contient des données utiles, ainsi que des indications sur certaines stratégies actuelles pour les grandes économies.

La BRI, fondée en 1930, représente les banques centrales de plus de 60 pays. Ces pays représentent plus de 95% du PIB mondial.

Le passage au numérique de l’économie

Le rapport suggère que la plupart des gouvernements qui envisagent d’instaurer des CBDC sont ceux dont l’économie est numérisée et innovante. Plus le climat économique actuel est avancé, plus la transition vers les formes de paiement numérique se ferait en douceur.

Cette analyse a également révélé que la grande majorité de ces gouvernements envisage la mise en place de modèles hybrides. Il s’agirait de systèmes de paiement en espèces, mais avec des entreprises privées chargées de gérer le service clientèle de l’infrastructure.

Cette solution reflète une prise de conscience de la complexité des réseaux numériques nécessaires afin de rendre les CBDC viables pour les grandes économies. Sans l’aide du secteur privé, de telles plateformes seraient extrêmement difficiles à construire et maintenir.

Le rapport indique également qu’une écrasante majorité des banques prévoit d’utiliser la technologie de blockchain. Cela suggérerait également un abandon des solutions d’infrastructure conventionnelles au profit des méthodes de paiement numérique.

Il est intéressant de noter que si la technologie de type blockchain devait prévaloir, cela permettrait d’accroître la conscience gouvernementale. L’argent liquide offre un certain niveau d’anonymat, mais les paiements numériques traçables sont totalement transparents pour les gestionnaires de réseau.

La route est encore longue

Bien que les médias aient beaucoup parlé de ces changements, le rapport affirme que leur mise en œuvre effective peut s’avérer complexe. Tout dépend des motivations de leur mise en place.

Les pays où ces changements auraient un impact bénéfique immédiat et où la sensibilisation technique actuelle est élevée pourraient se développer plus rapidement. Au contraire, les pays qui n’ont pas de connaissances techniques ou de motivations immédiates et importantes mettront probablement beaucoup plus de temps à se développer.

Le rapport se termine sur des évaluations de la Chine, de la Suède et du Canada, qui ont tous une approche différente en matière de monnaie numérique.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Share Article

With a background in science and writing, Jon's cryptophile days started in 2011 when he first heard about Bitcoin. Since then he's been learning, investing, and writing about cryptocurrencies and blockchain technology for some of the biggest publications and ICOs in the industry. After a brief stint in India, he and his family live in southern CA.

SUIVRE CET AUTEUR

Faites du trading avec les meilleurs signaux crypto - des profits garantis avec plus de 70% d’exactitude

Adhérez

Want to learn how to trade? Get a beginners guide from BeInCrypto Academy!

Learn now