Plus de 80% des 100 premières entreprises cotées utilisent la technologie blockchain

Partager l’article
EN BREF
  • Plus de 80% des 100 premières entreprises cotées utilisent désormais la technologie blockchain, selon une enquête menée par la plateforme d’intelligence économique Blockdata.

  • Même sans tenir compte de celles étant simplement au stade de la recherche, il existe 65 entreprises qui développent activement leurs solutions blockchain.

  • L’enquête donne également une idée sur les technologies préférées de ces entreprises et sur les usages qu’elles en font.

  • promo

    Participez à LA PLUS GRANDE ICO d’Espagne: achetez le B2M dès maintenant.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

Plus de 80% des 100 premières entreprises cotées dans le monde utilisent désormais la technologie blockchain. C’est ce que révèle une enquête menée par la plateforme d’intelligence économique Blockdata.

Sponsorisé



Sponsorisé

Dès 2014, les grandes entreprises ont commencé à s’intéresser à la technologie blockchain. Aujourd’hui, 81 des 100 plus grandes entreprises cotées utilisent cette technologie dans le cadre de leurs activités. Ce chiffre inclut également les entreprises en phase de recherche, c’est-à-dire celles qui explorent les différentes opportunités pour déterminer quelle technologie leur convient le mieux.

Différentes étapes de développement

Même sans tenir compte des entreprises qui sont toujours au stade de la recherche, il existe 65 entreprises qui développent activement leurs solutions blockchain. En effet, Blockdata a classé les entreprises selon cinq niveaux de développement avec cette technologie.

Sponsorisé



Sponsorisé

Alors que 16 des plus grandes entreprises cotées dans le monde sont toujours au stade de la recherche, 14 autres ont déjà lancé des programmes pilotes. Cela signifie qu’elles sont actuellement en train d’effectuer des tests préliminaires de la solution qu’offre la blockchain pour évaluer son utilité et son adaptabilité pour leurs activités.

En outre, 24 entreprises sont en train de développer des solutions de blockchain, tandis que 27 autres ont déjà commencé à les produire, c’est-à-dire qu’elles ont un produit ou un service basé sur la blockchain qui est actuellement en ligne, et qui est utilisé par leurs utilisateurs/clients/partenaires commerciaux.

Enfin, 19 de ces entreprises se sont déjà engagées dans cette technologie, mais ne sont plus actives, ou n’ont jamais franchi le pas.

L’adoption de la blockchain s’élargit

L’enquête donne également un aperçu sur les technologies préférées de ces entreprises et sur les usages qu’elles en font.

Sur les 30 technologies étudiées, Hyperledger Fabric s’est avérée être la technologie préférée des entreprises dans la catégorie des technologies de registres distribués (DLT). Près de 26% des 100 plus grandes entreprises cotées du monde l’utilisent. Ethereum vient en deuxième position avec 18%, suivi par Quorum avec 11%.

Selon l’enquête, l’une des principales façons dont ces entreprises utilisent la technologie blockchain est de la fournir en tant qu’infrastructure. Les entreprises l’ont également intégré dans des solutions de chaîne d’approvisionnement, afin d’améliorer la traçabilité de leurs opérations. Les solutions de DLT (registre distribué) sont également utilisées dans les marchés des capitaux, par exemple dans la compensation et les règlements.

Bien que les blockchains soient connues pour être ouvertes et distribuées, de nombreuses entreprises ont plutôt opté pour des solutions plus privées. Raison pour laquelle la plupart semble préférer les chaînes autorisées qui leur permettent de créer des solutions personnalisées et privées, comme Hyperledger Fabric et Sawtooth d’IBM.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d'information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.
Sponsorisé
Share Article

Nick is an Oral Communication Skills Professor and Data Science Specialist in Budapest, Hungary with an MSc in Business Analytics. He is a relative latecomer to the field of cryptocurrency and blockchain technology, but is intrigued by its potential economic and political usage. He can best be described as an optimistic center-left skeptic.<a href="mailto:editorinchief@beincrypto.com">Email him!</a>

SUIVRE CET AUTEUR

L’ICO de Bit2Me VIENT DE DEMARRER! Achetez le token B2M dès maintenant.

J’achète!

Signaux de marché, études et analyses. Rejoignez notre chaîne Telegram dès aujourd’hui !

Rejoignez-nous