France : Ledger obtient un test d’audit de sécurité officiel

Partager l’article
EN BREF
  • L’entreprise française Ledger a obtenu le test d’audit nommé SOC 2 de type 1.

  • Ce test d’audit fait échos au vol de sa base de données client fin juillet 2020.

The Trust Project est un consortium international d'organismes de presse basé sur des normes de transparence.

L’entreprise française Ledger a obtenu le test d’audit de sécurité nommé SOC 2 de type 1. Ce test d’audit fait échos au vol de sa base de données client fin juillet 2020.


 

Ledger obtient un test d’audit

Le fabricant français de matériel de stockage de cryptomonnaie a obtenu un test d’audit nommé « System and Organization Controls (SOC). » L’audit passé haut la main par Ledger visait à garantir que les informations sur les clients soient traitées correctement par l’entreprise.


Le cabinet Friedman LLP basé à New York, a effectué le test SOC 2 de type 1 sur Ledger.

L’examen SOC 2 de type 1 permet d’analyser la sécurité d’une entreprise par le biais d’un audit et de vérifier la bonne gestion des informations des clients. La certification SOC 2 de type 1 montre qu’une entreprise a mis en place les meilleures pratiques.

Charles Guillemet, CTO de Ledger, a déclaré :

En obtenant le SOC 2 de type 1, nous sommes maintenant en mesure de fournir une couche supplémentaire de sécurité à nos clients.

En réussissant cet audit, Ledger montre que ces processus et ses systèmes sont rationnels, documentés et globalement sécurisés.

L’exchange Gemini créé par les frères jumeaux Winklevoss a obtenu un niveau supérieur d’audit en janvier 2020 dit de SOC 2 de type 2.

 

Échos au vol de sa base de données client

Fin juillet 2020, Ledger s’était fait subtiliser une base de données contenant 1 million d’e-mails de clients et prospects. Cette base était utilisée pour envoyer des confirmations de commande et des e-mails promotionnels.

Un sous-ensemble de cette base contenait également les noms, prénoms, adresses et numéros de téléphone de plus de 9000 clients.

 

Le fabricant français a alerté les autorités françaises et déposé une plainte auprès du parquet de Paris. Ledger avait déclaré qu’il n’avait pas trouvé de diffusion d’informations sur ses clients et n’avait reçu aucune demande de rançon.

La réussite de ce test d’audit était indispensable pour une entreprise qui est spécialisée dans la sécurité.

Share Article

J’ai commencé à découvrir les bases de la technologie blockchain et Bitcoin avec la publication de Satoshi Nakamoto : A Peer-to-Peer Electronic Cash System. L’aspect disruptif et controversé du sujet m’a rapidement passionné !

SUIVRE CET AUTEUR